Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Difficultés financières des FSUCOM ? Les salaires des  agents et contractuels seraient impayés depuis cette année 2022
 

Côte d'Ivoire : Difficultés financières des FSUCOM ? Les salaires des agents et contractuels seraient impayés depuis cette année 2022

 
 
 
 6433 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 12 mars 2022 - 13:22

Une FSUCOM ici à Yopougon (Ph) 


Des difficultés financières sont signalées dans le fonctionnement Formations sanitaires urbaines à base communautaire (FSUCOM).


Selon les informations en notre possession, cherté des intrants, de la tarification des soins datant depuis 1994, des arriérés de redevances impayés par l’Etat depuis quelques années, seraient les contraintes financières liées au bon fonctionnement des FSUCOM.


À côté de cela, s’ajouteraient les salaires des contractuels et salariés impayés depuis le début de cette année 2022.


Le Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle est donc interpellé.


La dégradation de l’état sanitaire de la population ivoirienne observée dans les années 90 a contraint le gouvernement à réfléchir sur une forme profonde du système de santé.


 

Malgré les dépenses de santé supérieure à la moyenne en part et par habitant, la Côte d’Ivoire présentait des indicateurs sociaux sanitaires comparables, voire inférieure à ceux des pays de la sous-région.


Le constat était inquiétant. Se soigner revenait cher à cause de l’inexistence de structures sanitaires de premier niveau dans les zones urbaines et péri-urbaines et le coût élevé des médicaments délivrés essentiellement par les officines privés.


Vu le constat, le gouvernement ivoirien soutenu par les partenaires au développement (la coopération français, coopération belge, canadienne) ont initié un projet innovateur calqué sur l’initiative de Bamako (Promotion de Santé Primaire) par la création des ESCOM (Etablissements Sanitaires Communautaires).


Ces structures sanitaires seront gérées de manière privée et à but non lucratif. Elles ne seront pas admises à réaliser des bénéfices.


 

Les constats vont permettre de fixer des objectifs aux ESCOM qui se résument en trois grands points :


 Rapprocher les structures sanitaires de premier niveau de la population ; Permettre aux plus grands nombres d’avoir accès aux soins de qualité et à moindre coût ; Rendre disponible et accessible les médicaments à tous sans exclusion.


Créées en 1994, les FSUCOM sont dirigées par les communautés et ont pour mission d’assurer la promotion et la sensibilisation de la population sur les pathologies du moment, explique-t-on.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Difficultés financières des FSUCOM ? Les salaires des agents et contractuels seraient impayés depuis cette année 2022
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
BAHEFOUE
Voici un outils de développement précieux qu'il ne faut pas laisser mourir pour le soutien direct au bien être des populations. J'ai toujours soutenu la rigueur dans les actions de développement. La situation devenant difficile pourquoi ne pas réduire certaines poches de dépenses comme le Conseil Économique et Social, le Sénat et autres pour se focaliser sur ce qui va directement aux populations. J'ai applaudi en son temps la rigueur du guide qui avait sauvé ce pays.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Sangys
A mon avis priorité doit être donnée à ces genres de structures. Une maladie vite détectée et prise en charge amoindri les coups. Ces formations étant facilement accessibles aux bas peuples pour ne pas dire à tout le monde, il serait judicieux d'y mettre le paquet. Pour travailler et produire il faut être en bonne santé.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter