Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Échange de vœux entre Ouattara et ses ministres, Achi : « le Gouvernement a clairement compris le cap que le Président de la République »
 

Côte d'Ivoire : Échange de vœux entre Ouattara et ses ministres, Achi : « le Gouvernement a clairement compris le cap que le Président de la République »

 
 
 
 2464 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 05 janvier 2022 - 17:58

Achi face à Ouattara ce mercredi à Abidjan


Le premier conseil des ministres de l'année 2022 qui s'est tenu aujourd'hui au Palais présidentiel a été consacré essentiellement aux échanges de vœux entre les membres du Gouvernement et le Président de la République.


Dans son message, le Premier ministre, chef du Gouvernement a à l'occasion rendu hommage à ses deux prédécesseurs et a promis marché dans leurs pas.


« Après la perte douloureuse du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly en 2020, l'année qui vient de s'achever fut marquée par une autre soudaine et dure épreuve, pour vous-même comme pour nous tous, avec la perte du Premier Ministre Hamed Bakayoko, le 10 mars dernier. Je veux ici saluer la mémoire de nos frères, ces serviteurs talentueux de l'État et de la nation, engagés à vos côtés pour servir la Côte d'Ivoire et les Ivoiriens. Ils continuent chaque jour de guider nos pas, nous obligeant à nous dépasser, pour honorer leurs efforts », a-t-il déclaré.


Lors de son adresse à la Nation le 31 décembre, le Président de la République a donné les principales orientations de l'action gouvernementale pour cette année 2022, autour de trois priorités majeures, directement issues de sa vision 2030 et du PND 2021-25 la développant : la transformation de notre économie d'abord, l'emploi de notre jeunesse ensuite, la bonne gouvernance de notre État comme de notre société enfin.


Patrick Achi a indiqué qu'en ce qui concerne la transformation de l'économie, il s'agira en 2022 d'accélérer tous les projets de réforme et de modernisation en cours. Au premier chef desquels ceux concernant la modernisation de notre agriculture, mais aussi le développement de nos infrastructures économiques structurantes, en vue de toujours améliorer la compétitivité de notre économie comme la qualité des services délivrés aux usagers.


Selon lui, les efforts du Gouvernement porteront également sur le développement des infrastructures industrielles, notamment les zones industrielles d'Abidjan et celles jouxtant les grandes villes de l'intérieur du pays, souvent dédiées aux secteurs de la transformation de nos matières premières, mais également les zones économiques spéciales et les zones économiques portuaires.


«Le développement de ces infrastructures industrielles, et des bassins d'emploi puissants qu'elles structureront durablement, s'intègre pleinement dans votre vision d'un développement régional toujours plus équilibré pour la Côte d'Ivoire, permettant de mieux structurer l'espace économique national comme l'aménagement du territoire, en promettant à chaque Ivoirienne et chaque Ivoirien, une même qualité de vie, quel que soit l'endroit où il naît, grandit et choisit de bâtir son foyer et son destin », a-t-il ajouté.


Pour soutenir la transformation des matières premières agricoles et minières au plus près des zones de production, le chef du Gouvernement assure qu'il veillera à mettre en place un écosystème adapté et des systèmes publics d'amorçage du secteur privé, pour mieux favoriser une dynamique économique locale, créatrice d'emplois pour les jeunes comme pour les femmes.


 

Il a annoncé que le Gouvernement entreprendra des réformes aux plans institutionnel, financier et opérationnel en vue de promouvoir et soutenir les PME nationales, via le programme dit des « champions nationaux », ainsi que des chaines de valeurs entières, parmi la dizaine de secteurs stratégiques identifiés pour le renforcement de notre économie et de ses capacités exportatrices.


Selon lui, parallèlement, l'action du Gouvernement tendra à renforcer les bases structurelles des activités de production alimentaire, notamment le riz, le maïs, le soja, la banane plantain, les cultures maraichères, les produits d'élevage.


« L'objectif stratégique est clair : moderniser l'activité pour gagner en productivité, gagner en compétitivité, gagner en transformation locale, gagner en autosuffisance alimentaire nationale et enfin gagner à l'export ! », a indiqué, Patrick Achi.


Concernant la deuxième priorité, l'emploi de la jeunesse, le Premier ministre a soutenu qu'elle sera au quotidien une préoccupation constante de ce gouvernement tant elle incarne la bataille la plus stratégique, la plus essentielle au regard de l'intensité de notre croissance démographique, du défi de l'inclusion de nos jeunes vers l'emploi et une vie décente, et donc in fine du caractère durable de notre stabilité nationale comme de notre prospérité commune.


«L'enjeu de la massification des emplois stables est indissociable de nos efforts pour le développement du secteur privé, et en particulier des PME ivoiriennes. A cet effet, nous renforcerons la synergie d'actions que nous menons aujourd'hui, entre le développement des formations techniques et professionnelles qualifiantes, l'école de la seconde chance, le service civique national et les mesures favorisant l'entreprenariat des jeunes », a-t-il insisté.


Par ailleurs, selon la demande du Président de la République, le deuxième Programme Social du Gouvernement, prévu pour durer 3 ans jusqu'à fin 2024, sera déployé sur l'ensemble du territoire national, afin de poursuivre la réduction de la pauvreté, notamment à travers le financement des Activités Génératrices de Revenus au profit des communautés de personnes vulnérables, notamment dans le Nord du pays, agissant là comme un pilier complémentaire de lutte face à la menace terroriste, qui s'insère toujours plus facilement dans les zones fragiles.


Quant à la troisième priorité, la promotion de la Bonne Gouvernance et la Lutte contre la Corruption, Patrick Achi a mentionné qu'elle fut l'objet d'efforts soutenus de la part du Gouvernement au cours de l'année écoulée.


Il a souligné que tous les ministres et lui-même ont bien noté la clarté et l'exigence de l'ambition de Ouattara et ses instructions pour amplifier en 2022 l'action dans ce domaine clé, où les attentes élevées des populations répondent légitimement à la hauteur de celles du Président de la République.


 

«L'exemplarité et la redevabilité seront plus que jamais au cœur de l'action administrative. Les contrôles et audits seront amplifiés, leurs conclusions mises en œuvre. La digitalisation de notre administration sera accélérée, pour faciliter et rendre plus efficients les services aux citoyens et accroitre les revenus de l'État. Nous veillerons à ce que la célérité, la rigueur et la discipline dans la gestion guident la mise en œuvre des programmes de travail au niveau de chaque département ministériel. La recherche d'une meilleure performance opérationnelle, en particulier en termes de capacité de taux d'engagement et de décaissement des crédits budgétaires fera l'objet de notre attention constante », a promis, Patrick Achi.


A en croire, le Premier ministre, le Gouvernement a clairement compris le cap que le Président de la République a bien voulu fixer lors de son adresse à la Nation, pour une action administrative de qualité, en réponse aux attentes légitimes de ses concitoyens.


Au nom de chacune et de chacun des Membres du Gouvernement, il s'est engager à ne ménager aucun effort en vue de mener avec dévouement, rigueur et efficacité ces actions stratégiques, pour la bonne marche en avant de notre Nation et la pleine réalisation de votre ambition.


Patrick Achi a assuré qu'il veillera particulièrement à la cohérence d'ensemble de l'action gouvernementale, tout en restant, constamment et humblement, à l'écoute des populations pour mieux anticiper leurs besoins, mieux comprendre leurs attentes, mieux expliquer le sens de l'action du Gouvernement, mieux partager la prospérité nouvelle que le Gouvernement bâtit pour elles, sous son leadership éclairé.


«Enfin, pour continuer à faire grandir notre climat de concorde civile, de paix et les avancées démocratiques que vous avez su construire, la cinquième phase du dialogue politique que nous avons lancée selon vos vœux, sera poursuivie », s'est-il engagé.


Patrick Achi a enfin traduire, les vœux et les prières de chacune et de chacun des membres du Gouvernement de notre République au Président de la République afin que l'Éternel dans son infinie miséricorde puisse, en 2022 comme depuis une décennie, l'assister, le protéger, l'éclairer, l'inspirer pour qu'avec lui, la Côte d'Ivoire continue de grandir et les Ivoiriens, de mieux vivre.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Violences de la présidentielle 2020, les responsables politiques doivent ils être jugés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Jean-Louis Gasset nouvel entraineur des éléphants, bon choix?
 
959
Oui
22%  
 
3269
Non
74%  
 
169
Sans Avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Échange de vœux entre Ouattara et ses ministres, Achi : « le Gouvernement a clairement compris le cap que le Président de la République »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
Achi, Zemmour va te prendre en conseiller Afrique lol
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LICOUL2000
ooo ya thiam le grillé du systeme qu'est au chomdu en france
 
 il y a 4 mois
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter