Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Autodépistage du VIH, le temps entre l'infection et le diagnostic parmi les Hommes ayant des relations sexuelles avec des Hommes passe de 5,7 ans à 3,5 ans
 

Côte d'Ivoire : Autodépistage du VIH, le temps entre l'infection et le diagnostic parmi les Hommes ayant des relations sexuelles avec des Hommes passe de 5,7 ans à 3,5 ans

 
 
 
 6187 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 23 avril 2022 - 12:59


 

Les résultats opérationnels et de recherche du projet ATLAS (Auto test VIH, libre d'acceder à la connaissance de son statut) financé par Unitaid avec un accompagnement complémentaire de l’Agence française de développement (AFD) ont été présentés aujourd'hui à Abidjan, lors d'un atelier délibératif et de clôture.


Organisé avec la collaboration technique et financière des bureaux nationaux de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et de l'ONUSIDA et sous l'égide du Programme national de lutte contre le Sida (PNLS), cet atelier délibératif a réuni les acteur.rice.s de la lutte contre le VIH en Côte d'Ivoire. Il a validé les recommandations issues de l'expérience ATLAS et garanti de manière durable la disponibilité de l'autotest VIH, désormais pleinement intégré à la stratégie nationale de dépistage de VIH.


Avec 203.407 kits d'autodépistage du VIH ont été dispensés depuis 2019 en Côte d'Ivoire à travers le projet ATLAS et près de 400.000 à l’échelle du projet par 9 partenaires aux populations vulnérables de contracter le virus. L'autotest a permis d'offrir une stratégie complémentaire de dépistage efficace et anonyme de manière intégrée aux systèmes de santé.


Cette stratégie a permis le maintien d'un accès à la connaissance de son statut en 2020, pendant les premières vagues de COVID-19.


Les différents volets de recherche menés par l'Institut de recherche pour le développement ont notamment permis de montrer que 41% des utilisateur.rice.s de l'autotest étaient des primotesteur.rice.s, que 50% des répondant.e.s a l'enquête téléphonique ne se sentaient pas à risque de contracter le VIH2, et en croisant indirectement différentes données que dans les zones où l'autodépistage a été dispensé, l'accès global au dépistage a augmenté sans réduire l'accès au dépistage classique.


On estime que pour 1000 kits distribués, 589 personnes supplémentaires ont été dépistées, ce qui confirme une augmentation significative de l'accès au dépistage. Les outils de modélisation démontrent que en généralisant l’accès à l'autodépistage du VIH, le temps entre l'infection et le diagnostic parmi les Hommes ayant des relations sexuelles avec des Hommes (HSH) passe de 5,7 ans à 3,5 ans en Côte d'Ivoire.


 

L'enquête économique a quant à elle démontré que les coûts associés à la distribution des autotests diminuent dans le cadre du passage à l’échelle passant par exemple de 15 USD à 10 USD par kit dans le cadre d'une dispensation en stratégie avancée en Côte d'Ivoire.


«Avec plus de 90 % des kits dispensés au sein des réseaux de populations clés et 83% en stratégie avancée, le projet ATLAS démontre selon son représentant que les choix stratégiques élaborés en début de projet étaient justifiés. Les données de recherche révèlent que parmi les kits remis à des travailleurs du sexe, 48% ont été utilisés par des hommes ou encore 10% des tests remis à des Hommes ayant des relations sexuelles avec des Hommes (HSH) ont été utilisés par des femmes », selon les résultats.


Ces données confirment donc que la stratégie de dispensation secondaire par laquelle un bénéficiaire remet un kit à ses partenaires, clients, amis est efficient et permet de toucher les populations périphériques, celles qui font partie de l'entourage des populations clés et qui ne fréquentent pas les centres de santé.


Selon la représentante de l'ONUSIDA, l'impact sur le 1er 95 d’ici à 2030 est estimé à 1% en Côte d'Ivoire, lui permettant d'atteindre 81% contre 80% sans stratégie d'autodépistage du VIH.


L'autodépistage du VIH est faisable, acceptable et soutenable sur le long terme en Afrique de l'Ouest et centrale. Le projet ATLAS a accompagné les pays de mise en œuvre, la Côte d'Ivoire, le Mali et le Sénégal dans le maintien et l'élargissement des activités d'autodépistage en fournissant un appui technique en collaboration avec l'OMS à l'élaboration d'une stratégie nationale et d'un guide national d'utilisation de l'autodépistage et à la sécurisation des fonds nécessaires.


La mobilisation des acteur.rice.s clés aux niveaux régional et national dans ce processus de transition, puisque le projet prend fin cette année et de passage à l’échelle a permis de faire de ce processus un succès. Solthis collabore également depuis 2020 avec d'autres pays de la sous-région dans le déploiement de leurs activités d'autodépistage.


 

Financé par Unitaid à hauteur de plus de 15 millions de dollars, le projet ATLAS est mis en œuvre par le consortium formé par Solidarité thérapeutiques et initiatives pour la santé (Solthis) et l'Institut de recherche pour le développement (IRD) en partenariat avec le ministère de la Santé des 3 pays ciblés et les associations partenaires.


Démarré en 2018, le projet ATLAS prend fin cette année après quatre de mise en œuvre. Le Responsable de ATLAS a plaidé pour ne pas que la dispensation des autotests prenne fin et que le relais soit pris par le ministère de la Santé et de l'hygiène publique et de la Couverture maladie universelle.


L’OMS s'est dite engagée avec tous les partenaires techniques et financiers pour l'élimination du VIH d'ici 2030.


Wassimagnon  



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Autodépistage du VIH, le temps entre l'infection et le diagnostic parmi les Hommes ayant des relations sexuelles avec des Hommes passe de 5,7 ans à 3,5 ans
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter