Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire Hadj 2022, 178 candidats à la Mecque n'ont pas eu de visas, des faits de corruption et d'injustices dénoncés
 

Côte d'Ivoire Hadj 2022, 178 candidats à la Mecque n'ont pas eu de visas, des faits de corruption et d'injustices dénoncés

 
 
 
 3206 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 04 juillet 2022 - 12:09

(Ph d’illustration) 


178 candidats à la Mecque en Arabie Saoudite n’ont pas reçu de visas pour le pèlerinage.

L’information a été révélée samedi dernier par le Directeur Général des Cultes, Président du Comité de surveillance du Hadj, Messamba Bamba.


Selon ce dernier, 178 passeports, sélectionnés et appelés par le Commissariat du Hadj, en dépassement du quota de 3657attribués au contingent étatique, ne peuvent obtenir de visas du fait du blocage du système électronique Saoudien de demande de visas, au motif que le quota est attient.


Relation à la leur situation, M. Bamba affirme qu’ils ont tenté de résoudre ce problème par la demande d’un quota additionnel, y compris pour les opérateurs privés.


« Cette requête qui a été formulée officiellement, lors d’une récente mission effectuée en Arabie Saoudite n’a pas eu de suite favorable à ce jour », a-t-il révélé, avant de souligner que, en tout état de cause, il reste sensible à la situation des candidats pèlerins qu’il fait une priorité, sans conditions, au cours du prochain Hadj.


« S’agissant des pèlerins inscrits auprès des opérateurs privés qui ne pourront pas effectuer le Hadj cette année, des dispositions ont été prises par leur soin, sous le contrôle du commissariat du Hadj, pour effectuer des remboursements à ceux qui le désirent, à partir des comptes séquestres. La possibilité leur est laissée d’opter pour le Hadj 2023, dans la mesure où leurs fonds sont sécurisés dans lesdits comptes séquestres », a assuré Messamba Bamba.


 

Par ailleurs, il a été rapporté des faits de corruption, d’injustice dans le traitement des passeports et d’insertion de pèlerins privés dans le lot du contingent étatique.


« Nous tenons à rassurer la communauté musulmane et l’opinion nationale que nous prenons aux sérieux ces informations. D’ailleurs des investigations sont en train d’être menées à ce sujet en vue de situer les responsabilités », a promis, le Directeur Général des Cultes.


Depuis l’annonce officielle de la réouverture du Hadj aux pèlerins musulmans de côte d’Ivoire, 09 mai dernier, nous apprenons que, tous les acteurs en charge de l’organisation de ce pèlerinage particulier post-Covid19, n’ont ménagé aucun effort pour utiliser le quota global de 4527 places. Soit 3657 pour le contingent étatique et 870 réservés aux opérateurs privés.


Dans l’aspect pratique de l’organisation, trois (03) structures sont intervenues. Il s’agit : de la Direction des Cultes pour le traitement des dossiers des pèlerins des institutions et la demande de visas dans le système électronique saoudien de l’ensemble des 4527 pèlerins


Du commissariat du Hadj pour la sélection des passeports, le traitement des dossiers, la gestion de la base de données et la répartition des pèlerins sur les différents vols charters et réguliers ; 


 

Des opérateurs privés, au nombre de 10 pour le convoyage de leurs 870 pèlerins. Le premier départ du dernier vol, a eu lieu le vendredi 1er juillet 2022, à 22h 35 mn 


 Donatien Kautcha, Abidjan 




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire Hadj 2022, 178 candidats à la Mecque n'ont pas eu de visas, des faits de corruption et d'injustices dénoncés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter