Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Des destructeurs  de la forêt classée de Cavally mis aux arrêts et déférés au parquet de Guiglo
 

Côte d'Ivoire : Des destructeurs de la forêt classée de Cavally mis aux arrêts et déférés au parquet de Guiglo

 
 
 
 712 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 22 novembre 2022 - 10:39

Les suspects (DR) 


Malgré les intimidations comme cela a été le cas le week-end dernier dans la forêt classée de Niégré à Sassandra où des clandestins ont désarmé les agents en mission, la SODEFOR continue de traquer les occupants illégaux des forêts classées sur le territoire national.


Dans le cadre de protection des forêts, une mission de patrouille organisée du 14 au 18 novembre 2022, le chef de l'Unité de Gestion Forestière de Cavally, le Sous-lieutenant Coulibaly Mamadou Tenina et ses collaborateurs ont appréhendé 03 individus en flagrant délit d'orpaillage.


 

Pour avoir agi contrairement à l'article 101 et 107 du code forestier Ivoirien en vigueur interdisant ces faits, ils seront conduits ce jour 21 novembre 2022 auprès du parquet de Guiglo pour répondre de leurs actes.


C’est le lieu pour la SODEFOR d'insister sur le devoir civique des populations pour dénoncer les actes d'agression de nos forêts auprès de ses agents, pour une protection efficace des forêts ivoiriennes.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Des destructeurs de la forêt classée de Cavally mis aux arrêts et déférés au parquet de Guiglo
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Yessssssss... Juste 3 mots : FERMETÉ... FERMETÉ... FERMETÉ...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter