Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Budget programme, l'Inspection générale forme les gestionnaires du ministère délégué auprès des Affaires étrangères en matière de contrôle interne et de risques
 

Côte d'Ivoire : Budget programme, l'Inspection générale forme les gestionnaires du ministère délégué auprès des Affaires étrangères en matière de contrôle interne et de risques

 
 
 
 1700 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 27 novembre 2021 - 14:10


Dans le cadre de sa mission de conseil et d'assistance, l'inspection générale organise deux ateliers de formation à l'attention des Directeurs, sous Directeurs et chefs de services du ministère délégué auprès du ministère d'Etat, ministère des Affaires étrangères, de l'intégration africaine et de la diaspora chargé de l'intégration africaine.


Dans le cadre du Budget programme et conformément au décret n°2019-81 du 23 janvier 2019 portant charte de gestion des programmes de dotations, le contrôle interne est un dispositif permanent de maitrise des risques que doit mettre en place, le responsable du programme pour s'assurer que les normes et procédures sont respectées en vue de lui permettre d'atteindre ses objectifs.


Il est donc impérieux que les gestionnaires du ministère que sont les responsables opérationnels de budgets s'approprient le contrôle interne à l’instar de leurs collaborateurs sous-Directeurs. C'est dans cette perspective que s'inscrit le premier atelier dont le thème porte sur les rôles et responsabilités des gestionnaires en matière de contrôle interne.


Il vise à rappeler les gestionnaires du ministère sur les fondamentaux du contrôle et de l'audit interne, informer et sensibiliser les gestionnaires sur leurs rôles et responsabilités en matière de contrôle interne, instruire les gestionnaires sur la mise en place du dispositif du contrôle interne.


Ce sont au total 50 gestionnaires du ministère qui sont concernés par cet atelier et l'atelier s'articule autour de l'élaboration de la cartographie des risques des services du ministère.


Lassana Kebé expert comptable, consultant à l'inspection générale des finances et formateur a affirmé que les enjeux de la mise en place d'un système de contrôle interne et créer des services d'audit interne qui doivent s'assurer de l'efficacité du dispositif de contrôle.


 

Selon lui, il s'agira d’expliquer aux participants quel est le contrôle interne, quels sont les différents référentiels de l'audit interne qui existent et voir les différences qui existent entre ces différents référentiels. Et les principes à respecter.


«On ne pas couvrir un risque à 100%, le risque on le couvre de façon raisonnable et non de façon absolue », a prévenu, l'expert-comptable.


Concernant les risques juridiques, financiers, opérationnels, d'image et de notoriété. Il estime que le contrôle interne n'est pas le contrôle, c'est un dispositif dynamique de maitrise de risque.

La cartographie des risques se définit comme démarche d'identification, d'évaluation, de hiérarchisation et de gestion des risques inhérents aux activités d'une organisation. De façon générale la cartographie permet d'appréhender l'ensemble des facteurs susceptibles d'affecter les activités d'une organisation et leur performance.


Au terme de la formation, comme l'a indiqué l’expert comptable les gestionnaires seront capables d'appréhender l'ensemble des facteurs susceptibles d'affecter les activités et les performances de leurs services. Ils pourront en outre identifier, analyser, évaluer les risques de leurs services et définir un plan d'actions.


L'ouverture de ces deux ateliers a été marquée par les interventions du Chef de cabinet. Au nom du ministre Alcide Djédjé, il a indiqué que les gestionnaires de crédits sont soumis à des contrôles, mais les contrôles qui sont connus viennent des structures extérieures.


 

Selon Daté Koffi Narcisse, l'inspection d'État a souhaité qu'avant que les structures extérieures viennent mettre leur nez, dans les structures de contrôle interne qu’elles soient mis en œuvre afin d'éviter les contrôles extérieurs qui sont beaucoup plus douloureux et beaucoup plus difficile à avaler.


Le Gouvernement encourage les gestionnaires de crédits à la bonne gouvernance. L’instauration de contrôle interne en matière de gestion, c'est un instrument de bonne gouvernance qu’il faut saluer et que le ministère encourage.


Ouattara Karim Soma inspecteur technique, représentant l'inspecteur général a donné les orientations et le cadre de cette rencontre et a soutenu qu'à l'avenir, le management au niveau de tous les gestionnaires soit un acquis pour l'ensemble du ministère.



Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Budget programme, l'Inspection générale forme les gestionnaires du ministère délégué auprès des Affaires étrangères en matière de contrôle interne et de risques
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter