Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Processus électoral à la FIF, face au flou entretenu par Dao Gabala, des clubs se révoltent et expriment leur indignation
 

Côte d'Ivoire : Processus électoral à la FIF, face au flou entretenu par Dao Gabala, des clubs se révoltent et expriment leur indignation

 
 
 
 7168 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 08 décembre 2021 - 13:05

Mme Dao Gabala lors de sa conférence de presse de novembre dernier qui suscite des interrogations sur ces réelles intentions à la tête du CONOR-FIF (Ph)  


La conférence de presse du 23 novembre 2021 de la présidente du Comité de Normalisation de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) de Madame Mme Gabala Jacqueline Mariam, épouse Dao, lors de laquelle, elle a entretenu le flou sur l’approbation des comptes de l’exercice clos 2020 et le processus électoral, fait sortir des dirigeants de clubs de leurs gongs.


Dans une lettre adressée à la protégée du président de la FIFA, Gianni Infantino , dont copie est parvenue ce mercredi 08 décembre 2021, les dirigeants proches du candidat, Idriss Diallo , sur la forme de sa démarche , ne peuvent manquer d’exprimer notre étonnement et notre indignation devant la façon dont le comité de normalisation de la FIF piétine les droits des membres actifs en ignorant que l’assemblée générale est l’instance prévue par les statuts de la FIF pour les débats liés aux questions touchant à la vie de l’association.


Sans nier la nécessité de faire un effort de transparence dans la recherche des solutions aux problèmes du football ivoirien, ces responsables de clubs rappellent à la Sénatrice qu’une rencontre avec la presse ne saurait remplacer une rencontre avec les membres actifs de la FIF dans la cadre d’une assemblée générale. Ce point, particulièrement important, rejoint l’obligation d’instaurer une gouvernance apaisée et raisonnée au sein d’une maison qui traverse une crise dont le dénouement ne peut être envisagé qu’au moyen d’une démarche participative incluant Tous les membres actifs.


 

« Sur le fond, vos dernières déclarations et les réactions auxquelles nous avons assisté nous conduisent à formuler les observations et propositions suivantes : Vos actes et vos déclarations installent une discordance entre vos objectifs et les termes de la décision de la FIFA fixant vos priorités ; Les incertitudes qui entourent la tenue des assemblées générales précédemment annoncées conduisent à une forme d’enlisement du processus de normalisation ; Les déclarations formulées par le comité de normalisation et l’exploitation tendancieuse de rapports d’audit ( ?) et d’inspection, au contenu méconnu des membres actifs, altèrent la confiance qui doit exister entre les membres actifs et le comité de normalisation pour une mise en œuvre sereine de la feuille de route donnée par la FIFA au comité de normalisation ; Vos agissements pourraient entamer le crédit, la neutralité et la légitimité du comité de normalisation pour la suite du processus en cours à la FIF ; L’approbation des comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2020 doit se tenir au plus tôt, et ce avant la fin de l’exercice 2021 ; Les amendements et corrections à apporter aux statuts ainsi qu’au code électoral de la FIF doivent se faire au plus tôt conformément aux engagements pris par le comité de normalisation envers les membres actifs lors de l’assemblée générale ordinaire du 18 septembre 2021 ;Une assemblée générale mixte peut être convoquée dans les meilleurs délais et se tenir avant la fin de l’année 2021 pour statuer sur les questions mentionnées ci-dessus ; Un calendrier électoral doit être soumis au cours de ce mois de décembre 2021 aux membres actifs pour mettre fin au régime d’exception auquel se trouve soumise la FIF depuis le 24 décembre 2020 ; Les membres actifs doivent être consultés par la Mission FIFA annoncée à Abidjan pour les prochains jours », relèvent-ils.


Enfin, ils invitent à examiner avec soin ces observations et propositions qui constituent notre contribution à la recherche d’un retour rapide à un fonctionnement normal au sein de la FIF.


"Nous nous tenons à votre disposition pour en discuter dans un esprit constructif", concluent-ils.



Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Trafic de drogue, le pays doit il être plus vigilant sur les profils des étrangers qui s'installent ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Bouaké 2023, Béma Fofana peut il rivaliser avec Amadou Koné...
 
1343
Oui
28%  
 
3276
Non
69%  
 
116
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Processus électoral à la FIF, face au flou entretenu par Dao Gabala, des clubs se révoltent et expriment leur indignation
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter