Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Niakara, les affrontements entre jeunes suite à l'assassinat d'un adolescent provoquent l'exode des populations, le tuteur du présumé meurtrier mis aux arrêts
 

Côte d'Ivoire : Niakara, les affrontements entre jeunes suite à l'assassinat d'un adolescent provoquent l'exode des populations, le tuteur du présumé meurtrier mis aux arrêts

 
 
 
 5387 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 22 avril 2022 - 16:21

vue d'une case incediée à Fononkaha (Ph KOACI)


Dans la nuit du 17 au 18 avril 2022, le jeune élève de 14 ans, en classe de 5ème Coulibaly Apalo fut tué lors d’une soirée dansante à Fononkaha, une localité située dans le département de Niakara, au nord de la Côte d’Ivoire.


Comme nous le rapportions dans un précédent article, lors des festivités pascales à Fononkaha, un jeune élève originaire d’Arikokaha fut tué à l’arme blanche.


Un assassinat qui a provoqué le courroux des jeunes de la sous-préfecture d’Arikokaha qui ont organisé une expédition punitive sur la localité voisine d’un kilomètre de Fononkaha.


Lors de cette expédition punitive, des échauffourées ont donc éclaté entre des jeunes des deux localités.


Ces affrontements ont fait un bilan d’une dizaine de cases incendiées à Fononkaha, comme rapporté à KOACI par des sources sur place.


 

Une situation qui, au constat, a provoqué la fuite de plusieurs personnes vers des villages environnants.


Nous apprenons ce vendredi 22 avril 2022 que suite aux échauffourées entre des jeunes d’Arikokaha et ceux de Fononkaha, consécutives à l’assassinat de l’adolescent Coulibaly Apalo, huit (8) cases ont été entièrement consumées par le feu et trois (3) autres huttes dont l’incendie a été maîtrisé à Fononkaha, localité ayant reçu l’expédition punitive des jeunes d’Arikokaha.


Aussi, faut-il noter que suite à ces affrontements à Fononkaha, des femmes, enfants et vieillards, ont trouvé refuge dans des villages environnants.


Selon les informations en notre possession, six (6) ressortissants de Fononkaha, notamment les organisateurs du bal pascal ont été mis aux arrêts.


 

Touré Youtama, le tuteur du présumé assassin de Coulibaly Apalo a également été interpellé pour nécessité d’enquête, ainsi que des jeunes d’Arikokaha, soupçonnés d’être à l’origine des troubles lors de la soirée dansante, nous informe-t-on.




Jean Chrésus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Niakara, les affrontements entre jeunes suite à l'assassinat d'un adolescent provoquent l'exode des populations, le tuteur du présumé meurtrier mis aux arrêts
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter