Côte d'Ivoire Société
 

Côte d'Ivoire : Un monument accusant la France, l'Onu et la rébéllion érigé à Duekoué

 
 
 
 8882 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 04 avril 2022 - 09:11

La stèle samedi à Duekoué



En lien, selon nos informations, avec la visite de Laurent Gbagbo dans le Grand Ouest, un monument à charge contre la France, l'Onu et l'ex-rébellion a été érigé en fin de semaine dernière à Duekoue dans la région du Guemon.


Sur le marbre est fixée une stèle qui porte le message suivant : "Les 28,29,30 et 31 mars 2011, La France, L'Onu et la Rebellion ont fait d'eux des Victimes d'un Génocide".


Depuis la présidentielle de 2010, l'ancien camp au pouvoir les a toujours accusés de massacres de civils dans le Grand Ouest alors composé de milices qui devaient le défendre.


 

Le flou plane par ailleurs quant aux financiers de ce monument construit sur une parcelle d'un privé, sont évoquées des associations et des acteurs politiques, tous de l'opposition. Une opposition pro-Ggagbo par ailleurs souvent accusée de réécriture de l'histoire à son avantage, par le pouvoir.


Enfin, toujours selon nos informations, le monument sera inauguré par Laurent Gbagbo lors de son annoncé passage cette semaine à Duekoué.



Amy Touré


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Un monument accusant la France, l'Onu et la rébéllion érigé à Duekoué
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
Réconciliation ? lol Vive le Guemon avec Tounkara et Serey Doh !
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Mdr y aura de nouvelles arrestations pour trouble a l ordre publique..... Mais Laurent Gbagbo dit qu il n y a pas eu genocide, Anne Ouloto pareil, le gouvernement Ivoirien ne s est jamais prononce. Les Wes affirment qu il y en a eu et jusque la ce sont des " il dit, tu as dit, ils disent, vous dites". Nous savons tous qu il y a eu de nombreux morts, l ancien camp au pouvoir n etait pas compose de milices dans le grabd ouest sensees defendre cette region. On espere qu un jour la verite sera sue pour que soit renfermee cette paranthese honteuse et douleureuse de ces massacres a l Ouest. Les victimes ont droit a cette justice, les parents et le pays tout entier a le droit de savoir.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
Bien fait
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Quand chaque année, le gouvernement de Dramane Ouattara et le Rdr commémorent les 7 pseudos femmes tuées a Abobo (jamais confirmées par la CPI, même après analyse de sang d'une supposée victime), en oubliant volontairement d'avoir une pensée pour les 3000 morts a cause de la soif du vampire de sindou, qui a fait le choix de la guerre plutôt que de recompter les voix, les moutons ne sont pas offensés !!! Érigez un monument en mémoire des 7 femmes "tuées" a Abobo, nul n'en sera choqué. Bien au contraire, chaque communauté peut se souvenir des siens disparus pendant cette crise si le pouvoir de l'ex rébellion sanglante du rdr, est incapable de commémorer toutes les victimes de cette Crise. On avance
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter