Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Evaluation d'impact, Annie Duflot et l'IPA se prononcent sur la « bonne pratique pour une meilleure efficacité des politiques de développement du pays »
 

Côte d'Ivoire : Evaluation d'impact, Annie Duflot et l'IPA se prononcent sur la « bonne pratique pour une meilleure efficacité des politiques de développement du pays »

 
 
 
 1342 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 jours
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 13 mai 2022 - 21:22

Annie Duflo et Nialé Kaba


Afin de promouvoir la pratique de l'évaluation en Côte d'Ivoire, le principe de l'évaluation des politiques publiques a été inscrit dans la Constitution de 2016, notamment en ses articles 93 et 117.


Dans le même élan, en septembre 2021, un projet de Loi portant sur l'évaluation des politiques publiques, élaboré de manière participative avec la contribution de tous les acteurs de l'écosystème national de l'évaluation des politiques publiques, a été adopté par le Gouvernement.


L'élaboration dudit projet de texte qui est en phase d'adoption par les deux Chambres du Parlement, a suscité chez les différents acteurs un intérêt manifeste pour la prise en compte des fonctions de l'évaluation dans la formulation et la mise en œuvre des politiques.


En attendant l'adoption de ce texte, le ministre du Plan et du développement a organisé un panel autour du thème « Evaluation d’impact : bonne pratique pour une meilleure efficacité des politiques de développement en Côte d’Ivoire » animé par Annie Duflo, Directrice Exécutive de IPA et son équipe locale.


L'évaluation des politiques, offre l'opportunité d'améliorer la redevabilité, encadrer la planification, et aider à la mise en œuvre des politiques de développement, relativement aux différentes options stratégiques retenues.


Nialé Kaba, ministre du Plan et du développement durable a remercié les plus hautes autorités de IPA mais aussi les membres de l'équipe pays de cette organisation, pour la qualité de la collaboration avec ses services. Car grâce à cette collaboration fructueuse plusieurs activités conjointes ont déjà été menées avec succès.


 

Elle a annoncé que le PND 2021-2025 est décliné en projets et programmes, dont la mise en œuvre fera régulièrement l'objet d'évaluation en vue de capitaliser sur les leçons apprises, et aider à la prise de décision politique et stratégique.


«Ainsi, le PND est adossé à un dispositif de suivi-évaluation, qui permet de mieux apprécier les progrès réalisés et tirer les enseignements nécessaires pour assurer l'efficacité de l'action », a expliqué, la ministre.


La Conférence de ce jour a constitué, une grande opportunité qui, à travers le partage d'expérience, a permis d’informer davantage sur les bonnes pratiques en matière d'évaluation et aider à la mise en œuvre réussie des politiques de développement. Les panélistes ont échangé sans faux fuyant et ont saisi cette tribune pour exposer les différentes expériences sur la thématique du jour.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


La mission de l'IPA est d'appuyer les politiques publiques et les programmes contre la pauvreté efficace en utilisant et en créant des données probantes au travers de l'évaluation d'impact.


Selon Annie Duflo, Directrice Exécutive de IPA, la méthode utilisée pour évaluer l’impact des programmes pour tester des méthodes innovantes est la même qu'on utilise dans le secteur pharmaceutique pour évaluer l'efficacité des médicaments.


«Ce sont des méthodes expérimentales. Nous avons un bureau depuis plusieurs années en Côte d'Ivoire et une équipe qui s'occupe de tous les aspects d'évaluation dans le pays. Nous travaillons en partenariat avec des chercheurs et des académiciens. Certains sont ici en Côte d'Ivoire dans les Universités ivoiriennes d'autres font parties des Universités européennes et américaines », a ajouté, la Directrice Exécutive.


 

Elle a expliqué que ses équipes s'occupent de toute la collecte des données qui sont ensuite analysées et partagées avec les décideurs publics et autres partenaires.


«Nous évaluons les choses dans les secteurs divers et variés. Par exemple dans le secteur de l'Education, il y a un projet en Côte d'Ivoire qui évalue l'efficacité d'un programme d'éducation parentale et qui évalue plusieurs variations, pour comprendre si ce programme permet aux parents de contribuer au développement de la petite enfance et quel est la modalité qui marche le mieux. Nous avons un partenariat avec la Direction générale de l'emploi avec qui nous avons développé un laboratoire intégré pour institutionnaliser l'utilisation des données probantes. On peut par exemple évaluer un programme d'emploi des jeunes. Nous avons des projets en ce qui concerne, l'Agriculture, l'inclusion financière et la gouvernance », a-t-elle mentionné.


Annie Duflot a enfin indiqué que le but de la pratique de l'évaluation est d'orienter les politiques publiques et les programmes consacrés à lutter contre la pauvreté ou promouvoir l'emploi.


«Le but c'est vraiment de fournir des informations qui répondent aux besoins des décideurs publics », a conclu, la Directrice Exécutive de l'IPA.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Trafic de drogue, le pays doit il être plus vigilant sur les profils des étrangers qui s'installent ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Bouaké 2023, Béma Fofana peut il rivaliser avec Amadou Koné...
 
1343
Oui
28%  
 
3276
Non
69%  
 
116
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Evaluation d'impact, Annie Duflot et l'IPA se prononcent sur la « bonne pratique pour une meilleure efficacité des politiques de développement du pays »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter