Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Renforcement des capacités d'actions des enquêteurs et analystes des CENTIF de l'UEMOA en matière de traçabilité des flux financiers dans la commission des actes terroristes
 

Côte d'Ivoire : Renforcement des capacités d'actions des enquêteurs et analystes des CENTIF de l'UEMOA en matière de traçabilité des flux financiers dans la commission des actes terroristes

 
 
 
 1207 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 23 mars 2022 - 23:13

Les 8 RECEN-UEMOA


Dans le cadre de son programme d’activités au titre de l’année 2022, le RECEN-UEMOA a organisé du 14 au 18 mars 2022 à Lomé au Togo, un atelier régional de renforcement des capacités des analystes et enquêteurs des Cellules nationales de traitement des informations financières (CENTIF) sur les techniques d’investigations financières en matière de lutte contre le financement du terrorisme.


Cette formation s’est déroulée avec l’appui technique et financier de l’ONUDC et avait pour objectif de renforcer les capacités d’actions des enquêteurs et analystes des CENTIF en matière de traçabilité des flux financiers dans la commission des actes terroristes.


Il s’agissait plus spécifiquement d’offrir aux analystes et enquêteurs des CENTIF, l’opportunité de mieux comprendre et assimiler les techniques modernes d’investigation et d’analyse en matière de lutte contre le financement du terrorisme pour un meilleur traitement des déclarations d’opérations suspectes.


Ont pris part à cet atelier, les huit CENTIF membres du RECEN-UEMOA dont la Côte d'Ivoire et le RECEN-UEMOA était représenté par AFAN Dédé, Secrétaire Générale de la CENTIF du Togo assurant l’intérim de Président en mission à l’extérieur, et l'ivoirien ACOMY Pacôme N’dassey, Secrétaire Permanent Réseau.


 

La cérémonie de clôture s’est déroulée le vendredi 18 mars 2022, sous la présidence de Kodjo Attiso, Président de la CENTIF Togo qui a exprimé la disponibilité de l’ONUDC à poursuivre son appui aux CENTIF pour une lutte plus efficace contre la criminalité financière en Afrique de l’Ouest.


Kodjo Attiso a adressé sa gratitude au Secrétaire Permanent du RECEN-UEMOA, à ses collaborateurs de l’ONUDC présents et à Attiogbê André qui par leur acharnement au travail, ont permis une bonne organisation de l’atelier.


Le mot de fin est revenu à M. Aquiteme, Président de la CENTIF Togo, qui a au nom de Hassan Taher, Président du RECEN-UEMOA, remercié l’ONUDC pour son appui financier et technique qui a permis la réalisation de cette formation inscrite dans le plan d’actions issu des états généraux sur la LBC/FT. Il a exhorté les participants au partage des connaissances acquises avec leurs collègues une fois de retour et également renforcer les liens établis entre eux au cours de l’atelier, pour une meilleure coopération dans le traitement des dossiers.


Il faut noter qu'à l'ouverture de l'atelier, Mme OUNKANLI, Secrétaire Générale de la CENTIF Togo, avait au nom du Président de la CENTIF en mission à l’extérieur, rappelé que cet atelier s'inscrit dans la mise en œuvre du Plan d’actions des états généraux qui se sont déroulés du 04 au 06 décembre 2019 à Bamako au Mali. Elle a au passage noté que cette rencontre se tient dans un contexte de croissance des actes terroristes en Afrique de l’Ouest et a salué et remercié l’ONUDC pour son appui technique et financier qui a permis l’organisation de l’atelier.


Kodjo Attisso a, au nom de l’ONUDC, félicité les pays membres du RECEN-UEMOA pour les efforts accomplis pour rendre conforme leur dispositif de LBC/FT aux normes internationales.


 

Kossi Toffio, Directeur de Cabinet et représentant le Ministre de l’Economie et des Finances de la République Togolaise a salué le RECEN-UEMOA et l’ONUDC, qui à travers cet atelier, montrent leur engagement et leur détermination à contribuer à la mise en place d’un environnement de paix et de sécurité pour un développement durable de la sous région et exhorté les CENTIF à œuvrer pour neutraliser les sources de financement des terroristes. Le Directeur de Cabinet a invité les participants à tirer le meilleur de la formation en vue de l’amélioration du traitement des dossiers relatifs au financement du terrorisme.


Durant cinq jours de travaux, plus de 7 modules ont été traités et les participants ont reçu à la fin de l'atelier des diplômes.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Renforcement des capacités d'actions des enquêteurs et analystes des CENTIF de l'UEMOA en matière de traçabilité des flux financiers dans la commission des actes terroristes
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter