Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : 14 pays de la sous-région pour poser les bases d'une meilleure réforme des infrastructures pénitentiaires
 

Côte d'Ivoire : 14 pays de la sous-région pour poser les bases d'une meilleure réforme des infrastructures pénitentiaires

 
 
 
 1675 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 22 novembre 2022 - 16:20

La réunion ce mardi à Abidjan (ph KOACI)



Le CICR de concert avec les responsables pénitentiaires des États africains a initié depuis 2017, les ateliers sur les infrastructures pénitentiaires en Afrique (AIPAF). Ces ateliers se veulent une plateforme pour faciliter l'échange d'expérience, de bonnes pratiques et de leçons apprises en matière de détention et plus particulièrement en matière de maintenance des infrastructures entre les différentes réalités de la région.


Ces ateliers permettent en outre de renforcer la planification et la gestion de l'entretien des infrastructures pénitentiaires par les administrations pénitentiaires tout en conservant une vision holistique qui tient compte de la diversité et de l'interconnexion des différentes composantes de la prison ainsi que les autres structures gouvernementales.


Le troisième atelier se tient Abidjan et a lieu après ceux de Dakar tenu en novembre 2017 et de Tunis en juin 2019. L'atelier d'Abidjan sera axé autour de la révision du projet de « Guide de maintenance des prisons" et la stratégie de son opérationnalisation.


Selon le Chef de délégation régionale du CICR, Loukas Petridis, l'organisation internationale propose de consolider avec les pays invités, sous les auspices des services pénitentiaires de la Côte d'Ivoire, une plateforme permettant des échanges sur les bonnes pratiques, les leçons apprises et la mise en réseau des problèmes et solutions d'entretien des infrastructures.


 

« À terme, pour être utile aux administrations pénitentiaires de la région Afrique, ce document devra d'être représentatif et élaboré sur une base pluriannuelle. Une partie des actions peut être entamée sans nécessiter de ressources supplémentaires, mais plutôt en privilégiant une réorganisation des tâches. La version provisoire du guide fournit quelques éléments allant dans ce sens, mais il sera nécessaire de les tester sur le terrain », a-t-il ajouté.


Le Chef de délégation régionale du CICR a affirmé que l'organisation visite les personnes privées de liberté depuis plus d'un siècle. En 2021, elle a visité près de 1400 lieux dans 86 pays dont 32 du continent africain.


« Partout, nous observons des défis communs. À travers du dialogue confidentiel que nous menons avec vous, mais par le biais de notre expertise technique et des projets que nous menons, nous nous efforçons de soutenir vos efforts afin d'offrir de meilleures conditions de détention. Rares sont les pays en mesure de renouveler entièrement les infrastructures, encore moins de construire de nouvelles prisons », a conclu, Loukas Petridis.


Le troisième atelier des infrastructures pénitentiaires en Afrique se déroulera du 22 au 25 novembre 2022. Représentant le Garde des sceaux, ministre de la Justice, le Directeur de cabinet, Kouassi Bernard a soutenu que la Côte d'Ivoire possède des infrastructures pénitentiaires dont certaines sont héritées de la période coloniale et celles-ci ne sont plus adaptées aux normes en matière de détention.


Il a annoncé que le gouvernement a entamé les travaux de construction de la prison de haute sécurité de Korhogo, de la prison de Sinfra et bientôt ceux de la prison d'Adzopé.


 

« Par ailleurs, avec l'aide de certains partenaires techniques financiers tels que l'Union européenne et la France à travers le C2D, deux nouvelles prisons modernes ont été construites, l'une à San-Pedro et l'autre à Guiglo », a-t-il précisé.

L'atelier de ce jour a pour mérite de réunir des experts de haut niveau issus de 14 pays de la sous-région. Le Directeur de cabinet est convaincu que les échanges et partages d'expériences permettront de poser les bases d'une meilleure réforme des infrastructures pénitentiaires.


Au nom du maire de Cocody, le cinquième adjoint a encouragé la tenue de cet atelier qui augure un avenir radieux dans la gouvernance des infrastructures pénitentiaires dans la zone francophone.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Affaire d'arnaque dans le pesage, les activités de Côte d'Ivoire métrologie volontairement suspendues par une "mafia" ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Municipales 2023 au Plateau, Sawegnon peut il avoir des chances face...
 
1097
Oui
32%  
 
2220
Non
65%  
 
111
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : 14 pays de la sous-région pour poser les bases d'une meilleure réforme des infrastructures pénitentiaires
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter