Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Depuis Yakassé-Attobrou, Patrick Achi lance les travaux de construction de 40 marchés de proximité d'un coût de 6,2 milliards
 

Côte d'Ivoire : Depuis Yakassé-Attobrou, Patrick Achi lance les travaux de construction de 40 marchés de proximité d'un coût de 6,2 milliards

 
 
 
 5399 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 07 décembre 2022 - 23:48



Le Gouvernement ivoirien a posé un pas important vers la souveraineté alimentaire. Patrick Achi, Premier ministre a lancé aujourd'hui à Yakassé-Attobrou, dans la région de « La Mé », les travaux de construction de 40 marchés de proximité repartis sur toute l’étendue du territoire national, initiés dans le cadre de la deuxième phase du Programme social du gouvernement (PS Gouv2).


Ces marchés de proximité visent à faire baisser les coûts des produits vivriers tout en permettant de réduire les pertes post-récoltes pour les producteurs.


Le chef du gouvernement a en présence de ses parents évoqué l’importance de ces infrastructures et a dit sa compassion à ceux qui n'ont pas de marchés.


Selon lui, le marché est ce qui est au cœur du développement d’une ville, d’une sous-préfecture, d’un village. «On sait les difficultés que nous avons dans les lieux où il n’y a pas de marchés. Un marché, c’est générer des revenus, un marché, c’est la vie », a déclaré Patrick Achi.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Le Premier Ministre a également souligné l’impact de ces marchés sur l’amélioration des conditions de vie des populations, notamment, celles des femmes, principales actrices du vivrier. Il a rappelé qu’ à travers ce programme, le Gouvernement a dédié 260 milliards de FCFA à la modernisation de la chaine de valeur agricole et entend faire toujours un peu plus pour les producteurs, particulièrement dans le secteur du vivrier.


Le souhait du chef du gouvernement est de rapprocher les producteurs des distributeurs et des clients. Pour lui, ces marchés vont donner la possibilité de « créer un écosystème qui permet au milieu rural d’améliorer sa condition de vie».


La construction de ces 40 marchés de proximité est entièrement financée par l'Etat de Côte d'Ivoire a hauteur de 6,2 milliards de FCFA. Ce projet va aboutir, in fine, à la construction de 155 marchés pour un montant total de 20 milliards de FCFA.


Gérés par des comités composés d’acteurs ruraux et de l’Office d’aide à la commercialisation des produits vivriers (OCPV), ces marchés de proximité devront par ailleurs permettre d’accroitre d’au moins 20%, les revenus des producteurs bénéficiaires et de collecter au moins 165.000 tonnes de produits vivriers pour approvisionner les marchés, en particulier ceux d’Abidjan.


 

Souleymane Diarrassouba, ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, a indiqué que ce projet « s’inscrit dans la vision du Président de la République d’assurer la souveraineté alimentaire et va permettre l’accessibilité du vivrier aux consommateurs ».


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Enfin, Bernard Adou, Directeur-général de l’OCPV a mentionné que ces marchés seront équipés de tricycles et de camions afin d’assurer le transport des produits vivriers.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Depuis Yakassé-Attobrou, Patrick Achi lance les travaux de construction de 40 marchés de proximité d'un coût de 6,2 milliards
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
BAHEFOUE
Merci Monsieur le Premier Ministre. On dira que je suis l'éternel insatisfait. Encore une fois je reste sur ma faim. Je suis dans le Moronou et il y a un marché OCPV mal exploité. Je n'ai rien contre l'occupation des magasins activités génératrices de revenus pour les parents. Il faut faire fonctionner l'espace marchand pour les femmes et les jeunes producteurs de vivriers dans le Moronou. Monsieur le Premier Ministre pour booster la production il nous faut des retenues d'eau et de l'énergie solaire comme au Burkina,au Mali au Ghana et au Sénégal. Monsieur le Premier Ministre les jeunes maîtrisent la chaîne de production de tomates de Nguinou à Ande en passant par Abongoua à Arrah jusqu'à Kregbe il leur faut juste des retenues d'eau et l'énergie solaire. Focalisons sur Kotobi le marché existe mais pas suffisamment exploité Many thanks and God help US..
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Bien dit camarade @BAHEFOUE... Tu n'es vraiment pas un bahéfouê comme le suggère ton nom d'emprunt. Riressssssss... Tu es un(e) vrai(e) Ivoirien(ne) qui aime son pays et veut le voir avancer. C'est légitime de vouloir et chercher à faire mieux. Rien de mal à cela. Critiquer pour juste critiquer comme certains animaux et microbes pisseurs le font ici simplement parce que c'est l'administration Ouattara est ce qui révèle de la sorcellerie pure. Cependant, faire des propositions ou suggestions pour nous faire avancer comme le cas que tu soulignes dans le Moronou, c'est la CIV qui gagne et va avancer. Merci à toi. On avance...
 
 il y a 1 mois
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter