Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali : Sanctions de la CEDEAO, ce que Assimi Goita et Antonio Guterres se sont dits au téléphone
 

Mali : Sanctions de la CEDEAO, ce que Assimi Goita et Antonio Guterres se sont dits au téléphone

 
 
 
 6953 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 20 janvier 2022 - 11:59

Assimi Goita (ph)-



 Le chef de l'Etat malien Assimi Goita et le Secrétaire général de l'ONU ont eu un entretien téléphonique sur la situation politique du pays.


Mercredi, le président de la Transition malienne, le colonel Assimi Goïta a exprimé au Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, son engagement pour un retour à l'ordre constitutionnel normal, apaisé et sécurisé.


« J'ai eu un long entretien téléphonique avec le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres », a écrit le Colonel Assimi Goïta sur le média américain (Twitter ndlr).


 

Il a en outre indiqué : « Je lui ai transmis notre engagement pour un retour à l'ordre constitutionnel normal, 

apaisé et sécurisé et l'ai invité à encourager la communauté internationale à accompagner notre pays en plaçant l’intérêt supérieur de la population malienne au-dessus de toute autre considération. ».


Jeudi dernier, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, avait réclamé au gouvernement malien « un calendrier électoral acceptable », à la veille des manifestations dans le pays, à l’appel de la junte au pouvoir, pour dénoncer les sanctions récentes prises par la Cédéao.


 « Il est absolument essentiel que le gouvernement malien présente un calendrier acceptable du point de vue des élections », a déclaré le chef de l’ONU lors d’une rencontre avec des journalistes. Il a précisé espérer « entrer en contact rapidement avec le gouvernement malien ».


Selon lui, le calendrier pourrait être l'une des conditions majeures pour la levée progressive des sanctions » de la Cedeao consistant en la fermeture des frontières et des mesures économiques et financières.


 

 « Je travaille avec la Cédéao et l’Union africaine pour créer les conditions qui puissent permettre au gouvernement du Mali d’adopter une position raisonnable et acceptable pour accélérer une transition qui dure déjà depuis longtemps », a-t-il dit.




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Trafic de drogue, le pays doit il être plus vigilant sur les profils des étrangers qui s'installent ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Bouaké 2023, Béma Fofana peut il rivaliser avec Amadou Koné...
 
1343
Oui
28%  
 
3276
Non
69%  
 
116
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Mali : Sanctions de la CEDEAO, ce que Assimi Goita et Antonio Guterres se sont dits au téléphone
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Rolandk
Le sauteur de clôtures d'abidjan, le psychopathe né est tombé dans l'eau. La honte du siècle. Kiokiokiokio
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter