Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Séguéla, Patrick Achi confirme l'usine de transformation d'anacarde, un accord de 107 milliards signé avec la Banque mondiale
 

Côte d'Ivoire : Séguéla, Patrick Achi confirme l'usine de transformation d'anacarde, un accord de 107 milliards signé avec la Banque mondiale

 
 
 
 6225 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 12 septembre 2021 - 10:17

Meité et Achi samedi à Séguéla



Les populations du District autonome du Worobo ont rendu hommage au chef de l'Etat ivoirien et lui ont également exprimé leur reconnaissance à l'occasion d'un grand rassemblement qui s'est déroulé hier au stade Losseni Soumahoro.


Les populations sont sorties massivement pour répondre à l'appel du Dr Méité Abdoulaye, député de Sifié-Kamalo-Worofla, initiateur de cette journée d'hommage et de reconnaissance. Elles sont venues des régions du Béré, du Bafing et du Worodougou pour prendre part à la fête.


Plusieurs personnalités politiques ont pris part à cette cérémonie placée sous le haut patronage de Jérôme Patrick Achi, Premier ministre dont les présidents d'institutions ainsi que de nombreux membres du Gouvernement fils du Woroba.


Le chef du Gouvernement a déclaré que cet hommage au Président de la République se justifie pleinement, car le Woroba a mérité et bien mérité de lui dans tous les secteurs du développement social.


« Le train du développement s'est arrêté aussi dans le Worodougou et dans le Woroba, vous le voyez et vous le savez », a-t-il ajouté.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Jérôme Patrick Achi est revenu sur les réalisations dans le secteur de l'électrification dont l'exemple lui parait particulièrement frappant.


Selon lui, les investissements engagés dans le District du Woroba sont évalués à près de 91 milliards de FCFA et ont permis l'électrification de 510 localités rurales entre 2011 et 2021 contre seulement 120 localités depuis les indépendances jusqu'en 2011.


 

« Rendez-vous compte à tel point ici, le développement a avancé par bond prodigieux. Le taux de couverture est passé de 16% en 2011 à 85% à la fin de cette année et toutes les localités d'au moins 500 habitants seront électrifiées à fin 2021 et l'ensemble des localités du Woroba le seront électrifiées en fin 2025 », a expliqué, le Premier ministre.


Jérôme Patrick Achi a annoncé que de gros projets de développement sont prévus dans les mois à venir. Ainsi, la grande zone de travailleuses et de travailleurs agricoles bénéficiera de toutes les actions en faveur de l'amélioration de la productivité agricole grâce à la mécanisation de l'agriculture, à l'irrigation à l'emploi de fertilisants.


Il a soutenu que la transformation locale sera également une priorité avec les usines, ainsi seront développées de nouvelles infrastructures industrielles, des unités de transformation agricole.


A cet effet, le Premier ministre a rassuré que le projet de construction de l'usine de transformation de l'anacarde déjà initié reste un acquis. Il sera réalisé dans le cadre du projet de promotion de la compétitivité et un accord signé avec la Banque mondiale d'un montant de 107 milliards, permettra la construction de cette usine ainsi que les trois autres à Bondoukou, Korhogo et Bouaké.


En ce qui concerne les attentes particulières, il a mentionné que l'achèvement des travaux de l'aéroport et des voiries se feront bientôt ainsi que celle du lycée professionnel et la construction d'un établissement d'enseignement technique est également prévue dans chaque région du Woroba au titre du PND 2021-2025.


« Le seul vrai parti national capable de fédérer les Ivoiriens RHDP. Il est donc essentiel que nous nous engageons ensemble à toujours soutenir l'action du Président de la République, comme nous l'avons toujours fait hier, comme nous le faisons aujourd'hui et nous le ferons demain et toujours », a-t-il plaidé.


Le chef du Gouvernement a révélé que le Président de la République a un projet pour la jeunesse ivoirienne, industrialiser plus largement et plus rapidement la Côte d'Ivoire pour faire émerger et soutenir les champions nationaux dans tous les secteurs d'activités.


C'est pourquoi son combat reste celui de la consolidation de la paix, de la stabilité, mais aussi de fraternité des âmes sans lesquelles aucun développement n'est possible.


 

« Il est donc vital au moment où le vrai défi est de consolider les acquis, d'accélérer la construction d'un bien être durable pour les Ivoiriens et les Ivoiriennes que notre jeunesse prenne garde à ne jamais se laisser entraîner par la recherche du gain facile et à l'écoute de mauvaises voix qui les tentent vers des illusions ou encore la division. Dans des voies qui conduiraient l'État à son égarement alors qu'aujourd'hui, il est sur le chemin de la prospérité. Chers jeunes, chers frères, chères sœurs, la reconnaissance silencieuse ne sert à personne. Elle doit être bruyante. C'est pourquoi aujourd'hui, nous avons été heureux de vous voir si nombreux », a soutenu, Jérôme Patrick Achi.


Selon lui, le Président de la République demande aux jeunes de faire en sorte que cette stabilité si longuement construite, si durement acquise, avec tous les cadres demeure, car elle est non seulement pour la Côte d'Ivoire, mais elle est pour toute la sous région et les populations doivent la préserver à tout prix parce qu'elle est la source du progrès.


«Il est impératif qu'au sein de la Côte d'Ivoire nous soyons unis communier comme des frères. Pour que la Côte d'Ivoire reste un havre de la paix », a insisté, le haut patron de la cérémonie d'hommage à Ouattara.


Au cours de cette célébration, le Premier ministre a rendu hommage aux illustres personnalités du District du Woroba. Le devoir de fidélité l'a imposé à évoquer la mémoire de son frère, le Premier ministre Hamed Bakayoko au moment même où il se trouve sur la terre de ses ancêtres.


« C’est un éminent fils que Séguéla a donné à la Côte d'Ivoire et dont je me suis engagé à poursuivre la force des actions pour le développement de notre pays en tant que son successeur au poste de chef de gouvernement notre pays. Collaborateur loyal, dévoué, fils de son Excellence, le Président de la République et mon petit frère arraché trop tôt à notre affectation et à qui la Côte d'Ivoire doit tant. Je salue son épouse, ses enfants et la grande famille Bakayoko de Séguéla et de renouveler mon affection et ma proximité de toujours. Il restera dans nos cœurs, comme il restera dans les mémoires de Séguéla à travers le Lycée moderne des filles construit par la Fondation Mayama qu'il a laissé à la jeunesse du District du Worobo et de la Côte d'Ivoire entière », a conclu, Jérôme Patrick Achi.


Cliquez pour agrandir l'image  
 



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Séguéla, Patrick Achi confirme l'usine de transformation d'anacarde, un accord de 107 milliards signé avec la Banque mondiale
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Patrick Achi est devenu leur "essuie-glace". Quand on est au pouvoir, nous les INTELLIGENTS Ivoiriens, savons comment le pouvoir Satanique en place fait pour mobiliser le monde pendant un meeting...... Quand le PDCI était au pouvoir, le PDCI envoyait même des bus de la SOTRA dans mon canton pour convoyer les habitants.... le RDR(rhdp) fait PIRE..... Avec un Kilo de riz, un demi-pain et une boite sardine, tu peux attirer facilement, á un meeting politique du RDR, tout paysan ou villageois du nord .
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale des nominations au COCAN, le ministre des sports a-t-il agi avec l'assentiment du président Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Cité dans l'enquête internationale Pandora papers, coup dur pour Patr...
 
3112
Oui
48%  
 
3114
Non
48%  
 
219
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement