Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Un policier malien arrêté sur le  territoire pour « violation de frontière » et remis à son pays, une leçon à Assimi Goïta
 

Côte d'Ivoire : Un policier malien arrêté sur le territoire pour « violation de frontière » et remis à son pays, une leçon à Assimi Goïta

 
 
 
 9972 Vues
 
  14 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 16 novembre 2022 - 11:31

Un policier malien, qui a traversé la frontière ivoiro-malienne pour se retrouver en Côte d’Ivoire, a été appréhendé la semaine dernière et remis aux autorités de son pays.


Selon les informations rapportées, il s’agirait du nommé Daouda Traoré. Il a été arrêté pour « violation de frontière » et remis aux autorités maliennes.


« Daouda Traoré agent de police arrêté en Côte d'Ivoire non loin de la frontière avec le Mali, a été remis par les autorités de la région de Korhogo », a indiqué une source à KOACI.


Une affaire qui survient au moment où la Côte d’Ivoire annonce le retrait progressif de son contingent au sein des casques bleus de l’ONU au Mali.


 

Une action d’Abidjan qui peut être perçue comme une leçon de la Côte d'Ivoire à la transition malienne qui détient 46 soldats ivoiriens en otage sur son sol depuis le 10 juillet 2022.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A Yamoussoukro, les chefs d'Etat doivent-ils lancer un appel à la Paix en Ukraine, en Somalie et en RDC ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas de toilettes publiques dans les villes, un soucis pour le tourism...
 
3216
Oui
99%  
 
14
Non
0%  
 
4
Sans avis
0%  
 
 
 
 
 
 
 
  14 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Un policier malien arrêté sur le territoire pour « violation de frontière » et remis à son pays, une leçon à Assimi Goïta
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Batuta
Dans cette histoire, un constat est inévitable: le mokochi-là c'est son nez qui est gros, sinon ça respire pas! Goita l'a complètement démystifié. Sauf les moutons à la guêêêêle bourrée d'herbes et de nassidji croient encore au mythe du pissanci. Sinon ya pas air dans son gros nez. Bandécons!
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
Du vrai n'importe quoi. Arrêtez d'humilier la côte d'ivoire avec vos comportements djoulatiques. Chrrrr! Tampiri
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Très belle leçon en effet. Ouattara prouve encore à tous même à ces détracteurs cancrelats du parti des microbes pisseurs d'un certain polygame illettré qu'il est un homme de paix. Malgré toute la puissance militaire et économique de la CIV, Ouattara continue de jouer à l'apaisement avec ces preneurs d'otages. Oui, nous nous réjouissons de savoir que pratiquement tous les Ivoiriens utilisent maintenant le vocable "en otage" comme des observateurs avertis l'ont fait depuis longtemps. C'est clair. Tout le monde le sait. C'est une prise d'otages. Mais laissez le petit bidasse Goita, il va comprendre d'une façon ou d'une autre... On observe...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
Le PRADO a travers ce geste démontre si besoin est, que l'éducation est un élément important pour être un bon gouvernant. Bouah toujours égal à lui même, sans rancune.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
C'est vraiment son caleçon qui est gros sinon le minabilissime mandela de sindou n'a vaiment rien en bas pour trouver une solution pour libérer nos "46". Comme solution, une
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
POUUUAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHH!!!!! C'est son caleçon qui est gros sinon le minabilissime mandela de sindou n'a vraiment rien en bas pour trouver une solution concrète pour libérer nos "46". Comme "solution", une action d'éclat supposée infléchir le comportement de la junte. Un comportement typique d'un individu qui réalise après les 'sans délai", "immédiatement" et autres discours haineux et de va-t-en-guerre des moutons ou rien, qu'il est dans une posture de faiblesse. Il fallait l'arrêter cet immigrant illégal (dans la zone CEDEAO) pour voir s'il avait de la valeur aux yeux de la junte malienne. Il n'y a que ces cancres pour croire que derrière cet acte désespérée et humiliante pour notre pays, c'est un signe de "magnanimité" du dictateur de sindou
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Plutôt lire : "acte désespéré et humiliant"
 
 il y a 2 mois
jordanchoco2020
Et voilà lol un plaisantin partisan du mogo qui fuit sa femme devant tout le monde a l aéroport il peut la regarder et luui dire c est fini sa tchiza lui a interdit de parler à sa propre femme lol.... Marius t inquiète ado va bien tout ton CNT il a pris ça aller retour tout seul tous aligner kiokiokio... Aide ton woody a signer les papier du divorce pour commencer à donner des conseils de courage lol
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
Marius nous on est serein lol on s e'n fou que tu sois fan de goita libre à toi... Nous autres on adore quand vous êtes bobo sur les articles comme l université de bondoukou ou San pedro on va faire quoi avec goita on vous laisse ça.. Enjaillez vous avec ce chiffon.... Lol
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
@jordan... Riressssssss... Pardon, il ne faut pas parler de papier de divorce ou "dialogue" entre Simone et le polygame illettré avec ce microbe timbré. Si tu fais ça il va fuir encore pour rentrer en brousse et dire qu'il doit faire son djossi de vadrouilleur pour sa pitance et pour nourrir ses petits animaux. Lolllllllllll... Ce frayaliste est trop bête congénitalement pour avoir un débat ici... On avance dans le pays le plus riche de la sous-région ouest-africaine...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Mdrrrrrrrrrrr. Koh ''avoir un débat ici''!! Mais le plouc, le sens du mot ''debat'' étant multiforme, le débat, nous l'avons déjà, mais que je le définirai plutôt d''''altercation''. A moins que tu veuilles parler ''d'échange civilisé''. Avec qui ? Avec un cafard comme toi ? Un déchet expulsé de puits sans fond nauséeux de sa djandjou de pondeuse ?! Désolé, mais je ne suis pas preneur. Visiblement, il te manque une intelligence contextuelle le cancrelat. As-tu eu un échange civilisé avec un @koacinaute d'avis différent du tien si ce n'était que des injures ? Tu sais au moins ce qu'est un débat petite cervelle trouée ? Sais-tu qu'au Cameroun ''débat'' employé au pluriel veut dire ''fesses'' pour désigner l'arrière-train d'une jeune femme ? Mdrrr! Koh ''debat''! Avec ce plouc généalogiquement écervelé-là?! Pouaaah. Mdrrrrrrr
 
 il y a 2 mois
Peace101
Lolllllllllll... Ce microbe timbré a tourné en rond dans ses délires, blah blah blah, et a sauté du coq à l'âne avec injures pour enfin reconnaître que @Peace101 a dit la vérité. Super... Donc, c'est clair tu es un fuyard et "mouilleur et frayaliste" incapable de débattre avec arguments cohérents et intelligents. Je ne suis même pas sûr que les excréments de ta grand-pondeuse puante sont fiers de toi. En fait, je me suis rabaissé en t'exhortant au débat tout comme si je demandais à un âne de débattre. En effet, ce mec appelé @Peace101 est trop balaise pour toi...
 
 il y a 2 mois
Peace101
En plus, comment le frayaliste peut-il tenir un débat avec son idole qu'il ne fait que copier-coller à tout bout de champ ? Hein... Voyons... Lollllllllll... On comprend donc ta fuite...
 
 il y a 2 mois
jordanchoco2020
@peace ah oui tu as raison ces blakoros c'est les paroles de leur clown aux ordres de Nady, sinon quand il voient papier ils font comme damanas ils arrachent en bon sauvage qu'ils sont lol après ils fraya jouer les garçon loin lol
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter