Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Abobo, la Gendarmerie assure que la sécurité est acceptable et souhaite une collaboration franche de la communauté
 

Côte d'Ivoire : Abobo, la Gendarmerie assure que la sécurité est acceptable et souhaite une collaboration franche de la communauté

 
 
 
 4583 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 16 août 2022 - 18:03

Koné Siaka et son conseil lors des cinquièmes assises de la sécurité



L'indice de sécurité à Abobo est acceptable. Koné Siaka, troisième adjoint au maire de la commune, a rassuré les populations au cours des cinquièmes assises de la sécurité qui se sont tenues ce jour à la salle de mariage.


Représentant le ministre d'État ministre des Affaires étrangères, également maire de la commune d'Abobo à ces assises, le troisième adjoint au maire a affirmé que les forces de défense et de sécurité, les comités veille, les veilleurs de nuit, les comités de défense des quartiers, les responsables de la sécurité professionnelle dans les quartiers jouent un grand rôle pour que la sécurité revienne dans la commune.


« La sécurité au niveau d'Abobo a un indice acceptable grâce à votre action. En ce moment, après l'opération épervier 7, a lieu l'opération vacance sécurisée. Un moment, nous avons entendu quelques bruits. Le temps de prendre des dispositions, nous avons aperçu que ces bruits se sont tus grâce à vos actions. Vos actions spontanées et vigoureuses ont permis rapidement d'étouffer ce phénomène de microbes. C'est pourquoi madame le maire me demande de vous féliciter pour votre engagement pour la sécurité et la paix dans la commune d'Abobo », a expliqué, Koné Siaka.


Cela fait la cinquième fois que forces de défense et de sécurité, comités de surveillance, veilleurs de nuit et mairie se retrouvent autour d'une même table pour débattre de questions de sécurité.


 

Selon le représentant de Kandia Camara, les résultats enregistrés encouragent la municipalité à organiser ces assises.

Cette année, le sous-directeur chargé des questions de sécurité a invité les participants à des réflexions profondes autour de la «meilleure participation des communautés aux côtés des forces de défense et de sécurité ».


« La sécurité, c'est l'information. Nous vous saluons parce qu'il y a eu une grande évolution dans la collaboration entre les forces de défense et de sécurité et la population. Au sortir de la crise, c'était la peur et la méfiance. Mais avec les différentes assises, les populations ont fini par comprendre et la coopération s'améliore. Nous voulons que les populations soient sensibilisées sur les questions de sécurité et permette à madame le maire de poursuivre son vaste programme de développement », a conclu, le troisième adjoint au maire.


A Abobo, la collaboration entre populations et forces de l'ordre est perceptible à plusieurs niveaux grâce aux assises de la sécurité.


Adama Wagué, Directeur de la police municipale a déclaré que cette année, la réflexion se fait sur la sécurité communautaire parce qu'elle se présente comme une sorte de stratégie participative de prévention de la violence, de la criminalité.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


« Elle s'organise sous différentes formes, les comités de surveillance des quartiers, les veilleurs de nuit, la sécurité professionnelle et on a recouru à la justice transitionnelle. Nous porterons notre regard sur les comités de surveillance dont les objectifs sont connus et acceptés par les communautés. S'agira-t-il de renforcer les capacités des acteurs des comités de surveillance afin de mieux les outiller dans leur mission de prévention de l'insécurité pour relever le niveau de leur prestation et d'autre de leur permettre d’accroitre les connaissances des défis sécuritaires actuels et adopté les pratiques de gestion de quartiers aux nouvelles menaces sécuritaires. « Pour une sécurité communautaire efficace à Abobo » », a-t-il expliqué.


 

Gnepa Marcel, chef casernement Gendarmerie d'Abobo gare a affirmé qu’il y a désormais la quiétude à Abobo. Fini, le temps des enfants en conflit avec la loi.


« On parvient à s’imprégner des difficultés des populations. À Abobo la sécurité ça va. Les assises de sécurité visent à nettement améliorer le système de sécurité dans toute sa grandeur », a-t-il ajouté.


Gnepa Marcel souhaite enfin l'augmentation des véhicules de patrouille, des effectifs pour être mieux à la hauteur des aspirations de la population.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Ouattara a enfin réussi à mettre en place la sécurité sociale pour tous, un exploit?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Burkina Faso : 34 ans et pas Mossi, le capitaine Traoré pourra-t-il tenir longtemps ?
 
1625
Oui
42%  
 
2139
Non
55%  
 
142
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Abobo, la Gendarmerie assure que la sécurité est acceptable et souhaite une collaboration franche de la communauté
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter