Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Nouvelle déstabilisation de la Centrale Syndicale Agricole, le président Seydou Kiébré fustige et reste serein
 

Côte d'Ivoire : Nouvelle déstabilisation de la Centrale Syndicale Agricole, le président Seydou Kiébré fustige et reste serein

 
 
 
 2827 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 12 décembre 2022 - 11:55

Seydou Kiebré au centre (Ph KOACI) 


 Le Président National M. Seydou Kiébré fustige et reste serein devant toutes les tentatives de déstabilisation de ces jours !


 Encore une sortie de déstabilisation de la Centrale Syndicale Agricole. En tout cas, « le Bureau de M. Seydou Kiébré ne s’étonne guère de la sortie fomentée du mercredi 7 Décembre 2022 et ourdie par les collaborateurs directs du Directeur Général du Conseil Café-Cacao qui, dans leur majorité et plus précisément pour le dossier des 17 Milliards FCFA de COVID19 octroyés aux organisations des producteurs de la filière Café-Cacao, par son Excellence le Président de la république Alassane Ouattara, comme indiqué dans une déclaration transmise à KOACI.



« Le Directeur Général du Conseil Café-Cacao et ses collaborateurs n’ont jamais digéré que la faitière syndicale dirigée par M. Seydou Kiebré ressuscite l’affaire des 17 Milliards FCFA de COVID19 que M. Koné Yves Brahima avait déjà clôturé, en faisant des rapports de gestion de ce qu’il aurait payé tout le monde, ce qui n’est pas vrai vu les contestations grandissantes de mauvaise gestion dans la famille des producteurs de Café-Cacao qui se sentent abusés et oubliés depuis l’hommage historique au président Alassane Ouattara le samedi 04 Juin 2022 à Yamoussoukro », relève-t-on.


 Selon les informations rapportées, la clé de répartition adoptée par les organisations des producteurs de Café-Cacao et sur la base de laquelle les paiements COVID19 ont commencé en mars 2022, a été dévoyée et mise à l’écart en pleine opération de distribution et ce n’est que le mercredi 20 Juillet 2022, c’est-à-dire cinq (5) mois plus tard que le Directeur Général du Conseil Café-Cacao, de façon unilatérale présente sa clé de répartition qu’il veut imposer aux organisations des producteurs de Café-Cacao


 

Ecartés et n’ayant encore rien perçu dans la distribution de ce Fonds COVID19 contrairement aux affirmations du Directeur Général du Conseil Café-Cacao qui dit avoir payé toutes les coopératives et organisations Café-Cacao, 2104 coopératives, 36 Syndicats et 31 Associations et des producteurs individuels confient leur sort en la centrale syndicale agricole qui engage plusieurs actions notamment : Plainte et dénonciation du Directeur Général du Conseil Café-Cacao au Ministère de la Bonne Gouvernance Plainte et dénonciation du Directeur Général du Conseil Café-Cacao chez le médiateur de la république Plainte et dénonciation du Directeur Général du Conseil Café-Cacao chez le médiateur de la république Plainte et dénonciation du Directeur Général du Conseil Café-Cacao chez l’inspecteur d’état Récépissé de dépôt N° 0110 / DAA / DAJRI / 2022 du 08 Juillet 2022 Tél : 07 07 36 27 72 / 07 47 12 75 91 / 05 04 65 86 77 Email :

centralesyndicaleagricoleci@gmail.com N° Compte Bancaire BACI : CI034 01042 144345360017 57 Plainte et dénonciation du Directeur Général du Conseil Café-Cacao à la Cour des Comptes et bien d’autres institutions afin que la voix des producteurs de Café-Cacao soit entendue Dans cette ligne, le mercredi 03 Août 2022, une grève illimitée a été donc lancée dans les zones de production Café-Cacao jusqu’à ce que le lundi 26 septembre 2022 le Directeur du Conseil Café-Cacao consent à résoudre le différend par la négociation. 

Les voltes faces du Directeur Général du Conseil Café-Cacao qui veut se soustraire à ses engagements pris dans le cadre de ce dossier COVID19 des 17 Milliards FCFA a fini par aggraver les divergences entre la Centrale Syndicale Agricole et le Directeur Général du Conseil Café-Cacao


Le mercredi 23 Novembre 2022,1.500 Producteurs de Café-Cacao sont appelés au siège du Conseil Café-Cacao à la CAISTAB. Le Préfet d’Abidjan, le Préfet de Police, les renseignements généraux, ces autorités sécuritaires s’interposent et obtiennent la suspension contre une rencontre obtenue avec le Directeur Général du Conseil Café-Cacao sous leur supervision. 


Ainsi le jeudi 24 Novembre 2022, la Centrale Syndicale Agricole et le Directeur Général du Conseil Café-Cacao conviennent d’un courrier pour le paiement des 2104 coopératives, des syndicats, des associations et producteurs individuels selon la clé de répartition qui a été adoptée initialement par les organisations des producteurs de Café-Cacao


Le 25 Novembre 2022, le courrier a été déposé contre décharge au Directeur Général du Conseil Café-Cacao pour le règlement définitif du différend des 17 milliards FCFA. Malheureusement, après 2 semaines d’attente toujours rien, ainsi le président de la Centrale Syndicale Agricole appelle téléphoniquement le 05 décembre 2022 le DG M. Koné Yves qui se dédit et affirmes avoir été contraint pour dire certaines choses relativement au dossier des 17 milliards FCFA qui nous oppose actuellement.

 Le 29 Novembre 2022, comme il fallait si attendre l’un des conseillers du Directeur Général du Conseil Café-Cacao M. Yoro Séraphin contourne le bureau de la centrale syndicale agricole pour appeler directement les structures membres de cette faitière syndicale, on ne sait pour quelles raisons. M. Kambou Sié l’un des conseillers du Directeur Général du Conseil Café-Cacao a monté une dissidence avec certains membres de notre bureau pour créer toute la confusion que nous connaissons depuis le mercredi 7 décembre 2022, en parlant de comité Adhoc ou de destitution de notre bureau, ce n’est que du dilatoire pour distraire et nous détourner de la vérité.


 Le président légal et statutaire de la centrale syndicale agricole M. Seydou Kiébré fustige et condamne les dissidents et leurs mandants du Conseil Café-Cacao qui travaillent contre les intérêts des producteurs de café-cacao. Récépissé de dépôt N° 0110 / DAA / DAJRI / 2022 du 08 Juillet 2022 Tél : 07 07 36 27 72 / 07 47 12 75 91 / 05 04 65 86 77 Email : centralesyndicaleagricoleci@gmail.com N° Compte Bancaire BACI : CI034 01042 144345360017 57.


Le Directeur Général du Conseil Café-Cacao ferait mieux de payer les 17 milliards FCFA aux organisations des producteurs Café-Cacao selon la clé de répartition initialement adoptée par les producteurs de Café-Cacao pour que cessent tous les mouvements de contestations contre le Conseil Café-Cacao et le Directeur Général M. Koné Yves Brahima dont les actes posés à ce jour contrastent avec l’esprit d’une Côte d’Ivoire solidaire que son excellence le Président Alassane Ouattara prône .

 Comment expliquer que le président de la république son excellence Alassane Ouattara donne 17 milliards FCFA pour appuyer les organisations des producteurs de Café-Cacao contre la COVID19 et le Directeur Général du Conseil Café-Cacao et son conseiller technique M. Kambou Sié, fonctionnaire du Conseil Café-Cacao se servent de cet argent pour corrompre et distraire l’opinion sur la mauvaise gestion qu’on leur reproche depuis. Regardez vous-mêmes malgré les nombreux efforts du président, son excellence Alassane Ouattara par ses nombreux soutiens apportés aux producteurs de Café Cacao, nous constatons aujourd’hui que les pourvoyeurs de l’économie ivoirienne sont plongés dans une précarité indescriptible depuis des décennies, une pauvreté endémique tandis que toutes ces sommes sont confisquées par une mafia qui ne dit pas son nom.

 Le président de la république, son excellence Alassane Ouattara doit regarder de près la gestion du Directeur Général du Conseil Café Cacao car les producteurs de Café-Cacao se sentent délaissés et oubliés, n’oublions pas qu’ils sont des électeurs. 


 

La mauvaise gestion du Directeur Général du conseil Café-Cacao dessert vraiment le président de la république. C’est le lieu d’appeler les uns et les autres à la sérénité et à la tranquillité car la centrale syndicale agricole travaille pour les producteurs de Café-Cacao et reste dirigée à ce jour par son président légal et statutaire M. Seydou Kiébré qui n’exclue pas de traduire les dissidents en justice s’ils continuent de ternir l’image cette faitière syndicale.



Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Nouvelle déstabilisation de la Centrale Syndicale Agricole, le président Seydou Kiébré fustige et reste serein
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Écoutez, vous continuez de parler des 17 milliards que Ouattara dans sa magnanimité a offert pour soutenir ce secteur et vos organisations pendant la pandémie. On veut vous responsabiliser et vous ne pouvez même pas gérer ce wari de 17 milliards sans vous bouffer les nez... Vraiment, hein ! Je ne suis pas certain qu'on avance-là...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter