Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Ibrahima Diaby, Directeur du Haut conseil patronat des entreprises de transport : « Le transport en 2022, n'est plus un métier de débrouillard, c'est un métier de professionnel »
 

Côte d'Ivoire : Ibrahima Diaby, Directeur du Haut conseil patronat des entreprises de transport : « Le transport en 2022, n'est plus un métier de débrouillard, c'est un métier de professionnel »

 
 
 
 1209 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 26 septembre 2022 - 09:24

Ibrahima Diaby et le FURTB samedi à Abidjan


La Faîtière unique des transporteurs routiers du Burkina Faso (FUTRB) a installé son délégué portuaire en Côte d'Ivoire le week-end. Il se nomme Komaré Mandjou. Son installation s'est faite en présence de plusieurs acteurs des transports des deux pays dont Ibrahima Diaby, Directeur du Haut conseil patronat des entreprises de transport routier.


Il a annoncé que le Haut Conseil patronat des entreprises de transport routier a réussi à rétablir l'image du transporteur routier en Côte d'Ivoire et a exhorté les transporteurs routiers du Burkina à faire de même en créant leur Haut conseil patronat. M.Diaby a suggéré la création d'un Haut conseil patronat unique dans la sous-région.


« Notre souci aujourd'hui est de faire en sorte que le transporteur routier puisse avoir la capacité de s'adapter au changement dans le monde grâce à la technologie. Nous voulons qu'à terme nos conducteurs puissent décharger un conteneur, signer le bordereau, rédiger un procès-verbal de dépôt et se battre pour être pays conformément aux tarifs fixés. Nous allons avoir des transporteurs dans la sous-région qui sont capables de discuter, à partir d'une bourse de leurs intérêts, avec leur banque », a-t-il précisé.


Pour le Directeur du Haut conseil patronat, les défis transporteurs routiers ivoiriens n'est pas la maîtrise des routes nationales, mais, la maîtrise des routes de la sous-région, Abidjan-Ouaga, Abidjan-Conakry, Abidjan-Accra, Abidjan-Cotonou.


 

« Nous sommes engagés vers le développement et le développement s'impose à nous. Le transport, en 2022, n'est plus un métier de débrouillard. C'est un métier de professionnel. En Côte d'Ivoire, des textes ont été adoptés pour professionnaliser le secteur du conducteur routier. Tout conducteur ivoirien doit détenir un certificat d'aptitude. Nous devons nous rassembler et parler d'une même voix en tournant le dos à la jalousie, à la haine, à l'hypocrisie, à la division inutile », a conclu, M. Diaby.


Komaré Mandjou, nouvellement installé, a réaffirmé son engagement à servir la communauté portuaire tout en tendant la main de fraternité et d'amitié à tous les transporteurs pour un secteur fort.


« Nous allons ouvrir de nouvelles perspectives pour le renforcement des relations ivoiro-burkinabé », a-t-il soutenu.


 

Le représentant du parrain de cette cérémonie, maître Gosset Achille, a au nom de Issiaka Sawadogo s'est réjoui de l'installation du délégué portuaire en Côte d'Ivoire.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Ibrahima Diaby, Directeur du Haut conseil patronat des entreprises de transport : « Le transport en 2022, n'est plus un métier de débrouillard, c'est un métier de professionnel »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter