Côte d'Ivoire Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Annulation du concert du rappeur Didi B, une nouvelle preuve de la tension qui prévaut entre Abidjan et Bamako
 

Côte d'Ivoire : Annulation du concert du rappeur Didi B, une nouvelle preuve de la tension qui prévaut entre Abidjan et Bamako

 
 
 
 7997 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 12 septembre 2022 - 12:10

Didi B la nouvelle étoile montante du rap en Côte d’Ivoire


Le concert de l’étoile montante du rap en Côte d’Ivoire, Didi B, prévu le week-end dernier à Bamako sur la place du cinquantenaire a été annulé.


Selon les informations rapportées, celle annulation du concert serait en réciprocité avec celui de l’artiste malienne Mariam Bah Lagaré prévu en août dernier à Abidjan.


« Mon 1er concert en Solo dans le pays qui m’a accueilli quand j’étais exilé avec mon père pendant la guerre 2010. Le Pays qui m’a montré qu’un homme peut vivre en famille en communauté avec des gens sans même les connaître et être heureux. @talbhalala Tal B, @iba.one Iba One , @sidiki_diabate_officiel Sidiki Diabaté m’ont accueilli alors que je n'étais même pas encore connu dans mon propre pays. Ils m’ont hébergé. Et aujourd’hui j’ai les plus Grands soutient au Mali je parle bien sûr de Mon Big Bro MAMA LAH @mamalah_official qui fait mon Anniversaire chaque Année à Bamako. Désolé, mais ce pays représente beaucoup pour moi. C’est mon 2ᵉ Pays. Je pense que je vais acheter une Maison à Bamako », avait posté l’artiste ivoirien.


 

Les organisateurs du concert ont reporté le concert à une date ultérieure. « « Africa Scène, C2c et Repat Agency ont analysé profondément et en détail les réactions sur les réseaux sociaux quant à la tenue du concert de l’International Rappeur Didi B à Bamako initialement prévu le 24 septembre 2022 à la place du cinquantenaire… au vu des réactions très mitigées depuis l’annonce de la tenue du spectacle, nous, opérateurs culturels (maliens et ivoiriens) responsables et soucieux de créer un environnement de paix, d’amitié et de fraternité à travers l’Art, décidons de reporter le concert de sensibilisation « Même Peuple » de Didi B à une date ultérieure » ont-ils indiqué.


Une situation qui intervient au moment où Abidjan et Bamako se regardent désormais en chien de faïence suite à la détention des 46 soldats ivoiriens depuis le 10 juillet 2022.


Cette tension entre les deux pays voisins qui a dorénavant des répercussions sur le monde culturel. Vivement que la diplomatie tant prônée prenne le dessus pour la libération des militaires et la reprise des bonnes relations entre le Mali et la Côte d’Ivoire pour une paix durable dans la sous-région.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo dans la Mê, le PPA-CI joue-t-il la victimisation pour sa communication ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocati...
 
2258
Oui
39%  
 
3373
Non
58%  
 
143
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Annulation du concert du rappeur Didi B, une nouvelle preuve de la tension qui prévaut entre Abidjan et Bamako
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Adokaflai
C'est eux les moutons ou rien qui ont commencé à annuler les concerts. Ils vont récolter ce qu'ils ont semés.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Quand une supposée organisation de la société civile, koh CONASU, en réalité un Grin de militants encagoulés du rdr, a appelé à la haine et à des actions subversives contre les Maliens dans ce pays, nous n'avons vu aucune autorité gouvernementale condamner ces actes irresponsables, encore moins le procureur de la République convoquer ces moutons ou rien pour être allés sans autorisation empêcher le concert au palais de la culture. Je tiens d'ailleurs à remercier tiken Jah qui, dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, a appelé à mettre fin à une haine voilée (de cette organisation terroriste) contre nos frères et sœurs maliens et à plus de retenue et de responsabilité des uns et des autres. On peut être assertif sans être violent. Il faut que ces abrutis du rdr soient patients et comprennent que la solution par la violence ne fait pas partie de la culture de paix des ivoiriens, non des houphouetistes de pacotille qui s'évertuent, sans succès, à masquer cette violence congénitale qui les caractérise. Dans une crise où l'on fait appel à la diplomatie et au dialogue pour trouver une issue toute en douceur à cette crise, il est grand temps que le gourou du rdr, rappelle à l'ordre ces meutes de moutons de la maudite et nauséeuse case verte pour éviter que des peuples frères n'en arrivent au pire. Que ces ado moutons fassent confiance en leur gourou, comme ils aiment bien le dire. Il faut éviter que de l'annulation réciproque de concerts, cela prenne une autre tournure. Ces pitres de CONASU ont même averti la junte malienne qu'ils se rendront dans les 3 jours à Bamako pour libérer les ''46" si rien fait. Il reste 48 h a ces zozos pour aller libérer ces soldats avec le ''gbaka vert''. Attendons de voir s'ils auront assez de courage pour mettre en œuvre leurs zozoteries. Yako didi B.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
"Malien a appliqué la réciprocité avec la France elle-même, ce n'est pas avec le laquais qu'il va avoir peur..." Soyons sérieux !! Il faut laisser de côté les populations Ivoiriennes et Maliennes qui n'ont rien à voir dans cette affaire.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter