Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Respect des prix, la Brigade de contrôle rapide lancée
 

Côte d'Ivoire: Respect des prix, la Brigade de contrôle rapide lancée

 
 
 
 7798 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 10 octobre 2022 - 14:26

Souleymane Diarassouba ce lundi à Abidjan



Le contexte actuel est marqué, la volatilité des prix sous prétexte de guerre enclenchée par la Russie en Ukraine qui amplifie la hausse des prix de la plupart des produits de grande consommation.


En dépit des mesures mises en œuvre par le Gouvernement, les populations dénoncent une insuffisance de contrôles par les agents de contrôle de prix et un déficit de médiatisation des actions de lutte contre la vie chère. Dans la mise en œuvre de la mesure de plafonnement, les populations dénoncent une certaine lenteur dans la prise en charge de leurs plaintes et souhaitent une réaction beaucoup plus prompte des services de contrôle du Ministère en charge du commerce.


En vue de répondre aux différentes préoccupations des consommateurs, il est proposé de mettre en place une brigade spéciale logée à la Direction Générale du Commerce Intérieur (DGCI) dénommée Brigade de Contrôle Rapide (BCR). A cette fin, une cérémonie de remise de matériels roulants et informatiques aux agents de contrôle pour renforcer leur capacité opérationnelle en matière de surveillance de marché et de veille concurrentielle a été organisée ce lundi 10 octobre 2022.


Cette cérémonie a été marquée par la mise en mission de la BCR qui sera chargée notamment d'assurer une veille permanente sur les charges du Commerce et d'intervenir de réseaux sociaux, la ligne verte du ministère en manière diligente en cas d'alerte ou de dénonciation à l'effet de constater et réprimer toute pratique de prix illicite et défaut d'affichage.


La cérémonie de lancement du programme de renforcement de la lutte contre la vie chère s'est tenue sur l'esplanade de l'Office d'aide à la Commercialisation des Produits Vivriers (OCPV) situé dans la commune d'Abobo en présence de Souleymane Diarassouba, ministre du Commerce et de l'industrie.


 

La dotation est composée de 300 motos, 6 véhicules Pick-up destinées à certaines directions régionales du ministère du Commerce et de l'industrie qui n'avaient pas de moyens de mobilité, 300 smartphones et 15 ordinateurs portables pour renforcer les capacités opérationnelles des agents en charge de la surveillance des marchés. Cette dotation permettra aux équipes de contrôle d'accéder à toutes les heures dans les lieux reculés et assurer la veille concurrentielle.


Au cours de cette cérémonie, le ministre du Commerce a rappelé certaines actions forte du Gouvernement dans la lutte contre la vie chère. Souleymane Diarassouba a annoncé, le lancement des activités pour la prochaine création, construction de marchés de gros à Abidjan, Daloa et Abengourou sur financement de la Banque mondiale.


« Dans le cadre du Plan d'urgence des filières agricoles, à travers l'OCPV une dotation de 6.4 milliards de FCFA a été faite au ministère pour contribuer à la construction de 40 marchés de proximité sur toute l'étendue du territoire national, dont le lancement est prévu avant la fin de l'année 2022. Les sites ont été déjà identifiés », a-t-il ajouté.

Cette cérémonie était destinée d'une part aux agents de contrôle de direction centrale, de direction régionale et d'autres part aux Directeurs et chefs de services en charge de la veille concurrentiel.


Le ministre a assuré les commerçants que les actions de ses agents sur le terrain ne sont dirigées contre personnes, elles restent dans le cadre des missions de surveillance des marchés


L'on note une insuffisance des ressources humaines pour quadriller tout le territoire national. Et partant également un manque de moyens dont dispose les agents, d'où la mise en place de la Brigade de contrôle rapide. C'est une brigade qui est totalement à la disposition des consommateurs.


« Je fais confiance à mes hommes pour qu'ils puissent utiliser les moyens mis à leur disposition à bon escient et qu'ils puissent avoir sur le terrain un comportement responsable, irréprochable vis-à-vis des acteurs du Commerce et des populations. Et conformément à nos textes, tout manquement sera sanctionné », a soutenu, le ministre.


Par ailleurs pour une meilleure implication pour faire respecter l'affichage des prix dans les points de ventes et les prix des produits soumis à la réglementation de la conférence et des prix. Souleymane Diarassouba a déclaré que ses équipes travaillent à rendre opérationnel avec aussi les équipes de la Primature dans une application mobile dénommée « contrôle citoyen », qui sera un instrument additionnel au service des consommateurs en plus des outils traditionnels de communication existants, à savoir la ligne verte et le site web.

Il engage tous les contrôleurs à l'exercice de compétition des consommateurs tout en respectant les textes et réglementations en vigueur et lance un appel aux commerçants et aux consommateurs de s'approprier chacun en ce qui le concerne toutes les mesures du gouvernement en matière de lutte contre la vie chère pour qu'ensemble en parfaite synergie d'actions et dans la paix, ils soient reconnus comme les Brigades de lutte contre la vie chère.


 

La lutte contre la vie chère est un processus continu, un combat de tous les jours et c'est ensemble que les populations vont relever ce défis. Koizan Aimé, Directeur général du Commerce intérieur a dévoilé les résultats obtenus dans le cadre du plafonnement des prix de certains produits de grande consommation et le renforcement de la surveillance du respect de l'affichage et des prix des produits réglementés.


« Les résultats de la mise en œuvre des deux mesures sont consignés dans une période de cantonnement du 9 mars au 9 juin 2022 et du 13 juin au 13 septembre 2022. Sur les périodes considérées, les agents ont contrôlé 21.710 points de ventes et sanctionné 1184 infractions, soit un taux de respect de 94,55%. Dans la plupart des lieux visités, il est constant que la mesure de plafonnement est appliquée, cependant quelques infractions quoique marginales ont été relevées. En dépit de l'intensification de contrôles effectués dans les différents points de ventes dissimulés sur l'ensemble du territoire national, les enquêtes de satisfaction réalisation par nos services laissent apparaître une appréciation mitigée de nos actions », a conclu, le Directeur général du Commerce intérieur.



Wassimagnon



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Respect des prix, la Brigade de contrôle rapide lancée
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter