Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Démarrage des activités du Centre de transfert de technologie et de formation en aviculture en novembre 2023
 

Côte d'Ivoire : Démarrage des activités du Centre de transfert de technologie et de formation en aviculture en novembre 2023

 
 
 
 1345 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 20 septembre 2022 - 17:23



Sidi Tiémoko Touré, ministre des Ressources Animales et Halieutiques, a eu plusieurs séances de travail avec des investisseurs italiens, en marge de la visite officiel du Président de la République Alassane Ouattara, au Vatican en Italie.


A Rome par exemple, Sidi Tiémoko Touré a échangé avec Pierfrancesco Latini, Directeur général de ''Service d'Assurance du Commerce Extérieur'' (SACE), une agence de Crédit d'Exportation de l'Italie, présente dans 198 pays opérant dans plusieurs domaines.


Cette séance de travail s'inscrivait dans la suite d'un voyage que le ministre a effectué le 03 mars 2022, au cours duquel il a présenté la « PONADEPA et spécifiquement l'importance de combler les insuffisances de la chaine des valeurs dans les filières aquacole, avicole, bovine et porcine ». Il s'agissait, pour le ministre Sidi Touré, de « consolider l'ensemble des étapes à travers l'organisation des visites d'entreprises italiennes et les séances de travail avec les autorités politiques et institutionnelles. Puis d'identifier les partenaires techniques et financiers, de la mise en œuvre des projets matures afin de lancer officiellement les activités de mise en place de leur financement ».


«Lors de ma visite de travail à Rome, au Service d'Assurance du Commerce Extérieur (SACE) avec Pierfrancesco Latini, Directeur Général de ladite structure, nous avons échangé sur l'étude de dossiers dans les filières aquacole, avicole, bovine et porcine. Avec en point de mire, le financement du PMSA », a déclaré, Sidi Tiémoko Touré.


 

«Il s'agit de lancer les projets PMSA et PAV-CI à travers le mécanisme du Crédit d'Exportation (SACE), d'un montant d'environ 75 millions d'euros, soit environ 49 196 775 00 FCFA » et dont le « financement pour le PMSA a déjà été acquis avec la création du CTTFA », a-t-il ajouté.


Selon lui, les activités du Centre de transfert de technologie et de formation en aviculture (CTTFA) devront démarrer en « novembre 2023 », avec la « mise en place d'une convention pour l'accueil d'experts ivoiriens à former en Italie et la prise en charge des interventions des experts italiens en Côte d'Ivoire ».


Outre cette rencontre avec le Directeur général de ''Service d'Assurance du Commerce Extérieur'' (SACE), Sidi Tiémoko Touré a visité trois entreprises italiennes, notamment CESCO Srl, MIAL Srl et PTL Srl. Il a eu également des « séances de travail avec Riccardo Fanelli, CEO de ITARE Financial Advisory, un cabinet de structuration financière de Crédit d'Exportation de l'Italie, pour la consolidation des analyses des visites d'entreprises relativement au dossier Projet CVA.


Le ministre a échangé avec des chefs d'entreprises spécialisées dans les domaines des investissements des secteurs halieutiques et d'élevage et a terminé ses rencontres par visite de travail avec le ministre des Politiques Agricoles, Alimentaires et des Forêts, Stefano Patuanelli.


 

Deuxième producteur mondial de produit de pêche derrière la Chine (1,1 million Tonnes en 2018), l'Italie dispose d'un cheptel bovin de plus de 6 millions, de porcins près de 9 millions, d'ovins près de 7 millions, de caprins plus de 1 million. Il était donc important pour le ministre Sidi Touré de « présenter la PONADEPA, les enjeux et les défis stratégiques, d'échanger sur les expériences de l'Italie et de tracer les sillons d'une coopération fructueuse entre les deux pays.


Pour la mise en œuvre de la PONADEPA 2022-2026, le Gouvernement entend développer de nombreux « partenariats avec les pays qui ont des expériences avérées en matière de gestion de politiques agricoles et alimentaires, et de recherche, parmi lesquels l'Italie.


«Il s'agit également de mobiliser des financements à travers plusieurs options dont la coopération pays-pays (Formation, recherche, planification) ; privés italiens-État de Côte d'Ivoire (Crédit d'exportation, services ou achats directs d'expertises italiennes, financements directs, etc.) ; privés italiens-privés ivoiriens (investissements directs d'opérateurs italiens, etc.). D'effectuer des échanges d'expertises par la formation durable des experts ivoiriens, des interventions dans les écoles spécialisées d'élevage en Côte d'Ivoire, des visites sur site de production », a conclu, le ministre.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Démarrage des activités du Centre de transfert de technologie et de formation en aviculture en novembre 2023
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter