Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : En prélude à la Tabaski, la frontière malienne ouverte pour le convoyage des moutons
 

Côte d'Ivoire : En prélude à la Tabaski, la frontière malienne ouverte pour le convoyage des moutons

 
 
 
 10596 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 29 juin 2022 - 09:19

Le blocus sur les frontières entre la Côte d'Ivoire et le Mali, fermées depuis l'embargo de la CEDEAO, a été levé temporairement. La frontière entre la Côte d'Ivoire et le Mali a été réouverte depuis le 27 juin, et ce, jusqu'au 9 juillet 2022 prochain, a appris KOACI d'un communiqué transmis.


En effet, cette réouverture a été actée pour permettre de convoyer des moutons vers la Côte d'Ivoire en vue de la fête de Tabaski.


5 500 moutons sont autorisés à quitter le territoire malien en destination de la Côte d'Ivoire. En sus, 300 têtes de bovins ont également été autorisées à franchir la frontière, indique la note.


 

L’opération a démarré le lundi 27 juin 2022 et s'étendra jusqu'au samedi 09 juillet 2022. Il faut rappeler que les besoins du marché national en moutons pour la Tabaski 2022, sont estimés à plusieurs milliers têtes.


Les chefs d’Etats de la CEDEAO, ont infligé un sévère embargo contre le pays du Colonel Assimi Goïta depuis le 10 janvier 2022, après l'annonce des autorités de proroger la transition jusqu'à 5 ans.


T.K.Emile, Abidjan

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : En prélude à la Tabaski, la frontière malienne ouverte pour le convoyage des moutons
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter