Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  8e édition de l'Africa CEO Forum, Alassane Ouattara rassure : « Nous avons des opportunités malgré les défis auxquels nous devons faire face »
 

Côte d'Ivoire : 8e édition de l'Africa CEO Forum, Alassane Ouattara rassure : « Nous avons des opportunités malgré les défis auxquels nous devons faire face »

 
 
 
 6259 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 13 juin 2022 - 16:54

Alassane Ouattara ici ce lundi à Abidjan à l'ouverture de la 8e édition de l'Africa Ceo Forum



Le Chef de l'Etat ivoirien Alassane Ouattara a ouvert à Abidjan, capitale économique ivoirienne, en présence, entre autres, de son homologue du Ghana, de la Reine Máxima des Pays-Bas, de la première ministre du Gabon et du vice-président du Nigeria, la 8e édition de l'Africa CEO Forum qui prend fin demain et qui enregistre la participation des dirigeants d'entreprises et les partenaires techniques et financiers.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Alassane Ouattara a d'abord félicité le groupe Jeune Afrique pour l'organisation de cette activité en terre ivoirienne et a salué l'important rôle joué par les partenaires internationaux, l'Organisation des nations unies, l'Organisation mondiale de la santé, l'Organisation internationale du Commerce, la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, le G20 dans la lutte contre la pandémie de la COVID-19 pour avoir dénoncé les inégalités de l'accès mondial aux vaccins.


Le chef de l'Etat ivoirien a indiqué qu'à cause de la pandémie dans l'espace UEMOA, l'inflation qui était généralement de 3% a doublé et a atteint 6,4% au premier trimestre 2022.


Selon lui, cette situation inflationniste a créé la baisse du pouvoir d'achat dans les pays de l'UEMOA mais également favorisé, les problèmes de l'utilisation de l'épargne et de l'emprunt sur les capitaux à l'extérieur.


Alassane Ouattara aux côtés de Akufo Addo, Achi, Tiemoko Koné, Yemi Osinbajo et Ossouka Raponda

Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

« Les banques centrales sont confrontées aujourd'hui, à des décisions difficiles. Elles doivent choisir entre vivre avec l'inflation ou augmenter les taux directeurs pour réduire l'inflation. Donc ce n'est pas une mince affaire. Plusieurs Banques centrales ont ainsi récemment d'augmenter leur tôt. Notamment, la Banque centrale du Nigeria qui a augmenté ses taux de 150 points de base, le Ghana de 450 points de base et la BCEAO de 25 points de base. Évidemment, cela une implication importante sur l'inflation », a expliqué, Alassane Ouattara.


Il espère que cela ira dans le bon sens, mais pareillement sur le pouvoir d'achat et surtout sur les tarifs intérieurs.


Malheureusement, ces augmentations de taux impactent également sur le financement des économies des pays africains, car le taux d'emprunt est plus élevé sur les marchés régionaux et internationaux.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


« Nous sommes préoccupés par le ralentissement de la croissance mondiale, la disponibilité en Afrique de certains produits, ainsi que par la poussée de l'inflation, alimentée par la flambée des prix des denrées alimentaires, des engrais et du carburant », a mentionné, Ouattara.


Le thème de la 8ᵉ édition de l'Africa CEO Forum est « Souveraineté, croissance verte et transformation industrielle : les nouvelles routes de la prospérité africaine »


Le chef de l'Etat ivoirien estime que ce thème est en ligne avec les principaux défis auxquels les pays sont confrontés ici en Afrique.


 

« Ce thème permet d'insister sur le rôle moteur que doit jouer le secteur privé dans le développement de l'Afrique à travers, notamment, la corruption et la transformation locale de nos produits de première nécessité », a-t-il insisté.

Selon lui, la vision de l'Afrique est de construire un partenariat entre le secteur privé et le secteur public pour créer des emplois pour la jeunesse et aussi une croissance durable et verte des économies.


Prenant exemple sur son pays, Alassane Ouattara a annoncé que la Côte d'Ivoire a lancé un nouveau plan national de développement 2021-2025, environ 100 milliards de dollars dont les ¾ sont attendus du secteur privé et que le Pays a également adopté le mois dernier à l'occasion de la COP 15, un programme de restauration des terres.


Il a enfin indiqué que son souhait est que ce forum constitue une plateforme privilégiée pour les décideurs du secteur privé et public en vue de faire des propositions concrètes et nouer des partenariats pour profiter des opportunités avec la mise en œuvre de la zone de libre échange internationale (ZLECAF) grand marché africain intégré de plus de 1,2 milliard d'habitants.


« Nous avons des opportunités malgré les défis auxquels nous devons faire face. Cette rencontre permettra de développer de nouveaux sillons pour nous permettre d'accélérer la transformation de nos économies », a conclu, Alassane Ouattara.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : 8e édition de l'Africa CEO Forum, Alassane Ouattara rassure : « Nous avons des opportunités malgré les défis auxquels nous devons faire face »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter