Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: 5 policiers placés en détention provisoire à Kondengui pour torture, une nouvelle ère pour la police ?
 

Cameroun: 5 policiers placés en détention provisoire à Kondengui pour torture, une nouvelle ère pour la police ?

 
 
 
 1621 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 01 octobre 2021 - 07:27


Au Cameroun, cinq policiers ont été placés en détention provisoire pour torture. Ces agents de la police camerounaise, sont accusés d’avoir maltraité un mis en cause dans le cadre d’une affaire de vol. Cette mise en détention pousse les observateurs à se demander si la police camerounaise serait en train de perdre la quasi-impunité dont elle jouissait jusqu’à présent.


 Les faits reprochés aux cinq fonctionnaires se sont déroulés au commissariat du 18ᵉ arrondissement de Yaoundé la capitale du Cameroun.


La scène se déroule le 16 septembre 2021 au commissariat de sécurité publique du 18e arrondissement de la ville de Yaoundé, la capitale du Cameroun. 


Un mis en cause interpellé a été tabassé à la machette. La scène d’une rare violence, filmée, a été publiée sur les réseaux sociaux suscitant émoi et condamnations de l’opinion. 


 

Très rapidement, le patron de la police a dénoncé le traitement « inhumain et dégradant » d’un mis en cause dans le but de soutirer des aveux. 


Martin Mbarga Nguelé, le Délégué général à la sûreté nationale (Dgsn, patron de la police), a prescrit une enquête et promis des sanctions.


« Les fonctionnaires en question ont été identifiés et font l’objet des mesures appropriées pour répondre de leurs actes devant les instances judiciaires et disciplinaires », avait indiqué Martin Mbarga Nguele dans une volonté manifeste d’apaiser les tensions avec les populations.


Une semaine plus tard, les 5 agents de la police ont été placés en détention provisoire à la suite de l’enquête prescrite par le Dgsn.


 

Les abus des agents de police sont légion. De temps en temps le parquet procède à des descentes dans les commissariats. Lors de ces inspections surprises, les individus victimes d’abus et illégalement détenus, sont généralement libérés des cellules.



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun: 5 policiers placés en détention provisoire à Kondengui pour torture, une nouvelle ère pour la police ?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement