Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Comme souhaité par le PPA-CI, la fin de l'opération de Recensement reportée au 07 décembre prochain
 

Côte d'Ivoire : Comme souhaité par le PPA-CI, la fin de l'opération de Recensement reportée au 07 décembre prochain

 
 
 
 4026 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 jour
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 25 novembre 2021 - 17:15

Le couple présidentiel s’est fait enrôler ce jeudi à Abidjan (Ph) 




« Le RGPH est un instrument de gestion de l’Etat, qui a trait à la planification du développement, des infrastructures et des équipements sociaux, à la cartographie électorale, etc. Il s’agit d’un outil de gouvernance, important pour tout parti politique aspirant à gérer l’Etat de Côte d’Ivoire. Toutefois, au vu des ratés signalés de cette opération censée être terminée dans 6 jours (nombreux ménages non visités et traités par les agents, refoulement d’agents dans certaines zones, démotivation de nombreux agents pour des raisons pécuniaires, fiabilité des données recueillies…), le PPA-CI craint que le RGPH 2021 ne connaisse le même sort que le RGPH de 2014, c’est-à-dire un échec ! Cette seule question du RGPH 2021 en proie à des difficultés, justifiait pour le PPA-CI qui a appelé les populations à se faire recenser, l’organisation d’une conférence de Presse en bonne et due forme », a relevé le conférencier avant de lancer un appel au Gouvernement », a relevé lundi dernier , le Président Exécutif du PPA, Hubert Oulaye.


Le PPA-CI plaide pour la prorogation des délais initialement annoncés et demande l’implication des partis politiques et de la société civile pour une plus grande sensibilisation des populations


Un appel qui a eu écho favorable au niveau du Gouvernement. La Ministre du Plan et du Développement, Madame Kaba Nialé, annonce que, la fin de l’opération initialement prévue pour le 28 novembre reportée au 07 décembre 2021.


Selon la Ministre, le taux moyen de recensement à la date du 25 novembre à 11 H 30 dans les bases de données du Bureau Technique Permanent du Recensement (BTPR) est de 47%.


Quant au taux moyen d’achèvement de l’opération de recensement à la date du 25 novembre est au-delà des 50% sur l’ensemble du territoire national.



RGPH 2021, un taux de recensement de 47% enregistré à ce jour, l'opération prorogée au 7 décembre



Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

L'opération de Recensement Général de la Population et de l'habitat (RGPH) de 2021, la 5eme du genre a démarré le 8 novembre avec le dénombrement par la numérotation des bâtiments et logements pour une durée de trois (03) jours. Puis, les agents recenseurs ont démarré l'administration du questionnaire à partir du 11 novembre 2021.


Cette étape, la plus importante du processus, la plus lourde aussi, se déroule dans un contexte particulier marqué par certaines difficultés, comme rapporté à KOACI par la ministre du Plan et du Développement à l'occasion d'un point presse.


Selon Nialé Kaba qui était assitée de son collègue de la Communication, des Médias et de la Francophonie, ces difficultés se résument à l'extension de la période de numérotation des bâtiments dans certaines localités et même dans certains quartiers d'Abidjan, à la réticence de certains ménages à se faire recenser, notamment dans les quartiers huppés d'Abidjan et dans certains villages du District d'Abidjan, à la réticence de certaines communautés étrangères à se faire recenser, aux difficultés d'accès à certaines localités en raison de la pluviométrie, aux opérations de déguerpissement en cours dans la ville d'Abidjan causant des problèmes d'accessibilité et de sécurité, aux défections des agents enregistrées dans certaines régions au début de l'opération, au paiement tardif des primes de transport et de mise en route des agents recenseurs, dû notamment à la non stabilisation des listes, à la mise à disposition à temps des moyens de déplacement des agents recenseurs dans certaines localités.


A cause de ces difficultés, selon la ministre, le bilan à quelques jours de la fin de l'opération de dénombrement montre que plusieurs ménages n'ont pas encore été visités par les agents recenseurs ; et des populations entières ne sont toujours pas recensées.


Consequence, selon Nialé Kaba, le taux moyen d'achèvement du dénombrement, qui représente la proportion de la population effectivement recensée par rapport à la population attendue, est estimé à 47% sur la base des informations enregistrées par le serveur central du BTPR, à la date du 25 novembre à 11h30.


"Cette statistique appelle deux observations principales. Elle n'inclut pas les données collectées par les agents recenseurs dans les villages et campements où ils n'ya pas de réseau téléphonique. Ainsi, le système informatique nous signale que les recensements effectués dans environ 10% des zones de dénombrement n'ont pas été déversés au moins une fois dans la base. Par ailleurs, les données de certaines ZD ont pu être déversées dans la base au moins une fois, sans être actualisés. C'est dire que le taux d'achèvement de l'opération est raisonnablement au-delà de 50%.", a expliqué, la ministre du Plan et du Développement.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


En dépit des difficultés, elle affirme que l'opération est bien partie, parceque les problèmes ont été clairement identifiées et elle s'attele à les résoudre.


La ministre a salué la forte implication du corps préfectoral, qui d'ailleurs accompagne le gouvernement depuis le début de l'opération et la bonne adhésion des populations étrangères.


"Nous enregistrons également une bonne adhésion des populations étrangères, notamment suite à l'implication personnelle de certains ambassadeurs que je veux ici saluer, et grâce à une note verbale en date du 19 novembre de Mme le Ministre d'Etat en charge des Affaires Etrangères," a-t-elle mentionné.


 

Par ailleurs, les problèmes administratifs qui ont retardé la mise à disposition des ressources sont résolus. Nialé Kaba a annoncé que le Premier Ministre a donné des instructions pour que les moyens de mobilités soient accrus.


Enfin, pour permettre à toute la population de se faire recenser, le Président de la République, Alassane Ouattara, a autorisé une période de ratissage de 9 jours. Ainsi, l'opération de dénombrement va se poursuivre au-delà du 28 novembre pour s'achever le 7 décembre 2021.


La ministre en appelle à la mobilisation citoyenne de tous.


"Aux populations, ivoiriennes et étrangères, je voudrais vous dire que cette opération est pour vous, pour la prise en compte de vos besoins réels, pour l'amélioration de vos conditions de vie. Nous avons demandé de la flexibilité aux agents dans leurs horaires de travail. Aux élus et cadres, je voudrais solliciter leur appui pour la sensibilisation des populations. Ceci, pour permettre à nos parents de saisir les opportunités d'amélioration des conditions de vie que cette opération leur offre. Je remercie les cadres qui se sont impliqués dans leurs régions, cela se traduit dans les prémiers résultats. Certaines régions sont autour de 65% de taux d'achèvement dans la base. Je voudrais ainsi citer par exemple la Bagoué, le Bélier, le Bounkani, le Gbèkè, le Poro, le Tchologo. Au personnel de terrain, agents recenseurs et encadreurs, je voudrais adresser tous mes encouragements. Je voudrais les exhorter à redoubler d'effort", a soutenu Nialé Kaba.


Enfin elle est convaincue que l'atteinte des objectifs assignés est à sa portée et le succès du RGPH dépendra de l'engagement du personnel de terrain et de son sérieux au travail.




Donatien Kautcha & Wassimagnon, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Comme souhaité par le PPA-CI, la fin de l'opération de Recensement reportée au 07 décembre prochain
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement