Cedeao Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cedeao :  Le VP Yemi Osinbajo du Nigeria dévoile la raison des lourdes sanctions contre le Mali
 

Cedeao : Le VP Yemi Osinbajo du Nigeria dévoile la raison des lourdes sanctions contre le Mali

 
 
 
 7315 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 11 janvier 2022 - 18:41

Professeur Yemi Osinbajo, le VP du Nigeria (ph)


Le Vice-président (VP) du Nigeria, le professeur Yemi Osinbajo, qui a représenté le Président Muhammadu Buhari du Nigéria le 09 janvier dernier au sommet de la CEDEAO à Accra au Ghana a expliqué la raison pour laquelle la communauté sous régionale a accentué les sanctions contre le Mali.


Dans une déclaration en date du 10 janvier 2022 rendue publique par Laolu Akande, le chargé du Vice-président, Osinbajo a déclaré que « la communauté internationale n'acceptera plus la prise inconstitutionnelle du pouvoir ».


Le Vice-président nigérian a assuré que les États membres de la CEDEAO sont fermement résolus à s'opposer aux coups d'État dans la sous-région ; La stratégie vise non seulement à obtenir un rapide retour à un régime civil au Mali, mais aussi décourager toute répétition de prise de pouvoir par la force dans la sous-région.


 

S'adressant aux journalistes après le sommet, le professeur Osinbajo a déclaré que « ce qui est fait est sans précédent. Dans les années passées, l'Union Africaine (UA), qui était connue sous le nom de l'OUA et la CEDEAO, ne se sont jamais prononcées sévèrement contre les coups d'État. A présent, il y a des preuves qu'il existe une très forte détermination que la CEDEAO, l'UA et la communauté internationale n'accepteront plus une prise de pouvoir inconstitutionnelle ».


Soulignons que dans l’attente que les autorités de la transition au Mali reviennent sur le chronogramme initial devant déboucher sur les élections, la CEDEAO a imposé des sanctions supplémentaires à la junte militaire, lesquelles vont du retrait de tous les ambassadeurs de la CEDEAO dans le pays, la fermeture des frontières terrestres et aériennes entre les États membres de la CEDEAO et le Mali.


Les autres sanctions sont, la suspension de toutes les transactions commerciales et financières entre les États membres de la CEDEAO et le Mali, à l'exception des biens de consommation essentiels, des produits pharmaceutiques ; fournitures et équipements médicaux, le gel des avoirs de l'Etat malien et des entreprises d'Etat et Parapubliques dans les Banques de la communauté. 


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Cedeao : Le VP Yemi Osinbajo du Nigeria dévoile la raison des lourdes sanctions contre le Mali
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
La CEDEAO sait les CAUSES des coups d'Etat.... Ces soi-disant SANCTIONS ne peuvent JAMAIS empecher les coups d'Etat dans des pays dirigés par des tyrans......
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
JACOB@CHOCOTO
Nou aussi nous condamnons les coups d’états mais quand l’individu qui effectue un coup d’état pense plus à son peuple que le président de la république alors ce coup d’état devient salutaire.qui est ce qui n’a pas vu ce vieillard de ibo dans ses dérives ici?il se permettait même de pleurer comme un enfant de 8 ans dans in funérailles de blanc en Europe comme Charly hebdo que de sortir une seul goutte de larme quand les djihadistes explosaient des milliers de maliens.les vidéos sont encore dispo sur YouTube tube hein.on aurait dit qu’il préférait être né de la race blanche que plutôt noir. Donc chère chefs d’états , soutenez assimi à botter le cul de la france hors du mali
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter