Togo Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo :  Affaire de femmes toilettes, plainte du MMLK contre l'ivoirien Makosso Camille
 

Togo : Affaire de femmes toilettes, plainte du MMLK contre l'ivoirien Makosso Camille

 
 
 
 5323 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 27 mai 2022 - 19:30


Edoh Komi et Makosso Camille (ph)


Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) révèle avoir porté plainte contre l'ivoirien Makosso Camille pour diffamation, atteinte à l'honneur et dénonciations calomnieuses et appelle les autorités à agir en conséquence si l’accusé ne dévoile pas la liste des 26 présumées togolaises évoquée dans la scandaleuse affaire de « Dubaï Porta Potty » ou encore femmes toilettes.


Le MMLK, qui est une organisation de défense de défense des droits de l'homme et dirigé par le pasteur togolais Edoh Kossi Komi, a publié sa demande et appel à poursuite judiciaire ce vendredi 27 mai sur sa page Facebook. Pour le MMLK, cette affaire met en cause l'honneur de toute la nation et la lumière y doit être apportée.


L’affaire en question porte sur des filles qui ont été récemment soumises à des traitements ignobles, malveillants et pervers violant la dignité humaine à Dubaï. Des dessous de l’appel à poursuite judiciaire, Makosso a révélé avoir identifié les filles impliquées dans cette pratique honteuse dont 26 togolaises.


 

Après avoir annoncé avoir « tenté vainement de connaître la liste des 26 présumées togolaises ayant consenti à cette pratique à Dubaï pour des raisons financières et pécuniaires », le MMLK prétexte qu’étant donné que Makosso est à Lomé, il doit remettre aux autorités togolaises la fameuse liste nominative à sa disposition pour toute fin utile.


Et le MMLK de poursuivre qu’à défaut pour Makosso de soumettre sa liste des 26 togolaises aux autorités, « il doit être poursuivi par les instances judiciaires devant lesquelles le MMLK a porté plainte pour diffamation, atteinte à l'honneur et dénonciations calomnieuses, délits et faits punis par le code pénal dans ses articles 290 et 291 » au Togo.


Rappelons que l’affaire de Dubaï Porta Potty a éclaté à travers des vidéos sur les réseaux sociaux, dans lesquelles on peut voir des filles dénommées « influenceuses » s’adonnent à des pratiques humiliantes contre des fortunes.


 

Mensah,   

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Togo : Affaire de femmes toilettes, plainte du MMLK contre l'ivoirien Makosso Camille
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter