Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : En visite sur les chantiers du PABC, Patrick Achi rêve de voir Abidjan parmi les belles  villes touristiques du Continent ; Le  taux d'exécution du carrefour de l'Indénié est de 75 %
 

Côte d'Ivoire : En visite sur les chantiers du PABC, Patrick Achi rêve de voir Abidjan parmi les belles villes touristiques du Continent ; Le taux d'exécution du carrefour de l'Indénié est de 75 %

 
 
 
 5145 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 28 juillet 2022 - 17:27

Le PM Achi Patrick et le Ministre Amédé Kouakou ce jeudi (Ph KOACI) 


Le Premier Ministre, Patrick Achi, a visité ce jeudi 28 juillet 2022, les travaux de l’ouverture de l’embouchure de Grand Bassam qui fait partie du Projet de Sauvegarde et Valorisation de la Baie de Cocody et de la Lagune Ebrié, comme constaté sur place par KOACI.


Il avait à ses côtés, évidemment, le Ministre de l’Équipement et de l’Entretien Routier, Amédé Kouakou Koffi, accompagné pour la circonstance par ses collègues du Tourisme, Siandou Fofana et Bruno Koné de la construction et de l’urbanisme.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


À la fin de la visite, le chef du Gouvernement s’est confié à la presse. Il a expliqué d’entrée les raisons de l’ouverture de l’embouchure du fleuve Comoé à Grand-Bassam.


« Quand le fleuve de la Comoé vient se jeter dans la mer, il y a donc une embouchure où le fleuve passe. L’embouchure était bouchée. Il fallait ouvrir cette embouchure, sinon l’eau qui vient charger de tout ce que l’on peut imaginer de l’intérieur du pays rentrent dans la lagune et vous voyez les plantes sur la lagune, les couleurs et les odeurs », a-t-il indiqué.


Selon ce dernier, la première chose, c'est de rendre ce plan d’eau bleue et claire. « C’était de permettre à ce fleuve de la Comoé de pouvoir se jeter dans la mer en rouvrant l’embouchure de Grand Bassam. Ce chantier, nous l’avons vu, il est achevé à 75 % (...). »


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


La deuxième composante de ce projet, il s’agit du carrefour de l’Indénié. Une occasion pour le Premier Ministre de revenir sur le calvaire qu’ont vécu les automobilistes à ce carrefour pendant la saison des pluies.


« Le premier de ces problèmes était que chaque fois que nous avons des saisons des pluies, puisse que le niveau des voies se trouvaient en dessous de l’eau, elles étaient entièrement noyées et elles n’étaient plus praticables. Donc il fallait le traiter pour remonter le niveau de ces voies de sorte qu’elles ne soient plus noyées par les eaux (...) Le second problème, c'était les embouteillages au carrefour de l’Indénié avec des voies venant de différentes directions (...) On avait un bouchon qui pouvait prendre des heures. Et donc l’échangeur qui a été fait a pour objet de régler ce problème d’embouteillages au niveau du carrefour de l’Indénié (...) », a expliqué Patrick Achi, avant de poursuivre.


 « Le troisième problème est celui de l’embouteillage de l’Indénié qui devait également prendre en compte tous ceux qui venaient du Plateau et qui ne pouvaient pas descendre sur le boulevard lagunaire parce que la voie qui descend retourne vers Treichville et tout le monde était obligé de passer par l’Indénié. Il fallait donner l’opportunité à tous ceux qui viennent du plateau pour Cocody de ne pas passer par l’Indénié. C’est pourquoi nous avons fait le pont majestueux qui passe par la Cathédrale pour traverser toute la lagune et arrive à hauteur du Lycée Classique. À partir de ce moment, on règle véritablement le problème du trafic. »


Le Locataire de la Primature a par ailleurs évoqué la baie de Cocody qu’il dit, sublime et pense qu’elle fera du District d’Abidjan, le plus beau lieu touristique d’Afrique, voire du monde.


 

« La baie de Cocody, elle est sublime. Donc plutôt que de faire un pont normal, le président a souhaité qu’on fasse un pont à Haubans. A côte de ce pont, nous avons prévu une zone où on pourra voir des bateaux, des loisirs, des jeux, mais également sur la superficie, l’on verra des restaurants, des cafés etc... Ce sera un lieu touristique. Ce sera l’un des lieux magiques, les plus mythiques de la ville d’Abidjan. Un lieu touristique, l’un des plus beaux du continent, voire du monde. Il n’aura pas suffisamment de mots pour remercier le président de la République pour cette vision (...) », a révélé M. Achi.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Enfin, Patrick Achi dit avoir demandé aux entreprises en charge des différents travaux de circonscrire les projets.


« Il faut traiter un certain nombre de sujets (...) Que ces projets se fassent dans la séquence prévue pour qu’au moment où ces chantiers doivent être livrés, on n’ait pas un des projets qui soient en retard de sorte qu’on ne puisse pas exploiter l’ensemble (...) », a-t-il conclu.


 Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-France : BNP qui se retire de la Bicici en la faveur d'entreprises d'Etat, vers une fuite des clients ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Mali : Faure Gnassingbé de mèche avec la junte militaire ?
 
1232
Oui
37%  
 
1938
Non
59%  
 
129
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : En visite sur les chantiers du PABC, Patrick Achi rêve de voir Abidjan parmi les belles villes touristiques du Continent ; Le taux d'exécution du carrefour de l'Indénié est de 75 %
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
Marius rolandk seplou Pardon fermez la ça bara ce mot vous est inconnu pas grave on a pas le time on avance lol bande d ignorants lol
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Ah, le carrefour de l'Indénié... Suis vraiment impatient de voir la finition de ce projet. (Ça va même faciliter exponentiellement la vie du seul vadrouilleur tchoin professionnel @dumb-rius... Lollllllllllll)... On avance...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter