Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Éducation, le taux d'enrôlement au cycle primaire pour les filles est de 74,1 %, le taux de maintien au cycle secondaire s'élève à 35,6%
 

Côte d'Ivoire : Éducation, le taux d'enrôlement au cycle primaire pour les filles est de 74,1 %, le taux de maintien au cycle secondaire s'élève à 35,6%

 
 
 
 1970 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 03 avril 2022 - 14:59



Le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) apporte son appui au Gouvernement de Côte d’Ivoire pour renforcer l’accès et le maintien des jeunes filles à l’école à travers le projet « Droit à l’éducation inclusive et maintien des filles à l’école » financé par Affaires Mondiales Canada.


Ce projet s'inscrit dans le cadre du 8ème programme de Coopération 2021-2025 de l'UNFPA et vise à réduire les facteurs de contreperformance des filles à l’école dans un contexte où elles ont un accès limité à leurs droits en matière d’éducation, de santé de la reproduction et de protection contre les violences basées sur le genre.


Il met en collaboration, le Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, le Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, le Ministère de la Famille, de la Femme et de l’Enfant et le Ministère de la Promotion de la Jeunesse, du Service Civique et de l’emploi des jeunes.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


C’est dans le cadre de cette collaboration que des matériels informatiques d’une valeur totale de 9 900 000 francs CFA, acquis au cours de ce projet, ont été remis aux directions centrales qui appuient la mise en œuvre de ce projet afin de renforcer leurs différents systèmes d’information et de gestion des données.


15 ordinateurs de bureau ont été remis aux bénéficiaires dans les locaux de la Direction de la Mutualité et des Œuvres Sociales en milieu Scolaire (DMOSS).

L’appui du projet et d’autres initiatives en faveur de l’éducation pour tous a favorisé un taux de rétention scolaire de 85%.


 

Eloi-Noël KOUASSI, Conseiller Technique a au nom de la ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (MENA), affirmé que la collaboration avec l’UNFPA est féconde, structurante et inspirante car elle contribue à améliorer véritablement les conditions de vie des populations.


Il a demandé aux structures bénéficiaires de faire bon usage des matériels qui leur ont été remis afin que la productivité de leurs collaborateurs s’améliore et pour réaliser les objectifs visés car de nouveaux défis attendent.


Face aux énormes attentes, le représentant du ministre a sollicité l'aide de l’UNFPA.


"Le MENA réitère son engagement à poursuivre et soutenir la mise en œuvre de toutes les initiatives visant à la promotion du droit à une éducation de qualité pour tous et un apprentissage tout le long de la vie, conformément aux Objectifs du Développement Durable et plus spécifiquement à l’ODD4”, a-t-il ajouté, appelant au passage au sens de la responsabilité des uns et des autres quant à l’utilisation de ce matériel informatique reçu.


L’accès de tous à une éducation de qualité figure dans l’agenda des Objectifs de Développement Durable. Il représente un engagement à atteindre à l’horizon 2030 pour l’ensemble des pays du monde, notamment ceux en voie de développement.


Alain Akpadji, représentant Résident UNFPA/CI a déclaré que, malgré les efforts fournis par les autorités ivoiriennes, force est de constater que des défis importants persistent encore. Il s’agit entre autres, de la faible scolarisation des filles qui demeure un problème prioritaire dans le pays. En effet, le taux d’enrôlement au cycle primaire pour les filles est de 74,1 % alors que le taux de maintien de celles-ci au cycle secondaire s’élève à seulement 35,6%. 


Selon lui, cette situation est d’autant plus préoccupante pour les enfants en situation de handicap dont un nombre important se retrouve en dehors du système scolaire, du fait de la faible application des dispositions en vigueur pour leur inclusion scolaire.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Par ailleurs, comme l'a indiqué, Alain Akpadji, moins de la moitié des femmes en Côte d’Ivoire sont alphabétisées, 47,2% contre 63,8% chez les hommes.


«L’accès très limité des filles/femmes à leurs droits en matière d’éducation aggravée par les violences basées sur le genre constitue un réel obstacle pour l’autonomisation, l’épanouissement et la pleine participation de la femme au développement du pays. Face à cette situation et dans la perspective d’accompagner le Gouvernement de Côte Ivoire dans ses efforts pour renforcer l’accès des jeunes filles à l’éducation, l’UNFPA avec l’appui financier de Affaires Mondiales Canada, a initié le projet dénommé « Droit à l’éducation inclusive et maintien des filles à l’école » », a-t-il rappelé.


Ce projet cible les zones où les facteurs de vulnérabilité sont réels et où les indicateurs d'accès aux cycles primaires et secondaires sont encore faibles.

Et grâce aux différentes actions conjuguées y compris le projet Canda, et le taux d’achèvement scolaire au primaire est passé de 80,6% à 86,91% et celui de rétention scolaires des adolescentes inscrites au secondaire est passé de de 69,7% à 85% de 2019 à 2021


Il faut precisé que la remise de matériels informatiques vise à renforcer les capacités matérielles des structures clés de mise en œuvre du projet d’une part et contribuer à l’amélioration des systèmes d’information et de gestion des données pour une planification basée sur des évidences, d'autre part.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Éducation, le taux d'enrôlement au cycle primaire pour les filles est de 74,1 %, le taux de maintien au cycle secondaire s'élève à 35,6%
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter