Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Effondrement de 2 immeubles, les propriétaires interpellés, les chefs de zones suspendus de leur fonction, 13 personnes décédées, de nombreux dégâts matériels enregistrés
 

Côte d'Ivoire : Effondrement de 2 immeubles, les propriétaires interpellés, les chefs de zones suspendus de leur fonction, 13 personnes décédées, de nombreux dégâts matériels enregistrés

 
 
 
 6324 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 09 mars 2022 - 16:54

Les débris de l'immeuble effondré à Angré 8e tranche



Une série de Communication a été adoptée en conseil des ministres relativement à l'effondrement de deux immeubles à Abidjan. Des sanctions administratives ont été prises contre les responsables administratifs ayant laissé poursuivre les travaux de construction non régularisés. Notamment les chefs de zones des deux communes ont été suspendus de leur fonction et les deux propriétaires de ces deux immeubles ont été interpellés.


13 personnes ont trouvé la mort dans l'effondrement de ces deux immeubles comme annoncé par Amadou Coulibaly, ministre de la Communication et des médias.


«Le dimanche 27 février 2022, un immeuble R+6 en construction s'est effondré dans la commune de Treichville. Le bilan de cet effondrement s'établit à ce jour à 7 décès, 20 blessés et des dégâts matériels. Particulièrement les bâtiments voisins ont été endommagés. Le lundi 7 mars, un immeuble R+4 en exploitation s'est effondré dans la commune de Cocody, Angré 9ᵉ tranche. Le bilan à ce jour est de 6 décès et 30 personnes secourues dont 6 évacuées dans les formations et de nombreux dégâts matériels.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Aucun des deux bâtiments effondrés ne disposait de permis de construire. Dans le cadre du Premier bâtiment, le propriétaire avait reçu des notifications après les visites des différents responsables de zones, notamment à Treichville d'arrêt des travaux, au moment où l'effondrement se faisait, les travaux avaient été arrêtés. En dépit du dispositif législatif et réglementaire en vigueur et des campagnes récurrentes de sensibilisation menées, le phénomène d'effondrement d'immeubles persiste en raison de la violation constante des normes de construction et d'urbanisme mises en place pour garantir la qualité des bâtiments, la sécurité des utilisateurs et la protection de l'environnement.


Aussi, le Conseil a arrêté diverses mesures en vue de renforcer l'action de contrôle de construction et de réprimer ce phénomène.


Il s'agit de la mise en place de la brigade de contrôle mixte incluant les mairies, les districts et la Direction d'assainissement urbaine et du drainage. De l'opérationnalisation du certificat de conformité assujetti à l'attestation de bonne exécution délivrée par un ingénieur conseil. Il s'agit de la prise de sanctions administrative contre les responsables administratifs ayant laissé poursuivre les travaux de construction non régularisés.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Les chefs de zones des deux communes ont été suspendus de leur fonction. Les deux propriétaires de ces deux immeubles ont été interpellés ».


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Effondrement de 2 immeubles, les propriétaires interpellés, les chefs de zones suspendus de leur fonction, 13 personnes décédées, de nombreux dégâts matériels enregistrés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter