Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana : Comment Kwame Nkrumah a échappé à un coup en 1964
 

Ghana : Comment Kwame Nkrumah a échappé à un coup en 1964

 
 
 
 2507 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 03 octobre 2022 - 16:14


Nkrumah prenant une vue avec son agresseur et le garde qui l’a sauvé (ph)


Le premier Président du Ghana, Kwame Nkrumah, avait échappé à une cinquième tentative d'assassinat le jeudi 02 janvier 1964 à Accra peu après son arrivée au pouvoir en 1957. Nkrumah fut sauvé de justesse par Salifu Dagarti, un fidèle garde du corps, qui s’était interposé pour protéger son chef et a pris une balle mortelle.


Blessé, Dagarti a été transporté d'urgence à l’hôpital militaire 37 à Accra mais il a succombé à ses blessures ce même jour. Dagarti était un officier de police ghanéen formé par les Britanniques. Il a été enterré au cimetière militaire d'Osu le vendredi 03 janvier 1964.


 

Des faits et d’après les archives, il est révélé que le jeudi 02 janvier 1964 aux environs de 13 h 15, le Président Nkrumah a quitté le palais présidentiel, Flagstaff House, pour retourner au château de Christianborg, sa résidence privée, pour le déjeuner. Alors qu'il se dirigeait vers sa voiture, deux gardes de sécurité étaient à ses côtés de part et d’autre.


Soudain, un coup de fusil retentit. Le coup a été tiré de derrière par un policier du nom de Seth Ametewee, Deux autres coups de feu ont suivis mais n’ont pas atteints Nkrumah. Sentant le danger qui pesait sur ka vie du Président, Salifu Dagarti s’est interposé pour protéger son chef et a pris une balle mortelle.


En fuyant le lieu pour se cacher dans la cuisine de la présidence, l’agresseur qui était à court de minutions, à rattraper le Président. Dans leur bagarre, l’arme de l’agresseur tomba et s’ensuit une bagarre entre les deux personnes. Pendant que le policier a mordu la joue de Nkrumah, ce dernier a réussi à lui donner un coup de pied au bas-ventre et il dû s’immobiliser et a été maitrisé.


Soulignons que peu avant l'indépendance du Ghana en 1957, Nkrumah avait déclaré que l'indépendance du pays « n'a de sens que si elle est liée à la libération totale de l'Afrique ». Ses idées n’étaient pas partagées par tous et été accusé d'être un dictateur. En voyage hors du pays au Vietnam, Kwame Nkrumah sera renversé le 24 février par des adversaires de l’intérieur comme à l’extérieur de son régime. Le Conseil de libération nationale (CLN) sera mis en place par l’Armée pour diriger le pays.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Ghana : Comment Kwame Nkrumah a échappé à un coup en 1964
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter