Togo Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo :  Ce que prône Mgr Barrigah pour un futur dialogue salvateur
 

Togo : Ce que prône Mgr Barrigah pour un futur dialogue salvateur

 
 
 
 1839 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 04 janvier 2022 - 21:38


Mgr Nicodème Barrigah-Benissan (ph)


L’Archevêque de Lomé, Mgr Nicodème Barrigah-Benissan, a invité les croyants et ses compatriotes togolais à retrouver le vrai sens du dialogue en acceptant les points de vue différents, divergents et parfois contrariants.


Mgr Barrigah a lancé son appel dans le cadre dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la paix célébrée le 1er janvier 2022 par le monde catholique.


 

En se référant au passé, l’Archevêque de Lomé a relevé que « le Togo, notre pays, tout au long de son histoire, a connu de nombreuses tentatives de dialogue qui, hélas, ont déçu nos attentes parce qu’elles ont été menées sans confiance et bonne foi entre les interlocuteurs ».


Sur les insuffisances des dialogues passés tenus entre les togolais à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, le prélat a relevé que « les togolais se sont trop mentis et trompés ; ils ont mené souvent des «monologues à plusieurs voix» sans trop chercher à bouger de leurs positions ». Ces situations a-t-il souligné, contraignent les citoyens à ne plus croire au dialogue, une option qui ouvre la voie à l’impasse et des dérives telles que la violence et l’oppression.


Afin de préparer et aplanir le chemin pour un avenir meilleur du Togo quant à son développement, l’ecclésiastique qui a été le président de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR) a invité ses compatriotes « à retrouver le vrai sens du dialogue en acceptant les points de vue différents, divergents et parfois contrariants ; à dialoguer dans le respect des personnes et de leur dignité mais dans la vérité ; dialoguer même lorsqu’on a été blessé ; dialoguer en apprenant de ses maladresses ; dialoguer pour construire ensemble notre pays ».


Pour que l’exercice du dialogue prenne racine dans les esprits, Mgr Nicodème a encouragé les uns et les autres à initier les discussions dans les familles, écoles, quartiers, relations de travail, communautés de foi et associations et a prévenu que « si nous n’apprenons pas à dialoguer à ces niveaux, il nous sera bien difficile de le faire par la suite dans le domaine politique ».


Précisons que peu après la présidentielle de 2020, le gouvernement togolais a initié un cadre de dialogue baptisé la Concertation Nationale des Acteurs Politiques (CNAP) qui a pris fin le 13 juillet 2021 après six mois de travaux. Les discussions entre partis au pouvoir et certains de l’opposition (17 partis au total) ont abouti sur 52 résolutions, lesquelles concernent le cadre électoral, mais aussi la loi sur la décentralisation ou la charte des partis politiques, et restent à matérialiser.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Violences de la présidentielle 2020, les responsables politiques doivent ils être jugés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Jean-Louis Gasset nouvel entraineur des éléphants, bon choix?
 
959
Oui
22%  
 
3269
Non
74%  
 
169
Sans Avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Togo : Ce que prône Mgr Barrigah pour un futur dialogue salvateur
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter