Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire-France : Paris transforme 751 milliards FCFA de dette ivoirienne en subventions
 

Côte d'Ivoire-France : Paris transforme 751 milliards FCFA de dette ivoirienne en subventions

 
 
 
 4220 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 28 octobre 2021 - 08:13

Adama Coulibaly et Bruno Le Maire en avril dernier à Abidjan (Ph) 


Adama Coulibaly, Ministre ivoirien de l’Économie et des Finances et son homologue Bruno Le Maire, de l’Économie, des Finances et de la Relance ont signé le mercredi 27 octobre 2021 à Paris, le troisième Contrat de désendettement et de développement (C2D) qui lie les deux pays, annonce la tutelle française dans communiqué de presse consulté ce jeudi par KOACI .


Ce sont des Mécanismes de conversion de dette en programmes de développement, gérés dans un cadre partenarial, les Contrats de désendettement et de développement illustrent depuis 2012 la richesse de la coopération économique entre la France et la Côte d’Ivoire, explique-t-on.


Ce troisième contrat, dont la mise en œuvre et le suivi seront effectués par l’Agence française de développement (AFD), mobilisera des ressources d’un montant de 1,144 milliard d’euros, soit 751 milliards de Francs CFA qui s’ajoutent aux financements de 1,755 milliard d’euros déjà mobilisés lors des deux premiers contrats. 


 

Ces ressources seront entièrement consacrées aux priorités du gouvernement ivoirien, dans le cadre du nouveau Plan national de développement de la Côte d’Ivoire pour 2021-2025. Par ce dispositif, d’importants programmes sociaux seront financés, avec une attention particulière à la jeunesse, au travers des programmes pour l’éducation, la formation et l’emploi, mais aussi le secteur de la santé. 


Des projets en matière de développement urbain et d’agriculture démontrent également l’engagement commun à protéger l’environnement et à répondre aux défis de la transition écologique, tout en renforçant le développement équilibré du territoire. Enfin, l’appui à la gouvernance des institutions publiques, notamment financière, constituera une autre priorité d’utilisation, par les autorités ivoiriennes, de la part du contrat allouée à de l’aide budgétaire.


La signature de ce troisième contrat de désendettement et de développement réaffirme ainsi le soutien des autorités françaises aux priorités de développement du gouvernement ivoirien.


Enfin, elle s’inscrit aussi plus largement dans l’engagement constant de la France à mobiliser, tant au niveau bilatéral que multilatéral, les financements nécessaires aux besoins des pays en développement, en particulier en Afrique, précise le Ministère Français de l’Économie, des Finances et de la Relance.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire-France : Paris transforme 751 milliards FCFA de dette ivoirienne en subventions
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
@Marius
Quelle générosité de la part de la puissance coloniale qui ne cesse de pomper nos richessses !! Convertir 751 milliards de notre dette en dons! Waouh ! Il faut que ces Français et ses sous préfets en Afrique arrêtent de nous prehere tous pour des zozos a l'image des militants bornés du rdr : l'aide au développement, peut importe la forme qu'elle prend (subvention, dette, désendettement, don...), depuis 61 ans d'indépendance, n'a jamais développé l'Afrique ou ses ex colonies. Bien au contraire, elle nous maintient dans un système d'éternels assistés avec un endettement de plus en plus massif : 17 milles milliards depuis que l'ex serveur de café du FMI est au pouvoir. Quand est-ce que le minabilisme PhD en économie de sindou va-t-il prôner ou impulser le développement de nos propres richesses, la transformation sur places de nos matières premières et le transfert des compétences afin d'asseoir une économie ivoiriennne forte ?! Avec cet asservi, ce n'est pas pour demain. Hélas !
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Plutôt lire : "prendre" et non "prehere". Loll
 
 il y a 1 mois
Yeux ouverts
Analyse très objectives ...En tout cas , tu n'es pas le seul à pensez ainsi !!Derrière ces fameuses aides ,ces fameux contrats se cachent toujours des plans pour piller nos richesses !!! En tt cas on a les yeux ouverts !! Faut que livoirien se reveille et crée ses propres richesses
 
 il y a 1 mois
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement