Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Meurtres imputables à l'armée, Hrw appelle les partenaires du Cameroun à faire pression sur le pouvoir
 

Cameroun : Meurtres imputables à l'armée, Hrw appelle les partenaires du Cameroun à faire pression sur le pouvoir

 
 
 
 1240 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 11 août 2022 - 10:10

Manifestation pour le retour à la paix en zone anglophone (Ph)


L'organisation non gouvernementale appelle dans un communiqué,  les partenaires du Cameroun, à " insister sur le fait qu’il ne peut y avoir de paix sans justice et à envoyer un message au gouvernement, [selon lequel], se livrer à des atrocités en toute impunité a des conséquences."


Hrw dresse un état des crimes imputables à l'armée Camerounaise dans le cadre de la crise anglophone.


Arrestations arbitraires, disparitions forcées, destructions des biens, meurtres, Hrw dresse un nouveau bilan des exactions attribuées à l'armée dans le cadre de la crise anglophone.


Selon l'Ong spécialisée dans la défense des droits humains, l'armée Camerounaise a tué 10 personnes et commis d'autres abus entre le 24 avril et le 12 juin lors d'opérations anti - insurrectionnelles dans le nord-ouest.


"Au lieu de protéger la population des menaces posées par les groupes armés, les forces de sécurité Camerounaises, ont commis de graves violations à l'encontre des civils, obligeant beaucoup d'entre eux à fuir leur domicile", a déclaré Ilaria Allegrozzi chercheuse senior pour l'Afrique centrale à Human Right Watch.


 

"Les autorités camerounaises devraient mener des enquêtes crédibles et impartiales sur ces graves abus et demander des comptes à leurs auteurs", a-t-elle poursuivi.


Pression


L'Ong demande aux partenaires du Cameroun de faire pression sur le pouvoir de Yaoundé afin que les auteurs des atrocités soient traduits devant les tribunaux et jugés.


"Il n'y a pas de paix sans justice", soutient Hrw.


Déclenchée en octobre 2016, la crise anglophone a déjà fait 6000 morts et plus de 700 mille déplacés, selon Hrw.


Le Grand dialogue national de 2019 n'a pas encore débouché sur une paix durable.


 

Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Mali : Kandia Camara (min aff etrangères) et Adama Tounkara (médiateur) aux abonnés absents, rien d'étonnant ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir au...
 
2120
Oui
61%  
 
1268
Non
36%  
 
113
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun : Meurtres imputables à l'armée, Hrw appelle les partenaires du Cameroun à faire pression sur le pouvoir
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
KOACI INFO
okkkk
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter