Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Sidi Touré crée le CEP, son courant pour la promotion des politiques de développement
 

Côte d'Ivoire : Sidi Touré crée le CEP, son courant pour la promotion des politiques de développement

 
 
 
 2887 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 01 octobre 2021 - 07:23

Sidi Touré et ses camarades du CEP jeudi à Abidjan (ph KOACI)



Sidi Tiémoko Touré, ministre des Ressources animales et halieutiques et certains de ses collègues ont mis en place un courant de pensée dénommé Centre d'études prospectives (CEP) dédié, selon la communication transmise, "à la promotion des politiques de développement en vulgarisant les meilleures pratiques qui pourraient servir d'exemple dans d'autres pays du continent", comme relevé.


Il a été présenté officiellement hier jeudi à la presse au Sofitel Hôtel Ivoire en présence des autres membres fondateurs, les ministres, Zoro Epiphane Ballo, Nialé Kaba, N'Guessan Koffi et Abdourhamane Cissé.


Ce mouvement se veut un Centre porté par des actions managériales dont le principe sacro-saint repose sur l'amélioration des conditions de vie des peuples pour un développement durable, harmonieux dans un environnement et climat paisible.


 

Conformément à ses missions, les activités du CEP sont réparties en quatre axes, les Conférences Internationales ou Universités d'été : ce sont des sessions de réflexion ou de formation/renforcement des capacités humaines qui se tiendront une fois par an, sur des thématiques identifiées/novatrices, les ateliers de réflexion sectoriels : ils réuniront les experts-membres sur des problématiques sectorielles, afin d'adresser aux cibles identifiées, des alertes, des recommandations ou des avis objectivement motivés, le panel d'experts : dans la droite ligne de ses missions d'accompagnement, le CEP mettra à la disposition des cibles identifiées, un panel d'experts dans divers domaines pour des besoins de consultance, d'accompagnement ou de suivi de politiques de développement, la production de rapports et leur publication : Les différentes activités sont sanctionnées par des rapports et des actes afin de rendre compte des échanges et partages d'expériences sur les meilleures pratiques en matière de conception et de mise en œuvre des stratégies d'émergence/de développement. Des ouvrages qui rassemblent les contributions des différents experts sont également édités.


La Conférence inaugurale pour le lancement du CEP se déroulera le lundi 25 octobre 2021, à Abidjan, autour du thème central : « La Zone de Libre Échange Continentale Africaine : Un levier pour la sécurité alimentaire en Afrique ».


En prélude à la conférence Internationale inaugurale du Centre d'Études Prospectives (CEP), Sidi Tiémoko Touré a confié à la presse aujourd'hui que ce thème ne concerne que la Conférence inaugurale.


« Une fois lancé, le CEP devra développer et promouvoir la culture de l'anticipation sur le futur pour provoquer les changements en termes d'amélioration des conditions de vies des populations dans nos différents États », a précisé l'ancien porte-parole du gouvernement ivoirien.


Au cours de cette présentation, Sidi Tiémoko Touré a affirmé que l'action gouvernementale en Côte d'Ivoire est inscrite dans une approche programmatique, à travers des Plans Nationaux de Développement (PND), consistant à orienter la stratégie de développement économique et social du pays. Ainsi, les PND 2012-2015 et 2016-2020 ont permis de réaliser des progrès remarquables et de retrouver le chemin d'une croissance forte et durable.


 

Selon lui, la mise en place d'un cadre macroéconomique solide a abouti à une forte croissance économique dont le taux est passé de – 4,7 % en 2011 à 6,2 % en 2019 soit un taux de croissance moyen de 8 % sur la période 2011-2019.


Il a soutenu que «ces progrès sont le fruit de la mise en place d'un ensemble cohérent de mesures structurelles de grande ampleur visant à renforcer, entre autres, la gestion des ressources publiques, la modernisation de l'Administration Publique (y compris de l'Armée) et le climat des affaires. Et a enfin mentionné que les résultats sus-évoqués ont amené de nombreux acteurs et observateurs avisés à singulariser et caractériser cette option managériale imprimée à la Cote d'Ivoire».


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Sidi Touré crée le CEP, son courant pour la promotion des politiques de développement
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
LICOUL2000
Après les clubs de soutiens de Achi, place à un possible parti qui ne dit pas son nom de Sidi Touré. Vraiment 2025 les stresse on dirait. Je comprends pourquoi on ne sent plus les ministres comme avant, y'a du relâchement car beaucoup d'entre eux pensent tous à 2025 alors que nous ne sommes qu'en 2021 ! Sidi a montré lui ses limites politiques lors de la dernière présidentielle et législative. Aussi dans la gestion de la com' catastrophique de la présidentielle de 2020 dont il avait la charge.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Quand quelqu'un nage, on voit son dos! Après le centre de formation AGC, encore un autre centre d'incubation de l'idéologie haineuse, xénophobe et régionaliste du rdr.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement