Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Amélioration du climat des affaires, deux sous-projets du PCCET financé par la Banque mondiale lancés officiellement, bientôt des missions terrain à l'intérieur du pays
 

Côte d'Ivoire : Amélioration du climat des affaires, deux sous-projets du PCCET financé par la Banque mondiale lancés officiellement, bientôt des missions terrain à l'intérieur du pays

 
 
 
 1449 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 08 juillet 2022 - 13:00



Un atelier sur le lancement des projets de la généralisation de l’Identifiant unique d’immatriculation (IDU) des entreprises à l’intérieur du pays et la rationalisation et la dématérialisation des licences et permis d’affaires, deux sous-projets du Projet chaînes de valeur compétitives pour l'emploi et la transformation économique ( PCCET) s'est tenu aujourd'hui à la Primature en vue de faciliter l’appropriation et l’implication des parties prenantes dans leur mise en œuvre.


Arthur Coulibaly, Coordonnateur du Projet des Chaînes de valeur Compétitives pour l’Emploi et la Transformation Économique (PCCET) financé à 108, 6 milliards de FCFA par la Banque mondiale a indiqué que cet atelier s'inscrit dans le cadre de l'amélioration du climat des affaires en Côte d’Ivoire. 


La Directrice générale du Centre de promotion des investissements en Côte d'Ivoire (CEPICI), Solange Amichia a expliqué que le premier Projet vise à aligner le système d’immatriculation des entreprises à l’intérieur du pays avec celui du ressort territorial du Tribunal de Commerce d’Abidjan et le second à faciliter significativement l’obtention des autorisations et licences préalables à l’exercice de l’activité économique en Côte d’Ivoire.


Selon elle, il s'agit pour le projet relatif à la généralisation de l’Identifiant unique d’immatriculation (IDU) de promouvoir auprès des opérateurs économiques de l’intérieur du pays, notamment dans 36 villes, l’immatriculation économique (juridique, fiscale et sociale) des entreprises, en vue de disposer d’une base de données des plus fiables des entreprises exerçant une activité économique en Côte d’Ivoire. 


 

Elle a annoncé, le lancement, dès le 10 juillet de missions terrain en vue de faire l'état des lieux et l'évaluation des besoins des greffes pour une utilisation adéquate des plateformes e-entreprise et e-IDU afin de renforcer les capacités des greffes (matériels informatiques, numérisation des archives, groupes électrogènes, carburant etc.)


La DG compte à travers ses actions numériser les archives des greffes de l'intérieur du pays pour leur disponibilité en ligne et a rappelé que la création d’emploi désormais en ligne, génère automatiquement l’IDU pour une entreprise uniquement à Abidjan, parce que le tribunal de commerce à Abidjan, n’est pas compétent à l’intérieur du pays.


Solange Amichia a expliqué que, concernant le projet relatif à la rationalisation et la dématérialisation des licences et permis d’affaires, quand l’on crée une entreprise, l'IDU et le registre de commerce sont délivrés mais pour pouvoir exercer, il faut une licence d’affaires, un certificat, un agrément, une autorisation qui nécessitent quelquefois de longs délais.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Selon elle, ce projet est mis en place pour s’assurer qu’à partir du moment où l’opérateur économique crée son entreprise, il peut aussi faire la requête pour demander sa licence d’affaires.


Au terme de cet atelier de lancement, trois véhicules de type 4x4 ont été remis aux agents de terrain, pour le bon déroulement de l'opération. Cette cérémonie organisée par le PCCET et co-présidée par le ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME et le Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, cet atelier verra la participation d’agents de plusieurs ministères et structures de l’Etat a enregistré la présence des différents Directeurs de cabinet desdits ministères.


 

Officiellement lancé le 2 avril 2022 par le Premier ministre Patrick Achi, le PCCET est un projet qui vise globalement la modernisation et le développement de l’économie ivoirienne. Il doit permettre à la Côte d’Ivoire de passer de la production à la transformation des matières premières agricoles comme prévu dans la vision Côte d’Ivoire 2030 du Président de la République, SEM. Alassane Ouattara.


« Maintenant, il faut nous attaquer, véritablement, à la transformation structurelle de notre économie. Qui veut dire de partir d’une économie de production de la matière première pour arriver à une économie de transformation et qui vend transformé », avait expliqué M. Patrick Achi lors du lancement du projet à Aboisso.


Les entités bénéficiaires du PCCET sont les petits exploitants agricoles, les organisations professionnelles agricoles, les acheteurs, industriels et agroindustriels, les exportateurs les jeunes et les femmes ou encore, les Institutions de Micro –Finance.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Résolution de la crise des soldats au Mali, la stratégie d'Alassane Ouattara vous paraît-elle bonne ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Revirement de situation, après Amon Tanoh et Mabri Toikeuse place au...
 
2133
Oui
39%  
 
3227
Non
59%  
 
154
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Amélioration du climat des affaires, deux sous-projets du PCCET financé par la Banque mondiale lancés officiellement, bientôt des missions terrain à l'intérieur du pays
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter