Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire   Le projet PAGDS et la Direction générale de l'Economie forment une soixantaine de journalistes et communicants sur les concepts et notions de base de l'intégration économique régionale
 

Côte d'Ivoire Le projet PAGDS et la Direction générale de l'Economie forment une soixantaine de journalistes et communicants sur les concepts et notions de base de l'intégration économique régionale

 
 
 
 987 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 23 mai 2022 - 17:54



Le ministère de l'Economie à travers la Direction de l'Economie initie depuis ce matin à Grand-Bassam une formation à l'intention d'une soixantaine de journalistes et communicants sur l'information économique et financière.


Diomandé Gondo, Chef de cabinet du ministre de l’Économie et des finances a au nom de son patron, Adama Coulibaly, donné le coup d'envoi de cette rencontre dédiée au renforcement des capacités des journalistes économiques. Il a insisté que cette formation permettra, entre autres, de répondre aux préoccupations majeures des professionnels de médias dans le traitement des questions d’actualité à caractère économique, financier et monétaire. 


«S’il est vrai que les questions économiques et financières sont parfois réservées à une certaine élite, il est aussi vrai que les réponses qui en résultent ne peuvent avoir d’effets escomptés qu’à travers un système d’informations performant avec des journalistes bien formés. Le renforcement des capacités des professionnels que vous êtes, s’avère crucial pour un traitement conséquent de l’information économique et financière. En effet, pour mieux informer les populations, il faut allier savoir-faire et connaissances de sorte à mettre à la disposition du public l’information juste et utile », a ajouté, le représentant du ministre.


Le gouvernement entend doubler le PIB par habitant pour le faire passer de 2286,8 USD en 2020 à 3 480,0 USD en 2025, puis à 4 500 USD à l’horizon 2030, de réduire de moitié le taux de pauvreté, de créer près de 8 millions d’emplois et d’augmenter l’espérance de vie de 10 ans.


Pour le chef de cabinet, la réalisation d’une telle vision ne peut aller de pair avec une population insuffisamment et mal informée.


«Votre expérience et votre collaboration sont donc fortement sollicitées, afin que les informations justes parviennent à nos populations. Au regard des enjeux et des défis actuels, nos médias n’ont pas le droit de décevoir. Nous devons avoir une presse à la hauteur de nos ambitions, une presse qui épouse les normes et standards internationaux. En effet, les journalistes en général, et ceux évoluant dans le secteur économique en particulier, doivent produire des articles digestes et compréhensibles y compris par les non- initiés. Votre rôle de relais des informations relatives aux actions gouvernementales sur le terrain, donc auprès de nos populations est capital. Il s’agit de donner la vraie et bonne information. Après, le commentaire est libre », a mentionné, le représentant du ministre Adama Coulibaly.


 

Diomandé Gondo a assuré que le ministre est disposé à partager avec la presse, les informations relatives aux efforts déployés par le Ministère de l’Economie et des Finances ainsi que les résultats obtenus dans le cadre de la mise en œuvre des actions du Gouvernement. 


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Madeleine Yao, Coordonnateur du Projet d’Amélioration de la Gouvernance pour la Délivrance des Services de base aux citoyens(PAGDS) a déclaré que les enjeux de cette formation est lié à un déficit d’information qui s’explique en particulier par le fait que les journalistes n’ont pas toujours une bonne connaissance des notions, concepts et mécanismes de l’information économique et financière nécessaire à cette communication du grand public. 


Cette exigence de bonne communication s’inscrit parfaitement dans la politique de communication du Ministre de l’Economie et des Finances visant principalement à informer davantage le grand public de l’actualité économique et à contribuer à l’animation du réseau de journalistes mis en place, véritable trait d’union entre son Département ministériel et les populations. 


Dans cette optique, le Projet PAGDS et la Direction Générale de l’Economie, ont décidé d’organiser au profit des journalistes et communicants, cette session de formation relative à l’information économique et financière. 


Selon elle, à la fin de cette session de renforcement des capacités, les journalistes formés sont familiarisés avec les concepts et notions de base de l’intégration économique régionale, les outils financés par le PAGDS pour l'inclusion financière ainsi que leurs enjeux dans le cadre de la réduction de la pauvreté et de la promotion de la prospérité sont présentés et le réseau de journalistes en charge des questions économiques est renforcé. 


Cette formation qui se déroule sur trois jours s'articule autour du thème «comprendre les faits, concepts et enjeux de l'intégration économique régionale en Afrique de l'ouest.


 

La Côte d’Ivoire fait partie des organisations sous régionales et affiche depuis quelques années, des performances économiques qui 

la repositionnent sur l'échiquier international, et font d’elle un des acteurs clés du renforcement de l’intégration économique régionale, qui est devenue un important outil pour assurer la paix, la stabilité et la prospérité économique des Etats membres. 


Cependant, selon le Directeur général de l'Economie, Dr Sain Oguié les populations n’ont pas toujours été suffisamment informées des politiques menées au niveau communautaire.


«C’est pour contribuer à corriger cette situation que les présentes séances de formation sont organisées par le Ministère de l’Economie et des Finances, à travers la Direction Générale de l’Economie. Chers journalistes, pour nous, votre participation à la présente session de formation est donc le signe de votre engagement à apporter votre contribution pour mieux faire connaître aux populations les actions initiées dans le cadre du processus d’intégration régionale. J’espère que le vivier d’informations à vous livrer par nos experts vous permettra de consolider davantage vos connaissances », a expliqué, le DG.


En guise de conclusion, il a invité les participants à suivre avec une attention soutenue les différents modules qui seront dispensés et à participer activement aux échanges, comme vous l’avez fait lors de la première édition.  


Wassimagnon 


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire Le projet PAGDS et la Direction générale de l'Economie forment une soixantaine de journalistes et communicants sur les concepts et notions de base de l'intégration économique régionale
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter