Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Élèves recalés au BEPC pour fraude, Amadou Coulibaly : « dommage que 29 enfants aient à payer pour la responsabilité d'un enseignant »
 

Côte d'Ivoire : Élèves recalés au BEPC pour fraude, Amadou Coulibaly : « dommage que 29 enfants aient à payer pour la responsabilité d'un enseignant »

 
 
 
 8795 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 10 novembre 2021 - 16:57

Amadou Coulibaly




Comme annoncé dans l’une de nos parutions la veille, la sentence est tombée hier dans l’affaire de l’institutrice Lingané Nahina accusée d’avoir commis des actes de fraude au bénéfice des élèves, lors de l’examen du BEPC session 2021. C’était devenu un feuilleton sans fin

qui s’est terminé hier dans la petite salle du tribunal de première instance du Plateau.


À l’issue d’un conseil des ministres tenu ce jour, le ministre de la Communication, de médias et de la francophonie, porte-parole du gouvernement interrogé sur ce sujet a déclaré qu’il « est dommage que 29 enfants aient à payer pour la responsabilité d’un enseignant ».

Alors que l’affaire est passée hier en jugement, Amadou Coulibaly « assure que le ministère de l’Éducation suit de près cette affaire »


 

« Il y a une action de la justice qui de notre point de vue est différente de l’action de l’administration. L’administration a pris des décisions, la justice en a pris une autre concernant l’enseignante qui était poursuivie sans que pour autant, cela ne remette en cause la décision administrative qui a été prise. Mais je peux vous assurer que le ministère de l’Éducation suit de près cette affaire. Ce qu’il faut reconnaitre, ça reste donc de la mode de la fraude au cours de nos différents examens. Si en tout cas, une pareille affaire peut permettre de responsabiliser et conscientiser chacun des acteurs, du système de l’éducation, pour nous s'aurait été donc une bonne chose.


Ceci étant, c’est dommage que 29 enfants aient à payer pour la responsabilité d’un enseignant. Vous savez quand dans une classe vous

avez un genre d’uniformité de faute pour les enseignants, la présomption est très grande que certainement il y a eu une fraude à grande échelle dans cette classe-là. Sur la base de cette présomption, administrativement, des mesures ont été prises. La justice n’a pas suivi l’administration, mais ce sont deux voies qui sont totalement différentes peut-être que faudra-t-il que la Justice contraigne l’Administration. Mais ça, se saurait un autre débat ».


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Élèves recalés au BEPC pour fraude, Amadou Coulibaly : « dommage que 29 enfants aient à payer pour la responsabilité d'un enseignant »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Adokaflai
Donc l'administration est au dessus de la loi!? D'accord.on a compris.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Pourtant la justice a innocenté l'enseignante par manque de preuve du représentant de la déco. Alors, d'où vient que cet arrogant incrimine encore la dame !? A un moment, il faut arrêter de se croire au dessus de la loi parce que c'est l'administration. Vous pouvez, si vous le souhaitez, faire appel M. Le porte parole. C'est vraiment du mépris de notre justice.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
couly
Soit le pp n'est pas aux faits de l'actualité, soit il a fait une bourde. L'enseignante a été blanchie par la justice.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter