Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Rapportant à sa population les travaux de l'assemblée nationale, Antoni Garou: « ce temps où les députés dormaient à l'hémicycle est révolu »
 

Côte d'Ivoire : Rapportant à sa population les travaux de l'assemblée nationale, Antoni Garou: « ce temps où les députés dormaient à l'hémicycle est révolu »

 
 
 
 1698 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 24 janvier 2022 - 15:45

L'honorable Antoni Garou face à sa population (ph KOACI) 



Élu député de Ouragahio, Bayota, Daépakéhi et Yopoyouho en mars 2021, le député Antoni Garou s'est mis en mission d'explication dès le début de l'année 2022 des travaux de l'assemblée nationale et des 100 lois qui ont été déjà votées depuis son élection. Le jeudi 20 janvier 2022 dans la salle de mariage de la mairie de Ouragahio comme rapporté à KOACI par une source sur place, c'est face aux chefs traditionnels, les chefs de communauté, les présidents des différentes associations de jeunes, de femmes, les différents syndicats, les commerçants et les opérateurs économiques de cette circonscription, que le seul député de ces 4 sous-préfectures Antoni Garou, a dès l'entame de son exposé, défini le rôle du député qui n'est que de voter les lois, de contrôler l'action gouvernementale et d'encadrer les populations dans leur quotidien et dans les actions de développement durable. Partant de cette définition, le député dès son élection, n'est plus sous la coupole d'aucun parti politique et d'aucune région mais est plutôt le député de tous les citoyens ivoiriens et de toute la nation, a-t-il fait savoir.


« L'innovation dans le contrôle de l'action gouvernementale, est que tous les ministres passent à l'hémicycle devant les députés pour exposer sur leur budget programme, contrairement à l'ancienne méthode qui était que le ministre vienne simplement faire le bilan de ses dépenses. Aujourd'hui, être député en Côte d'Ivoire n'est plus seulement que de voter les lois à mains levées mais d'étudier, de bien comprendre les projets ou les propositions de loi afin de bien mener le débat d'où le caractère hautement intellectuel du député. Aujourd'hui, l'assemblée nationale de la Côte d'Ivoire est régulièrement solliciter par le gouvernement, par les organismes internationaux et quelques fois par la population elle- même. Il n'y a plus de repos pour un vrai député ivoirien. Ce temps où les députés dormaient à l'hémicycle est révolu. Les débats y sont devenus tellement houleux que chacun se fait suivre par des experts en la matière pour que chaque intervention soit de taille.


 

Malheureusement tout ce beau travail n'est pas retransmis en direct à la télévision nationale pour que tout un chacun soit informé du déroulement des travaux à l'hémicycle.» a expliqué par la suite, l'honorable Antoni Garou. Après cet exposé, il a vivement sensibilisé les populations sur l'importance de l'établissement de la carte nationale d'identité et l'établissement de l'extrait de naissance. Il a surtout insisté sur l'établissement du titre foncier car selon le député maire Antoni Garou, « la prochaine guerre mondiale aura pour cause la faim.» Parlant de la faim, le conférencier voulait parler bien évidemment de la terre. C'est donc en prélude à cela qu'il interpelle sa population à protéger cet acquis en établissant leur titre foncier qui est un gage de protection contre toutes éventualités. À ce propos, il entend initier une prochaine visite du Fond Monétaire International (FMI) à Ouragahio pour un exposé sur le foncier.


Il a également profité de l'aubaine, pour appeler tous les fils et les filles de Ouragahio à l'unité pour le développement de ces quatre sous- préfectures (Ouragahio, Bayota Daépakéhi et Yopoyouho) qui seront très prochainement érigées en un département qu'il propose comme nom "le Grand-Ouragahio". Au terme de cette rencontre de remerciement aux populations pour son élection et leur disponibilité à venir s'informer sur les travaux à l'Assemblée Nationale, le député leur a distribué des copies de la synthèse des lois déjà votées pendant sa mandature. Il a par ailleurs souhaité que les villages, les campements, les syndicats et les différentes associations, l'invitent pour des échanges et des propositions de loi qu'il soumettra à son tour à l'assemblée nationale de Côte d'Ivoire. La population a salué l'initiative car c'est pour elle, la première fois qu'un député les convie à un compte rendu des lois et des propositions de loi de l'assemblée nationale de la Côte d'Ivoire. C'est pourquoi elle s'est permise d'en demander davantage.



T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Rapportant à sa population les travaux de l'assemblée nationale, Antoni Garou: « ce temps où les députés dormaient à l'hémicycle est révolu »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter