Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Le procès des meneurs de la marche illicite du 27 novembre renvoyé au 15 décembre
 

Burkina Faso : Le procès des meneurs de la marche illicite du 27 novembre renvoyé au 15 décembre

 
 
 
 2039 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 08 décembre 2021 - 13:36

Le procès des meneurs présumés de la marche illicite du 27 novembre, qui ont comparu ce mercredi devant le tribunal de grande instance, a été renvoyé au 15 décembre. 


Plusieurs membres de mouvements de la société civile réunis autour de la coalition du 27 novembre avaient ont été interpellés par les forces de sécurité après l’organisation d’une marche qui n’avait pas reçu l’approbative de la commune de Ouagadougou. 


Selon des sources judiciaires, ils, accusés de « participation à une marche illicite » et pour « destruction de biens publics », la marche organisée par leur coalition qui réclamaient la démission du chef de l’Etat, ayant occasionné des actes de vandalisme dont le saccage de la direction de la perception et de l’état civil de la mairie de Ouagadougou. 


Lors de leur manifestation à Ouagadougou, les manifestants avaient également tenté de saccager le siège de campagne du parti au pouvoir, le mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et d’incendier des biens privés. 


Ce mercredi matin, trois responsables de la coalition, que sont Mamadou Drabo, Hervé Ouattara, et Adama Tiendrébeogo dit colonel ont comparu devant le tribunal de grande instance de Ouagadougou. 


 

Sur demande du procureur du Faso, qui a expliqué que deux autres personnes Marcel Tankouano et Abdoul Karim Bagagnan dit Lota, poursuivis pour les mêmes faits, n’ont été déférés que ce mardi, le tribunal a renvoyé le procès au 15 décembre prochain. 


Les avocats des prévenus ont alors demandé la liberté provisoire pour leurs clients.


« La détention préventive doit être l’exception, garantir la représentation des prévenus. Ils sont majeurs, ayant une adresse à Ouagadougou, il y a des garanties pour qu’ils soient présents le 15 décembre », a notamment plaidé Me Ambroise Farama.


 

Mais pour le parquet, pas question d’accorder la liberté provisoire pour certains tandis que deux viennent d’être déférés. 


« Il est juste et équitable de maintenir tout le monde en détention », a-t-il dit le parquet, suivi par le juge.


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Violences de la présidentielle 2020, les responsables politiques doivent ils être jugés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Jean-Louis Gasset nouvel entraineur des éléphants, bon choix?
 
959
Oui
22%  
 
3269
Non
74%  
 
169
Sans Avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Le procès des meneurs de la marche illicite du 27 novembre renvoyé au 15 décembre
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter