Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Inauguration de l'hôpital général de Yopougon-Attié, Pierre Demba annonce que les étudiants de l'INFAS traînent des bourses
 

Côte d'Ivoire : Inauguration de l'hôpital général de Yopougon-Attié, Pierre Demba annonce que les étudiants de l'INFAS traînent des bourses

 
 
 
 4996 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 07 mars 2022 - 16:50

Pierre Demba 


Les travaux de remise aux normes de l'hôpital général de Yopougon-Attié primordiale pour les premiers soins sont achevés au moment où le besoin est réel à Yopougon avec la fermeture du CHU pour des travaux de réhabilitation.


Patrick Achi, Premier ministre, chef du Gouvernement a réceptionné aujourd'hui, le joyau architectural, en présence de plusieurs membres du Gouvernement.


Pour la réalisation de ces infrastructures, comme indiqué par le chef du Gouvernement, trois sujets ont fait l'objet d'attention particulière. Il s'agit selon Patrick Achi de la politique des ressources humaines de santé, pour compléter, de façon accélérée, les effectifs là où les déficits sont plus marqués. Il s'agit entre autres des services de gynécologie, de chirurgie et du personnel du bloc opératoire. Sans oublier, le renforcement de l'effectivité quotidienne et des mécanismes de contrôle de mise en œuvre de la gratuité ciblée dans l'ensemble de ces hôpitaux. Enfin, la politique d'entretien et de maintenance des infrastructures et des équipements sanitaires qui doivent être améliorés de façon significative avec pour objectif, la durabilité des investissements ainsi la qualité des soins et du bien être des populations.


Le Premier ministre a à l'occasion de cette cérémonie de réouverture de l'hôpital général de Yopougon-Attié qui par le passé s'appelait PMI, donné des conseils au personnel de santé et lui a rappelé l'exigence humaine qu'il porte sur ses épaules, celle de l'effort et du professionnalisme, celle du respect du aux âmes et aux corps affaiblis, celle de l'attention humble et délicate prodiguée aux patients.


Patrick Achi a également demandé au personnel de santé de s'engager avec rigueur pour toujours servir avec dévouement et engagement les populations. Et à tisser ce lien de confiance fondamental qui doit toujours exister entre l'hôpital et les citoyens qu'il soigne et qui sert à fortifier le vive ensemble.


Il a assuré le maire de Yopougon que bientôt de nombreuses infrastructures verront le jour après celui-ci dans sa commune et elles s’inscrivent suite aux requêtes qu’il a formulées, pour lesquelles, le Gouvernement est à pied œuvre.


L'Hôpital Général de Yopougon-Attié, d'un coût d'environ 22, 250 milliards de FCFA, offre désormais une capacité d'accueil de 123 lits, contre 57 initialement, et offre aux professionnels un meilleur cadre de travail conforme aux normes internationales.

Pierre N'GOU Dimba, ministre de la Santé a précisé que c'est un Hôpital complet, moderne, avec un plateau technique adéquat qui offre toutes les commodités, que le Gouvernement met à la disposition des populations de la Commune de Yopougon. 


 

Selon lui, la mise en service de l'hôpital Général de Yopougon Attié, joyau architectural avec un plateau technique de dernière génération, vient prendre toute sa place dans la mise en place du continuum de soins dans le rôle d'établissement sanitaire de deuxième recours du dispositif sanitaire dans cette commune.


Il a annoncé que l'hôpital entre en fonctionnement dès aujourd'hui avec les consultations prénatales, les consultations et mises en observation en médecine et en pédiatrie, le laboratoire et l'imagerie. Il va évoluer pour atteindre sa vitesse de croisière dans 2 semaines avec la mise en fonctionnement des blocs opératoires, des accouchements, des hospitalisations et de la réanimation.


Au plan de la gouvernance, il sera procédé à la digitalisation des actes avec la mise en place d'un

Système d'Information Hospitalier (SiH) et du Dossier Patient Informatisé (DPI).


Pierre N'GOU Dimba a rappelé que la mise en œuvre de la réforme hospitalière donnera l'occasion de créer dans chaque région et département et dans chaque commune les Comités d'Orientation et de Contrôle (COS) dont l'une des missions sera de veiller au respect des différentes directives entre autres celles de la gratuité ciblée et particulièrement le respect du prix de cession de la poche de sang et des produits sanguins pédiatriques et adultes fixé à 3 000 FCFA aussi bien dans le secteur public que

dans le privé.


Le ministre de la Santé et de l'hygiène publique a invité le personnel à prendre soin de l'hôpital en relevant le défi de la maintenance des équipements et l'entretien des locaux.


«Vous avez l'occasion de vous réconcilier avec la population en réservant un bon accueil à tous ceux qui, en détresse, viendront à vous et en leur délivrant des soins de qualité et humanisés. N'oubliez jamais que votre métier est noble et que ces patients sont votre raison d'être. Montrez-lui qu'il a raison de vous offrir cet hôpital en le fréquentant aussi bien pour vos soins curatifs mais également pour vos soins préventifs et promotionnels notamment la vaccination (PEV) de routine pour les enfants, vaccin contre la Covid-19 pour les personnes de 18 ans et plus)», a-t-il ajouté.


Le ministre a rassurer le Premier ministre de sa détermination à accélérer et à mener à terme efficacement l'ensemble des projets du Programme Hospitalier dans les délais impartis.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


La réalisation de ce vaste programme hospitalier exige la disponibilité de Ressources Humaines en quantité et en qualité. Pour apporter une réponse à cette problématiques, plusieurs actions sont en cours notamment la prise en compte par le gouvernement du financement de la formation des médecins spécialistes selon les besoins.


«Nous faisons de l'achèvement de l'INFAS d'Aboisso, la réhabilitation et l'agrandissement des Instituts existants une de nos priorités. Nous prévoyons dès la rentrée 2022-2023, de passer de 4000 à 8000 agents de santé paracliniques chaque année. Je voudrais pour cela solliciter votre légendaire appui pour la question du renforcement de l'enveloppe budgétaire pour non seulement combler le gap de la bourse que traine l'lNFAS depuis des années mais également pour permettre la formation dans la sérénité de 8000 étudiants chaque année », a-t-il conclu.


L'inauguration de l'hôpital de Yopougon-Attié a été saluée par Gilbert Kafana Koné, premier magistrat de la commune. Il a soutenu que la concrétisation de ce projet appelle une bonne couverture des populations en matière de santé. 


Le ministre d'Etat a annoncé que le Conseil municipal a offert un terrain de 3 hectares aux autorités pour la construction du deuxième hôpital général de la commune dans le quartier d'Andokoi. 


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Inauguration de l'hôpital général de Yopougon-Attié, Pierre Demba annonce que les étudiants de l'INFAS traînent des bourses
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter