Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Production d'énergie verte à partir des eaux usées des filières huile de palme et manioc, l'installation de deux biodigesteurs préfabriqués de 16m3 annoncés à Azito et Aboisso
 

Côte d'Ivoire : Production d'énergie verte à partir des eaux usées des filières huile de palme et manioc, l'installation de deux biodigesteurs préfabriqués de 16m3 annoncés à Azito et Aboisso

 
 
 
 2571 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 15 avril 2022 - 08:40

Sangaré Yaya et Ouattara Zeinebo jeudi à Abidjan (ph KOACI)




Le nombre de biodigesteurs en Côte d'Ivoire reste faible malgré un potentiel très important dans les filières de transformation agroindustrielle et agroalimentaire qui génèrent des eaux usées contenant uniquement des polluants organiques dégradants. Un biodigesteur industriel installé à Aboisso a été recensé sur une huilerie de palme et près de 20 digesteurs en béton à travers le pays.


Aucun biodigesteur préfabriqué en conteneur n'est installé en Côte d'Ivoire, alors que ce projet vise à contribuer à convertir ce potentiel afin que la biodigestion prenne une place majeure au mix énergétique de la Côte d'Ivoire dans les villes secondaires et villages à l'horizon 2030.


Dans le cadre du deuxième appel à projet de l'année 2021 du FONSTI, la PME d'ingénierie LONO s'est vue attribuer un appui financier et technique pour la production du Premier biodigesteur conteneurisé fabriqué en Côte d'Ivoire à un faible coût et adaptée au traitement des eaux usées acides.


Le lancement des activités de production d'energie verte à partir des eaux usées des filières huile de palme et manioc avec l'appui technique et financier du FONSTI a eu lieu aujourd'hui à Abidjan. N'Guessan Kombo Noël porteur principal du projet a indiqué que les biodigesteurs permettent notamment aux sites de transformation de manioc et aux huileries de palme de traiter leurs eaux usées, de réduire la pollution dans ces eaux de 80%, mais de sortir des produits qu'on peut utiliser ou vendre, tels que l'énergie sous la forme de biogaz qui est riche en méthane que l'usine peut utiliser directement.


"Si c'est à l'échelle industrielle, ça peut être comprimé et transporté ailleurs pour être vendu. Il y a le composte qui est un engrais organique qui peut aller dans la production agricole", a-t-il précisé.


 

Aujourd'hui, il s'agissait de la présentation d'un projet pilote avec l'appui du FONSTI qui va installer des biodigesteurs de 16 m3 sur des sites de transformation de manioc et des huileries de palme. C'est pour avoir des solutions locales préfabriquées de plus en plus grandes et performantes pour que cette technologie puisse se diffuser en Côte d'Ivoire.


"La production de biogaz se fait par des micro-organismes, des bactéries. On met ces bactéries dans les biodigesteurs et ensuite on les nourrit. Ce sont les bactéries qui consomment la production organique qui produit des gaz", a-t-il ajouté.


M. N'Guessan a annoncé que dans le cadre de la phase pilote, les deux sites retenus sont situés à Aboisso. Selon lui, il y a une petite huilerie locale à Aboisso où sera installé un biodigesteur pour traiter une partie de leurs eaux usées pour une production d'1 m3 par jour. Et un site de transformation de manioc à Yopougon Azito.


Parallèlement à cette présentation, la PME prépare les activités détaillées du projet. Il a soutenu que les installations se feront à partir de juin-juillet pour le premier biodigesteur, puis le second en début d'année 2023.


"Le projet va durer 18 mois, nous sommes en phase de lancement, d'ici à 17 mois, nous aurons la cérémonie de restitution. Le FONSTI accompagne LONO à hauteur de 17.400.000 FCFA . Un biodigesteur coûte 6.500.000 FCFA qui peut traiter 1m3 d'eau usée par jour. Le gaz sera utilisé par les bénéficiaires sur les sites d'installation. Dans le cadre du manioc, les groupements à Azito vont utiliser ce gaz pour cuire l'attiéké. À l'huilerie de palme, c'est un peu différent, parce que la quantité de gaz produite n'est pas suffisante par rapport à leur besoin. Elle sera utilisée par les villageois à côté qui vont venir prendre gratuitement du gaz ou le payer pour aller cuisiner au lieu de couper du bois", a conclu le porteur principal du projet.


Ouattara Zeinebou responsable des projets de recherche et d'innovation représentant, le SG du FONSTI s'est réjouie du lancement du projet portant sur « Production communautaire de biogaz à partir des eaux usées de la transformation de manioc pour les besoins de 20 ménages »


 

Selon elle, ce projet est important parce qu'il va permettre, d'installer 2 biodigesteurs de 16 m³ dans des ménages correspondants au profil type de clients, de former 10 représentants d'associations de transformation de manioc, à des journées de présentation du produit, d'évaluer les intérêts et documenter les intentions de commandes de 15 représentants de SCOOPS et 200 Planteurs et des parcelles agronomiques du compost.


Il faut noter qu'après cette cérémonie de lancement, il est prévu la participation à des ateliers de sensibilisation et d'échanges sur le biogaz domestique, des représentants des ministères en charge des objectifs de réduction des gaz à effet de serre, de l'accès à des énergies de cuisson propre et de la gestion des déchets solides.


Au nom du Secrétaire général, le Dr Sangaré Yaya, Ouattara a assuré que le Fonds veillera à ce que les ressources allouées à ce projet soient bien utilisées et sa réalisation puisse profiter aux populations ivoiriennes. Elle a réaffirmé la disponibilité du FONSTI à soutenir les innovateurs nationaux, pour la réalisation de projets innovants de haute qualité, susceptibles d'avoir un impact bénéfique sur le développement durable de la Côte d'Ivoire.


La responsable des projets de recherche et d'innovation a enfin informé tous les Chercheurs, Enseignants-Chercheurs, Inventeurs et Innovateurs présents, que le Fonds, lance deux appels à projets par an, et ils sont invités à y soumissionner.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limoger le régisseur ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Orages, la situation des dégâts est-elle moins pire que par le passé?
 
3430
Oui
57%  
 
2351
Non
39%  
 
236
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Production d'énergie verte à partir des eaux usées des filières huile de palme et manioc, l'installation de deux biodigesteurs préfabriqués de 16m3 annoncés à Azito et Aboisso
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter