Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Redynamisation et relance de la transformation industrielle de cajou, les professionnels s'organisent pour faire des propositions à Patrick Achi
 

Côte d'Ivoire : Redynamisation et relance de la transformation industrielle de cajou, les professionnels s'organisent pour faire des propositions à Patrick Achi

 
 
 
 1923 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 20 octobre 2021 - 10:44


L'Association professionnelle des transformateurs industriels du cajou (AProTIC) a eu une rencontre le jeudi 14 octobre 2021 avec le Premier ministre, chef du Gouvernement dans le cadre de la relance et de la redynamisation du secteur de la transformation industrielle de la noix de cajou.


Sanogo Tahirou, Président de l'Association professionnelle des transformateurs industriels du cajou (AProTIC) accompagné de Agada N'Guessan a eu dans la nuit d'hier au siège de l'Association sis à Cocody deux Plateaux, une séance de travail avec des industriels pour la préparation de la prochaine rencontre avec les autorités.


«Nous avons eu une séance de travail pour répondre à un appel de nos pairs et à la requête des autorités, suite à la rencontre du jeudi passé, elles nous ont demandé de jouer notre dans la relance et la redynamisation du secteur particulièrement pour les nationaux », a déclaré, Sanogo Tahirou au sortir de cette séance de travail.


Le Président a affirmé qu'au cours des travaux, les industriels présents ont identifié les problématiques du secteur puis les ont hiérarchisées et ils créeront par la suite des commissions pour faire des propositions pertinentes aux autorités pour régler les vrais problèmes.


«Nous avons identifié les problématiques et les avons hiérarchisées et créer des commissions pour faire des propositions pertinentes pour régler les vrais problèmes. Nous allons nous retrouver le samedi prochain, pour les séances de restitution et valider tous les points de manière à avoir des propositions soutenues par tous », a ajouté, M. Sanogo.


 

Aujourd'hui, 42 usines de transformation sont installées en Côte d'Ivoire, mais 22 tournent en plein temps. Selon le Président, une douzaine de ces 22 usines qui tournent sont membres de l'AProTIC. Il précise que dans le cadre de la redynamisation du secteur, l'Association n'exclut personne et elle invite tous les industriels.


«Dans le cadre de cette relation que nous avons des services, des faciliter pour appuyer les uns et les autres. Mais aussi pour créer une plateforme d'échanges », a mentionné, le Président de l'AProTIC.


Pour une production de 137 mille tonnes par an, les autorités ivoiriennes envisagent de passer la transformation de 12% à 50%. Selon M. Sanogo cela est possible, à condition que toutes parties jouent leurs partitions.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

«C’est comme un orchestre en réalité l'Etat joue sa partition, défini sa vision. Sachez que cela est d'un enjeu capital, pour l'économie, l'emploi pour le pays. Il faut que l’Etat plante bien le décor qu'il prenne les dispositions réglementaires et l’Etat avec l'appui de la Banque mondiale initie des projets importants. Il faut que toute la filière joue sa part pour faire fructifier les efforts pris par l'Etat. Mais si l'information ne passe pas, si les compétences ne sont pas réunies, si tout le monde ne se mobilise pas dans le même sens, l'Etat ne peut pas nous aider contre nous-mêmes notre volonté. Il faut que nous jouons notre partition », a expliqué, Sanogo Tahirou.


Il faut noter que l'Association promeut la transformation industrielle des co-produits du cajou, (pommes et noix), et de ses dérivés par tout moyen et milite activement pour porter la capacité de transformation du cajou à la hauteur de la production des noix du pays et faire de la Côte d'Ivoire, le premier Cashew Land mondial.


Enfin, l'AProTIC compte en son sein des opérateurs de toutes origines, de toutes confessions religieuses et de toutes races et vise à rassembler tous les transformateurs et porteurs de projets matures exerçant sur le territoire national.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Redynamisation et relance de la transformation industrielle de cajou, les professionnels s'organisent pour faire des propositions à Patrick Achi
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter