Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Le FGPME et le FSA signent une convention et s'engagent à accompagner, l'entrepreneuriat privé ivoirien en particulier, les PME
 

Côte d'Ivoire : Le FGPME et le FSA signent une convention et s'engagent à accompagner, l'entrepreneuriat privé ivoirien en particulier, les PME

 
 
 
 1573 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 21 janvier 2022 - 09:09

Diallo et Zinsou jeudi à Abidjan (ph KOACI)



Une convention lie désormais, le Fonds de garantie des crédits aux PME (FGPME) créé en 1968, et le Fonds de solidarité africain (FSA) créé en 1975 pour le bonheur des PME ivoiriennes. Elle a été signée aujourd'hui à Abidjan entre Marcellin Zinsou, Président du FGPME et Ahmadou Abdoulaye Diallo, Directeur général du FSA.


Grâce à cette convention, le Fonds de garantie des crédits aux PME va élargir son champ d'intervention et renforcer surtout ses capacités opérationnelles.


« Je crois que cette convention ira dans le sens de son Excellence Patrick Achi, Premier ministre qui a une grande vision et de grandes ambitions pour les PME en cette année 2022, PME qui ont été placées au cœur du Programme du Président de la République, Alassane Ouattara », s'est réjoui, Marcellin Zinsou.

Le Fonds de garantie des crédits aux PME (FGPME) a été créé par une loi, ce qui donne une sécurité assez forte et confère à la signature de cette institution, une qualité très élevée d'autant plus que, en cas de défaut, en cas d'incapacité ou en cas d'insuffisance de ses capacités à faire face à ses engagements, c'est l'Etat de Côte d'Ivoire qui est appelé en comblement de passifs.


Ce privilège a été relevé par le Directeur général du Fonds de solidarité africain (FSA), Ahmadou Abdoulaye Diallo, qui a dit sa satisfaction de sceller ce partenariat avec le FGPME pour plusieurs raisons.


 

Selon lui, la première est d'abord historique, car les plus vieux se rencontrent et des années après, scellent un partenariat.


« C'est une bonne chose. Ç'aurait dû se faire beaucoup plus tôt, mais mieux vaut tard que jamais », a-t-il insisté.

Le DG a ensuite indiqué que les deux institutions ont des vraies raisons de se donner la main. D'abord, elles font les mêmes métiers, mais avec une capacité d'intervention différente.


« Nous, nous avons l'avantage d'être international et par conséquent nous avons des capacités d'intervention plus élevées. Ce qui signifie que nous pouvons faire de la cogarantie. On doit faire du corefinancement, faire de la cobonification de taux d'intérêts pour les projets publics. Ensuite vous pouvez prendre des engagements si vous avez besoin d'une couverture supérieure. Nous sommes prêts à vous fournir cette couverture. Nous contre-garantissons vos garanties », a déclaré, Ahmadou Abdoulaye Diallo.


Il a par ailleurs, souligné que le FGPME a l'expérience de la Côte d'Ivoire et le FSA a l'expérience de 15 pays, 14 plus la Côte d'Ivoire.


«Nous avons eu comme vous des hauts et des bas, mais nous avons résisté au temps. Ce qui signifie que, nous avons une capacité de résilience au niveau de nos fonds respectifs, mais nous avons accumulé beaucoup d'expériences. Les bonnes nous ont renforcé, les moins bonnes nous ont donné des leçons », a reconnu, le DG du FSA.


Son souhait est que les deux Fonds ne tombent pas encore dans les difficultés.


 

« Nous avons des politiques et projets d'intervention qui sont différentes. Nous avons quelques fois la gouvernance légèrement différente du fait du caractère international du FSA, mais tout ceci, nous allons le mettre en commun en synergie de façon à ce que le FSA apprenne de vous sur le théâtre des opérations ivoirien. Mais vous aussi vous allez apprendre du FSA par rapport à ce qui se passe en Centrafrique, en Îles Maurice, au Rwanda, au Burundi, etc. », a-t-il mentionné.


Pour Ahmadou Abdoulaye Diallo, c'est une occasion exceptionnelle pour les deux institutions encore de se brancher collectivement sur la situation du financement des PME.


« Nous nous devons de nous donner la main pour que les PME d'aujourd'hui deviennent les grandes entreprises de demain et ceux qui vont rentrer dans la sphère des PME, qu'on les accompagne afin de consolider leurs activités et leur donner la possibilité d'explorer d'autres marchés au-delà des frontières nationales parce que nous sommes dans une économie globalisée et par conséquent le marché national peut paraître étriqué, il faut avoir des horizons plus larges et je pense qu'en nous donnant la main, nous pouvons accompagner, l'entrepreneuriat privé ivoirien en particulier, le segment le plus fragile, les PME », a conclu, Ahmadou Abdoulaye Diallo.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Violences de la présidentielle 2020, les responsables politiques doivent ils être jugés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Jean-Louis Gasset nouvel entraineur des éléphants, bon choix?
 
959
Oui
22%  
 
3269
Non
74%  
 
169
Sans Avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le FGPME et le FSA signent une convention et s'engagent à accompagner, l'entrepreneuriat privé ivoirien en particulier, les PME
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter