Côte d'Ivoire Science
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Enseignement supérieur, face au souci d'un enseignement de qualité, l'Unesco aux côtés d'Adama Diawara pour lutter contre le chômage des jeunes
 

Côte d'Ivoire : Enseignement supérieur, face au souci d'un enseignement de qualité, l'Unesco aux côtés d'Adama Diawara pour lutter contre le chômage des jeunes

 
 
 
 3943 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 13 mars 2022 - 11:09

lancement à Abidjan du projet CFIT III (Ph KOACI) 


Ce projet entrevoit une évolution d’un enseignement de qualité de 28 à 40 %. Les jeunes qui sortent des universités publiques ivoiriennes pour la plupart buttent à l’épineux problème de leur employabilité.

 

Souvent, face à la triste réalité de compétence, les employeurs sont souvent obligés de faire recours à d’autres mains d’œuvres que celles de ces jeunes qui sortent des universités.

 

C’est conscient de cette problématique que le projet CFIT III fut lancé. Il a pour but d’aider les étudiants en fin de cycle à être en phase avec les employeurs.

 

Le lancement de la troisième phase de ce projet Cfit, s’est fait le jeudi 10 mars 2022 avec pour thématique « un enseignement technique Supérieur en Afrique pour une main d’œuvre technique et innovante », comme sur place constaté par KOACI.

 

À travers ce projet, l’agence des nations unies pour le développement de la science, de l’éducation et la culture (Unesco), entend contribuer auprès du gouvernement ivoirien à la lutte contre le chômage des jeunes.

 

À ce titre, des signatures de convention entre l’UFR SSMT, Sciences de la structure, de la matière et de la technologie, de l’université Félix Houphouët-Boigny et l’INPHB et l’Unesco ont meublé cette rencontre.

 

Anne Lemaistre, Représentante Résidente de l’Unesco en Côte d’Ivoire profité de cette lucarne pour faire savoir que « le développement de l’enseignement technique supérieur ne favorise pas seulement l’activité salariée, il encourage également la créativité, l’innovation et l’entreprenariat et contribue de ce fait à améliorer les perspectives d’emploi ».

 

Ce projet, qui aura une durée de trois ans, vise à soutenir « les réformes de l’enseignement technique supérieur par le renforcement de la coopération entre les parties prenantes clés notamment avec le secteur privé », dira-t-elle.

 

« Le projet contribuera ainsi à lutter contre le chômage des jeunes diplômés, à remédier au problème de l’inadéquation entre les formations de l’enseignement supérieur et les besoins en compétences de l’industrie et à stimuler le développement socioéconomique national », a précisé Anne Lemaistre.

 

Adama Diawara, ministre de l’Enseignement Supérieur Adama Diawara, présent à cette signature, a indiqué que ce projet « contribuera à l’atteinte des objectifs du gouvernement ».

 

Pour l’Ambassadeur de Chine, Wang Li, qui a également pris part à cette cérémonie « l’Afrique est un continent plein d’espoir avec son avenir qui repose sur sa jeunesse ».

 

Enfin, il s’est dit satisfait du « fruit abondant » de la coopération tripartite, Unesco-Chine-Côte d’Ivoire qui se matérialise par le projet CFIT III.

 

Jean Chrésus, Abidjan 

 


 
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1500 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Enseignement supérieur, face au souci d'un enseignement de qualité, l'Unesco aux côtés d'Adama Diawara pour lutter contre le chômage des jeunes
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter