Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire-Mali : Ouattara à propos de la libération des 46 soldats ivoiriens : « Nous pensons que très rapidement, nous aurons sans doute un heureux aboutissement »
 

Côte d'Ivoire-Mali : Ouattara à propos de la libération des 46 soldats ivoiriens : « Nous pensons que très rapidement, nous aurons sans doute un heureux aboutissement »

 
 
 
 13488 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 07 octobre 2022 - 14:57

Umaro Embalo et Alassane Ouattara ce vendredi à Abidjan (ph KOACI)


La libération des 46 soldats ivoiriens injustement détenus au Mali depuis le 10 juillet 2022 est en bonne voie.


Le chef de l'État ivoirien a donné cette assurance aujourd'hui au terme d'un entretien avec son homologue Bissau guinéen en visite d'amitié et de travail à Abidjan.


Il a affirmé que les choses évoluent bien et pense que très rapidement cette situation connaîtra un heureux aboutissement.


"Les soldats ivoiriens au Mali. Les choses évoluent bien. J'ai eu la visite du président Faure Gnanssigbé, facilitateur, médiateur, hier pour m'informer de l'avancée des choses. Et nous pensons que très rapidement, nous aurons sans doute un heureux aboutissement", a déclaré, Alassane Ouattara, lors des échanges avec la presse.


Justifiant la présence de Umaro Embalo à Abidjan, il a annoncé que le Président est venu échanger avec lui sur la situation sécuritaire dans la sous-région.


 

Ouattara a réitéré à son hôte du jour que son souhait est d'avoir de bonnes relations avec tous ses voisins et de tout faire pour qu'il y ait la paix et la sécurité dans la sous-région.


"Nous avons l'honneur de recevoir ce jour, le Président Umaro Embalo Sissoko, Président de la République de Guinée-Bissau, Président la conférence des chefs d'Etat de la CEDEAO.


Le Président Embalo nous fait l'honneur de venir pour que nous puissions échanger sur la situation dans la sous-région. Notre sous-région a de grandes difficultés en ce moment aussi bien que ce soit le Burkina récemment, le Mali comme la Guinée.

J'ai profité de l'occasion pour indiquer au président notre souhait d'avoir de bonnes relations avec tous nos voisins et de tout faire pour qu'il y ait la paix et la sécurité dans la sous-région et notre volonté de contribuer à l'apaisement de la situation dans nos différents pays. Évidemment, ce n'est pas chose facile, mais nous y travaillons.

Je voudrais profiter de sa présence pour le remercier et le féliciter pour toutes les initiatives qu'il a prises pour nous aider dans ces différents conflits que ce soit en Guinée, au Mali, comme au Burkina.

Nous continuerons de travailler ensemble pour que la sous-région retrouve la paix et la sécurité", a conclu, le Président de la République, comme relevé sur place par KOACI.


À Abidjan pour une visite de quelques heures, le président en exercice de la CEDEAO a d'emblée indiqué que la Côte d'Ivoire est le seul pays aujourd'hui qui est frontalier avec les trois pays qui sont en difficulté. Notamment, le Burkina, le Mali et la Guinée Conakry.


Il a ensuite déclaré qu'il est venu échanger avec le président ivoirien sur la situation sécuritaire dans la zone CEDEAO et l'informer du report sommet initialement prévu à Dakar du 13 au 14 octobre 2022.


 

"Je suis venu échanger avec lui sur la situation sécuritaire dans la zone. Au l'informer en tant que doyen du report du sommet de la CEDEAO qui était prévu du 13 au 14 octobre à Dakar. Nous allons trouver une nouvelle date pour qu'on puisse voir comment gérer la situation sécuritaire dans la zone. C'est vrai que nous sommes confrontés aujourd'hui à la situation de coup d'État cyclique, mais nous avons l'aspect des Djihadistes, nous allons voir comment trouver les moyens avec nos partenaires.


La Côte d'Ivoire, le Ghana, le Nigeria sont de grandes économies dans la sous-région. Nous ne pouvons pas prendre des décisions sans consulter ces pays.


Je ferai une escale au Sénégal. J'ai déjà échangé avec les autres chefs d'État de la sous-région", a mentionné, le président Bissau guinéen.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire-Mali : Ouattara à propos de la libération des 46 soldats ivoiriens : « Nous pensons que très rapidement, nous aurons sans doute un heureux aboutissement »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
k
Ca sent la libération, ado a du passer à la caisse
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
C'est cela que nous vous demandions à vous autres moutons ou rien, va-t-en-guerre : la patience. Votre gourou ''passé a la caisse'' sait que la guerre entre le Mali et la CI est impossible.
 
 il y a 1 mois
jordanchoco2020
Marius calme toi ce que ado dit c est ça regarde comment il a moyen ton clochard de koudou calme toi ça vient ok clochard tu donnes des ordres à personne chien comme ça pouah
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
Tu dis quoi même? Kiokiokiokio! Tu ne sais pas parler français et tu es toujours le premier à commenter tous les articles. Ma kpoklé, ne panique pas, ne pleurepas. Tout ira bien. Gagagaga!
 
 il y a 1 mois
Rolandk
Notre dromadaire national à été sérieusement déshonoré, humilié dans ce bras de fer avec le Mali. De " libération immédiate sans délais" , on est à passé à " pardon Goïta ". Kabako! Avant hier, moi même j'ai vu le vieux père reprendre ses entraînements de saut en hauteur. J'étais j'étais dépassé. La situation n'est vraiment pas bonne. Tout est bizarre autour de lui. Kiokiokiokio! Goïta, on peut faire ça ?
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter