Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Propos virulents et agressifs à l'endroit d'autres religieux, Gédéon de la Tchétchova et autres « recadrés », par la Direction des Cultes
 

Côte d'Ivoire : Propos virulents et agressifs à l'endroit d'autres religieux, Gédéon de la Tchétchova et autres « recadrés », par la Direction des Cultes

 
 
 
 8795 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 07 avril 2022 - 13:29

La photo de famille après la rencontre mardi à Abidjan (DR)


Il est constaté dans le pays que certaines personnes qui se disent des leaders religieux s’expriment dans les rues et via les réseaux sociaux en tenant des propos virulents et agressifs à l’endroit d’autres religieux.


Après l’affaire du « Jésus Baoulé », la Direction Générale des Cultes, dans le souci d’éviter à notre pays des conflits inter-religieux, a entrepris des actions en direction de certains leaders religieux.


Il s’agit: de la DDR (la Da’Awah Dans la Rue), des élèves de d’Abdoul Madjib, des Initiés de la parole du Seigneur Jésus Christ (Thierry le russophone) et du Ministère Zobel Agodio (MZA de Gédéon de la Tchétchova).



 

La Direction Générale des Cultes a instruit ces derniers, le mardi 05 avril 2022, sur les notions de liberté religieuse et de laïcité de l’Etat, en présence de l’Imam Binaté Ibourahima, conseiller technique du Ministre de l’Intérieur et de la sécurité.



« L’objectif visé par la tutelle étant d’exhorter ces groupes de prédicateurs à proscrire de leurs langages tous propos agressifs envers les autres religions et les inviter à pratiquer leurs activités dans le strict respect de la liberté religieuse. Pour ce faire, deux groupes musulmans et chrétiens ont été invités à présenter leurs mouvements et surtout à s'expliquer sur leurs agissements. Il s’agit : de la DDR (la Da’Awah Dans la Rue), des élèves de d’Abdoul Madjib, des Initiés de la parole du Seigneur Jésus-Christ (Thierry le russophone) et du Ministère Zobel Agodio (MZA de Gédéon de la Tchétchova) », explique-t-on.


A l’issue de ces explications qui ne justifient pas la mise en péril de la cohésion sociale, la Direction générale des Cultes, citant la loi organique (extrait de la constitution relatif à la liberté religieuse, à la laïcité de l’État et à la liberté d’expression) et le décret portant organisation du ministère de l’Intérieur et de la sécurité, a interpellé ces leaders religieux sur la dangerosité de leurs prêches. Il les a exhortés ensuite, à être des acteurs de paix, à prêcher l’amour, la bonne cohabitation entre les religions en Côte d’Ivoire et à bannir les injures de leurs propos



 

Donatien Kautcha, Abidjan 




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Propos virulents et agressifs à l'endroit d'autres religieux, Gédéon de la Tchétchova et autres « recadrés », par la Direction des Cultes
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter