Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Levée des sanctions contre le Mali, Jean-Claude Brou : « C'est un gage de confiance »
 

Côte d'Ivoire : Levée des sanctions contre le Mali, Jean-Claude Brou : « C'est un gage de confiance »

 
 
 
 2123 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 04 juillet 2022 - 13:37

Jean-Claude Kassi Brou à Accra (DR) 


La CEDEAO a levé, le 3 juillet, les sanctions économiques qui frappaient le Mali depuis le 9 janvier. Seules sont maintenues les sanctions ciblées visant les dirigeants de la transition et la suspension du pays des instances de la CEDEAO.


Dans un entretien accordé à RFI, le président de la Commission de la CEDEAO, l’ivoirien Jean-Claude Kassi Brou, indique que cette décision est un gage de confiance envers les autorités Maliennes.


« Au vu des actions qui ont été menées par les autorités de la transition à Bamako, notamment la loi électorale, les décisions qui ont été prises sur l’autorité de gestion des élections, le calendrier de tout le processus de transition qui a été fourni notamment avec les étapes, par exemple sur la prochaine Constitution, et surtout sur le fait que la transition doit prendre fin à une date bien précise, 24 mois à partir du mois de mars 2022 et le premier tour de l’élection présidentielle prévu pour février 2024… », explique le nouveau Gouverneur de la BCEAO, puis d’ajouter.


 

« Donc, au vu de tout cela, et surtout du mécanisme de suivi qui a été mis en place et qui permettra de suivre de manière régulière avec, bien sûr, la partie malienne, mais avec les autres partenaires, tout le processus… Je crois que les chefs d’État ont estimé que c’était suffisant et qu’il fallait donner un gage de confiance. C’est un peu cela aussi la négociation. Il faut se faire confiance. Donc, il a été décidé par les chefs d’État de lever les sanctions économiques et financières. Pour les autres sanctions, notamment les sanctions individuelles et les sanctions concernant la suspension du Mali des organes de la CEDEAO, celles-ci bien entendu restent en vigueur puisque la suspension des organes est liée au retour à l’ordre constitutionnel. »


Il faut noter que, le sommet des chefs d’Etat à Accra au Ghana a demandé un chronogramme précis et détaillé de toutes les actions qui doivent être menées jusqu’en mars 2024. 


« Les partenaires maliens ont vraiment fait ce travail, cela a été fait, cela a été discuté et revu. Nous avons donc pris connaissance de ce chronogramme. C’est évidemment cela que nous allons suivre ensemble : la CEDEAO, la partie malienne et d’autres partenaires également. Et le sommet a souhaité également que tout le processus soit fait de manière inclusive avec toutes les parties prenantes au Mali, la classe politique, la société civile. Je crois que déjà, il y a eu de consultations dans ce sens, donc, c’est quand même encourageant. Il faut souhaiter que vraiment ça se poursuit parce que c’est cela qui va amener un climat de paix et amener la sérénité », a indiqué Jean-Claude Kassi Brou.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Levée des sanctions contre le Mali, Jean-Claude Brou : « C'est un gage de confiance »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter