Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Délinquance juvénile, au moins 10% des jeunes sont en situation d'extrême vulnérabilité à cause de la drogue
 

Côte d'Ivoire : Délinquance juvénile, au moins 10% des jeunes sont en situation d'extrême vulnérabilité à cause de la drogue

 
 
 
 2039 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 19 novembre 2022 - 14:15

Touré Mamadou


En Côte d'Ivoire, au moins 10% des jeunes sont en situation d'extrême vulnérabilité à cause de la drogue. L'information a été donnée à la presse ce vendredi 18 novembre 2022, par Touré Mamadou, Directeur général de l'Office du Service Civique National (OSCN) au ministère de la Promotion de la jeunesse, de l'insertion professionnelle et du service civique.


C'était lors d'une session de formation organisée par ledit ministère à l'endroit des hommes et femmes des médias, dans l'optique de permettre à ceux-ci d'être mieux outillés sur les programmes, les activités et le fonctionnement du département ministériel dirigé par Mamadou Touré.


Invité à présenter l'Office du Service Civique National dont il a la charge, Touré Mamadou a beaucoup insisté sur le renforcement du civisme et de la citoyenneté des jeunes, qui selon lui, est essentiel pour l'avenir de la Côte d'Ivoire. 


A l'en croire, l'Etat qui a pris la pleine mesure de cette réalité sociale, envisage dans le futur, de construire 14 nouveaux centres de service civique dans les 14 districts autonomes que compte le pays.


Ces 14 futurs centres de services civiques, permettront de prendre en charge 14000 jeunes du point de vue de leur formation, dans l'optique de les amener à changer de comportement.


Selon Touré Mamadou, chaque centre coûtera entre 1,2 et 1,4 milliard de FCFA.

" Dans un centre de service civique, la formation d'un jeune peut coûter 1 million l'année. Mais il est temps que nous investissons dans la lutte contre la vulnérabilité des jeunes, même si cela coûte chère", a exhorté le Directeur général de l'OSCN.


 

Il a par ailleurs indiqué, que si l'on veut avoir des Ivoiriens irréprochables en matière de civisme et de citoyenneté, il faudrait un travail de longue haleine qui durerait au moins 25 ans.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 Pour ce qui est de l'Office du Service Civique National (OSCN), il faut noter qu'il comporte 3 outils qui sont, le service civique d'action pour le développement (SCAD) chargé de la prise en charge des jeunes vulnérables en voie de marginalisation et porteur de violence dont l'âge est compris entre 18 et 35 ans, le service national des jeunes pour le renforcement du civisme et la citoyenneté qui cible les jeunes de 14 à 35 ans, et le volontariat et le bénévolat dont la mission est d'inculquer aux jeunes de 14 à 35 ans le sens du service en faveur de sa communauté sans forcément rien attendre en retour.


Outre Touré Mamadou, le DG de l'OSCN, Docteur Hermann Toualy, le Coordinateur du Bureau de Coordination pôle-Emploi ( BCP-Emploi), a lui aussi instruit les journalistes sur le département qu'il dirige au ministère de la promotion de la jeunesse, de l'insertion professionnelle et du service civique.


Il a fait savoir que le BCP-EMPLOI est une unité de gestion de projet.

" Nous gérons les projets pour lesquels nous avons les fonds", a-t-il dit.


Crée en 2011, le BCP-EMPLOI gère trois projets que sont le PEJEDEC financé par la Banque mondiale, les Contrats de Désendettement et Développement (C2D) et le Projet d'Appui au Développement de l'Enseignement Supérieur (PADES). Pour ces trois projets, ce sont 126 milliards de FCFA qui ont été investis pour plus de 150.000 bénéficiaires.


 

Pour la période 2022-2026, le BCP-EMPLOI selon son Coordinateur, envisage être davantage une référence en matière d'emploi avec des valeurs qui reposent sur l'excellence, la probité, le mérite etc. 


Il a également annoncé des réformes au niveau du Brevet de Technicien Supérieur (BTS). Toute chose qui conduira à l'élimination des filières qui ne sont pas fiables, afin de parvenir à un enseignement supérieur compétitif et de qualité.


Tout comme lui, Clarisse Kpagni de l'Agence Emploi Jeunes, a eu l'honneur de présenter cette structure.

Créée le 08 avril 2015, la mission de l'agence emploi jeunes est de gérer l'intermédiation entre les entreprises et les demandeurs d'emplois. Elle met en œuvre la politique de l'emploi en Côte d'Ivoire et définit entre autres, les dispositifs d'insertion. Elle accompagne aussi les jeunes dans la formation aux techniques de recherche d'emploi. Aujourd'hui, les agences emploi jeunes couvrent la quasi-totalité du territoire national. Elles ne prennent en compte que les jeunes dont l'âge est compris entre 18 et 40 ans.


Notons que le séminaire a été présidé par Diomandé Lanciné Directeur de cabinet adjoint du ministre Mamadou Touré.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Municipales 2023 au Plateau, Sawegnon peut il avoir des chances face à Ehouo ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : La Russie réussira-t-elle à manipuler les ivoiriens contre la France...
 
2201
Oui
33%  
 
4431
Non
65%  
 
138
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Délinquance juvénile, au moins 10% des jeunes sont en situation d'extrême vulnérabilité à cause de la drogue
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter